FanPosts

L’éternel recommencement ?

La gestion de la trade deadline de Sam Hinkie vient, à l’instar de sa gestion de la Draft 2013, scinder en trois blocs les fans des 76ers et les observateurs. Les discussions étant particulièrement fécondes et les argumentaires se croisant sur plusieurs commentaires sous l’article « This Starts Now? » où vous vous montrez particulièrement prolixes, c’est tout naturellement que nous vous soumettons une nouvelle opportunité de développer votre vision quant aux mouvements entrepris lors de cette trade deadline et sur leurs répercussions quant à votre appréhension du processus. Ceux qui le souhaitent peuvent nous transmettre leur texte par mail ou via le formulaire de contact du site. Que vous abondiez ou non dans le sens de Sam Hinkie, que vous vous retrouviez ou non dans les propos diffusés dans ces colonnes, sentez-vous libre de formuler votre pensée.

L’éternel recommencement ? par C0rleone.

Surprise, déception, incompréhension sont les trois mots correspondant à mon ressenti suite à cette trade deadline mais ils ont laissé place au scepticisme pas seulement par rapport aux compétences de Sam Hinkie mais surtout par rapport à l’avenir de cette franchise.

L’arrivé d’un nouveau GM et surtout d’une nouvelle politique ont suscité de nombreux  adeptes mais aussi de nombreux détracteurs. Les Sixers possédaient un bon petit effectif dans la conférence Est, nous ne parlerons pas du loupé Bynum car c’est trop facile de critiquer avec autant de recul mais avec une marge de progression faible, l’effectif était équilibré peut-être même trop puisqu’aucun joueur ne sortait du lot et n’avait la trempe de les envoyer au sommet, ce qui a poussé Hinkie à chercher la perle rare, pour cela il a vendu père et mère … ou plutôt Thaddeus Young et  Jrue Holiday afin d’acquérir des choix de draft.

Jusqu’ici, je soutenais cette politique bien que peu orthodoxe et surtout très décriée car cela est directement ou indirectement (je vous laisse en juger) un abus du système de la draft. La fin justifie les moyens, je pouvais surpasser quelques critiques, trois, quatre saisons difficiles car c’est bien peu comparé aux joies des campagnes de Playoffs (je ne compte pas les 1er tours sans saveur) ,aux Finals et aux titres.

Les soldes ont continué jusqu’à l’été dernier, personnellement je pensais que notre cher GM allait passer à la seconde étape de son plan et commencer à construire une équipe mais comme à l’accoutumée, il a pris tout le monde à contre-pied, nos pronostics peuvent en attester. Je ne critiquerai pas ici le trade de Javal McGee qui nous permet d’obtenir un choix de 1er TDD l’année prochaine (cette année, ça me paraît un peu compromis) et également d’accueillir la risée du Big Cactus. Pour moi, c’est le moins mauvais des mouvements de la semaine dernière. Je passerai également le trade de KJ McDaniels qui s’explique par sa situation contractuelle.

Je vais plus m’attarder sur le trade de Michael Carter Williams qