FanPosts

Face à la confusion, l’exigence de la patience.

La gestion de la trade deadline de Sam Hinkie vient, à l’instar de sa gestion de la Draft 2013, scinder en trois blocs les fans des 76ers et les observateurs. Les discussions étant particulièrement fécondes et les argumentaires se croisant sur plusieurs commentaires sous l’article « This Starts Now? » où vous vous montrez particulièrement prolixes, c’est tout naturellement que nous vous soumettons une nouvelle opportunité de développer votre vision quant aux mouvements entrepris lors de cette trade deadline et sur leurs répercussions quant à votre appréhension du processus. Ceux qui le souhaitent peuvent nous transmettre leur texte par mail ou via le formulaire de contact du site. Que vous abondiez ou non dans le sens de Sam Hinkie, que vous vous retrouviez ou non dans les propos diffusés dans ces colonnes, sentez-vous libre de formuler votre pensée.

Face à la confusion, l’exigence de la patience par Amaru93

Depuis la trade deadline, la communauté des fans des 76ers est divisée entre l’incompréhension et la compréhension des fans des trades effectués par Hinkie ce fameux soir. Personnellement, rien ne m’a choqué. Le trade de MCW m’a surpris mais pas pour les raisons évoquées par les supporters du joueur mais davantage par le fait qu’une équipe ait cédé un choix du premier tour intéressant pour celui-ci.

Concernant le pick des Lakers, je pense qu’on l’obtiendra l’an prochain et qu’il sera bien plus intéressant qu’on ne le pense. Pourquoi ?

Kobe vieillit et son corps ne ment pas, cela fait 19 ans qu’il est dans cette ligue et depuis 2 ans les blessures l’empêchent d’évoluer à son meilleur niveau. Depuis 3 ans les Lakers sont en phase descendante même avec un Pau Gasol dans leur effectif.

L’an prochain ils récupèreront Julius Randle, Kobe et peut être un top 5 pick mais cela ne garantit pas pour autant qu’ils se qualifieront en playoffs dans une conférence Ouest très relevée, c’est justement parce qu’ils sont dans cette conférence que ce pick a une valeur intéressante.

S’ils perdent Marc Gasol, je vois Memphis couler, je vois aussi les Kings refaire les playoffs pour la 1ere fois depuis 2006, sans oublier qu’avec le retour de blessure de Jrue holiday et une année supplémentaire ensemble Nola devrait être une équipe prétendante à une qualification en post season. Tout ça pour dire que je ne vois pas les Lakers faire les playoffs et nous rapporter un top 10 pick en 2016, ce qui n’est pas mauvais en soit.

L’arrivé d’un très gros contrat était logique de toute manière car il fallait absolument combler le trou dans cette masse salariale peu importe le joueur mais un gros contrat devait arriver sur les terres pennsylvaniennes pour être à jour au niveau du salary floor. Rien de surprenant donc concernant le trade pour JaVale McGee.

Revenons sur Michael Carter Williams, 11ème choix de draft 2013, il arrive en NBA après avoir passé 2 ans à Syracuse, il n’a été titulaire que durant sa 2eme année chez les Orangemen. Il fait partie d’une draft relativement faible ou bien moyenne selon les dires de l’époque. Il était considéré comme le 3eme meilleur PG de cette draft derrière Trey Burke et McCollum mis à part sa taille la plupart des scout s’accordent à dire qu’il n’a rien d’exceptionnel, dans la plupart des mock draft ou big board il n’est même pas dans le top 10. En 2013 nous avions dans notre roster un PG all star qu’on a échangé pour faire l’acquisition de Nerlens Noel et du premier choix de draft 2014 des Pelicans ce qui a laissé le champ libre à MCW. Celui-ci finit rookie de l’année avec 16 ppoints, 6 passes et 6 rebonds dans une équipe qui ne joue absolument rien sauf le développement de ses joueurs malgré cela durant cette année, beaucoup de question persistaient sur son vrai niveau de jeu et notamment concernant son shoot. Autrement dit, malgré son titre de ROY il ne fait pas l’unanimité. Au contraire dans la presse spécialisée, il fait pas mal de sceptiques quant à son potentiel.

Pour tous ceux qui parcourent la presse spécialisée américaine sur le net, vous avez peut être du tomber sur certains articles évoquant le trade de MCW bien avant  que celui-ci ne soit bel et bien envoyé aux Bucks. Oui en effet différents journalistes et scouts pensaient déjà que MCW devait être cédé à une autre équipe car au final peu nombreux étaient ceux qui ne voyaient pas en MCW un futur FP. Beaucoup s’accordent pour dire que ce sera probablement un bon PG dans cette ligue mais pas une superstar.

Maintenant regardons MCW avec les yeux d’un fan des 6ers, certains voyaient en lui l’avenir, mais quel avenir ? ils y voient quoi dans MCW exactement? Un futur Westbrook, Kyrie Irving ou bien encore Stephen Curry ? Ou bien ils y voient un Brandon Jennings, Mike Conley ou encore un Ty Lawson ?

De là vient ma confusion, si on considère MCW comme un futur top PG, je peux comprendre la déception mais je n’arrive pas à comprendre comment on peut percevoir autant de potentiel en lui malheureusement. En revanche si c’est juste un joueur qu’on aime bien et qu’on aurait voulu voir évoluer sous les couleurs des 76ers, je peux comprendre aussi le côté sentimental mais nous sommes en phase de reconstruction et les 76ers cherchent à obtenir une superstar au plus vite à travers la draft.

Je doute fortement que MCW soit un jour au niveau des 3 premiers cités au dessus. Personnellement, je le vois bien au niveau des 3 derniers cités mais peut-on construire une équipe autour de joueurs comme Lawson ou Jennings ?

Les Bucks ont pensé que non et Denver n’est pas loin de penser la même chose.

Partons du principe que certains fans des 76ers voient en MCW un Kyrie, Curry ou bien un D-Rose. MCW a été ROY donc beaucoup peuvent le percevoir comme une superstar ou a minima comme un joueur sur lequel on peut construire. C’est souvent ce qui ressort quand on parle de ce joueur et de sa valeur, malheureusement, cela ne marche pas comme ça (nombreux sont ceux qui ont remporté le trophée de ROY et qui n’ont jamais eu une carrière de FP : Okafor, Mike Miller, Elton Brandt, Pau Gasol, Stoudemire ou plus récemment Tyreke Evans etc…).

C’est une bonne chose de l’avoir gagné mais ce n’est pas suffisant. Durant ces 2 années MCW n’a pas montré qu’il avait le potentiel d’un Lillard, qui aussi a été ROY mais qui a été All-Star dès son année sophomore dans une conférence Ouest très relevée sur le poste de meneur de jeu. De plus au cours, de son année rookie Lillard a surpris la ligue par sa prise d’initiatives, ses shoots (buzzer beater) et son intelligence de jeu. Il continue encore aujourd’hui en étant All-Star de nouveau. Derrick Rose a aussi été All-Star dès sa seconde année de même pour Kyrie. Pour Curry cela a été plus long à cause des blessures au pied mais on voyait clairement que sans les blessures il allait aisément faire sa place dans la ligue. Les PG de ce niveau démontrent leurs talents très tôt car ils ont tous quelque chose de spécial, ce qu’on a pas vu chez MCW qui a pourtant évolué dans un système de jeu très favorable aux statistiques et à la liberté de gestion en tant que PG. Dans cette ligue la majorité des joueurs expose leur potentiel très tôt, en NBA faible est le pourcentage de joueurs qui explosent à 27, 28 ans et qui deviennent des superstars à cet âge là.

Le deuxième argument qu’on entend le plus concernant MCW est celui-ci, il faut lui laisser du temps ou sa chance.

Pourquoi lui laisser du temps ou sa chance si on sait pertinemment qu’il n’aura jamais le niveau voulu en temps et en heure? Lors de la conférence de presse d’après cette fameuse deadline, Sam Hinkie a dit qu’il connaissait très très bien Michael Carter Williams, personne au monde ne connait mieux MCW basketballistiquement parlant que le staff des 76ers. A priori, ils ont refusé pas mal d’offres pour celui-ci mais lorsque une offre vraiment intéressante a fait surface, après mure réflexion, ils l’ont cédé. Le staff percevait alors MCW comme un bon joueur mais pas comme un joueur autour de qui, ils auraient pu commencer à mettre en place la seconde étape du processus.

Souvenez-vous, il y a 2 ans on a cassé un effectif que l’on disait bon mais sans superstars, à l’heure actuelle ces bons joueurs ne sont dorénavant qu’un mélange de bons ou de joueurs moyens dans cette ligue. Pourtant un d’entre-eux a connu le All-Star Game sous nos couleurs (sans compter Iguodala, cédé avant l’arrivée de Sam Hinkie) et on les a, à mon avis, cédés au meilleur moment.

Ces joueurs sont Jrue Holiday (15 pts, 7 passes et 3 rbds), Evan Turner (8 pts, 5 passes et 5 rbds), Iguodala (7.5 pts, 3 passes et 3 rbds) et Thaddeus Young (14pts, 5 rbds et 2 passes) qui a été transféré aux Nets récemment. Chez nous, ils étaient tous de bons joueurs mais on allait nulle part avec ce roster, c’est pareil avec MCW, c’est vraiment un bon joueur mais si on a cassé le roster composé des 4 cités avant, ce n’est pas pour commettre la même erreur avec de bons joueurs du niveau de MCW. Il faut tirer les leçons de nos erreurs surtout que je ne suis pas sur que MCW fasse une aussi bonne carrière que Iguodala ou bien Jrue Holiday mais ça c’est juste mon avis personnel rien de plus.

Hinkie veut une superstar et ne commencera pas le processus sans celle-ci, actuellement ce fameux joueur on ne peut l’obtenir que par la draft (en partant du principe qu’on ne l’a pas encore) et en ayant des premiers tours de draft haut placés. Or étant donné le niveau de notre équipe nous aurons au minimum un pick haut placé avec a minima un extra pick lors du premier tour des prochaines cuvées (2015 et 2016). Le pick du Heat, celui des Lakers ainsi que celui du Thunder, je pense qu’ils nous seront utiles en 2016 pour un trade-up ou autre. Honnêtement, j’ai l’impression que Hinkie est aussi pressé que nous d’obtenir une superstar sauf qu’il ne veut pas commettre d’erreur de casting, ni aller plus vite que la musique, il nous faut être patient.

« Rome ne s’est pas faite en un jour« 

Comme le suggère cette expression, il faut du temps pour accomplir un projet important. Nous voulons construire une équipe pour gagner le titre, c’est bien ce que nous voulons, on ne veut pas une équipe qui va en playoffs de temps en temps pour faire de la figuration n’est-ce pas ? Alors il faut commencer par réaliser que c’est quelque chose d’extrêmement difficile et que les 29 autres équipes NBA veulent aussi gagner un titre. Il ne suffit pas de le dire mais aussi de prendre conscience de quoi on parle. On ne construit pas une équipe de ce type au bout de 3 ou 4 ans, c’est utopique, au bout de 3 ou 4 ans on n’est qu’au début du processus en supposant qu’on vienne d’acquérir LE joueur qui permettrait de passer au niveau suivant et le niveau suivant ce n’est pas du tout les playoffs, ni d’atteindre un certain nombre de victoires mais de continuer de construire une équipe, sauf que cette fois-ci ce serait autour de notre superstar tout en continuant à faire progresser celui-ci, ensuite viser les playoffs tout en continuant d’améliorer l’effectif pour en faire un vrai contender qui nous permettra peut être enfin de conquérir le graal.

Il faut bien réaliser qu’on part du plus bas qu’il soit et que ça va prendre du temps, c’est un fait.

Maintenant parlons un peu de bilan, on entend beaucoup par certains fans que les joueurs qui sont dans une spirale de défaite, c’est très mauvais pour eux car difficile d’en sortir, mouais si on veut, mais dans notre cas #bullshit. Tous les joueurs ayant évolué sous le maillot des 76ers (24 en 2015) savent qu’ils ne joueront pas les playoffs et sont au courant du projet de Hinkie. Chaque match que j’ai vu cette année les 76ers se battent corps et âmes sur le terrain en ne lâchant absolument rien. Mis à part Noel et Embiid qui sont dans un cas particulier, les autres savent que s’ils ne se défoncent pas sur le parquet en montrant qu’ils méritent de continuer à réaliser leur rêve de jouer au basket en NBA, ils n’auront probablement plus de chance de jouer pour une autre équipe NBA. Les 76ers sont un peu leur dernière chance et chaque soir ils se donnent à fond. Les défaites doivent affecter c’est certain mais beaucoup moins qu’on ne le croit car leur envie, leur détermination à donner le max est trop forte pour se laisser déteindre par le goût amer de la défaite. Les cas Embiid et Noel sont différents car plus jeunes et top pick de ces 2 dernières draft, ils ont donc encore de la valeur au sein de la ligue mais toujours est-il que Noel et Embiid doivent se donner à fond et progresser car ils ne sont pas à l’abri d’un trade, le message envoyé par Hinkie en laissant partir MCW est très clair à priori, surtout pour eux.

Pour ceux qui suivent la NBA depuis peu et pense à tord que les Wolves seront toujours médiocres, que certaines équipes ne sortiront jamais de la médiocrité sachez que vous vous trompez fortement. Evidemment, personne ne connait l’avenir mais l’histoire de ce sport a montré et prouvé que c’était une histoire de cycle et que seule la cité des anges (Lakers) fait exception. Les Cavs que certains adulent aujourd’hui étaient la risée de la NBA avant 2003 (en 11 ans il n’apparaissent que 4 fois en playoffs de 1993 à 2004 avec élimination au 1er tour), pareil pour les Denver Nuggets (8 ans sans playoffs de 1995-2003), les Nets avant Jason Kidd (en 15 ans de 1986 à 2001 il n’apparaissent que 4 fois en playoffs et sont éliminés au 1er tour à chaque fois), les Wizards avant le trade de Arenas (1 apparition en playoffs en 16 ans 1988 à 2004) et bien d’autres encore …

Le système de reconstruction dans lequel nous sommes actuellement engagés, sera un long processus mais on verra la lumière en dessous de la porte lorsqu’un joueur nous la montrera sur le parquet. Ceci dit on vivra quelque chose d’exceptionnel car on grandira, vieillira avec ce fameux joueur qui amènera dans nos vies de la joie et de la déception, ce sont de bons moments à vivre croyez moi (surtout pour ceux qui auront à peu près le même âge que celui-ci) ceux qui ont suivi la carrière d’Iverson pourrons vous le confirmer, un titre avant de le gagner sur le parquet, on le gagne dans les bureaux mais pour cela il suffit juste d’être patient et de croire en nos dirigeants qui sont apparemment compétents dans cette ligue, ce qui est une très bonne chose.

Soyez patients #76ersfans car tout vient à point à qui sait attendre #trusttheprocess

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top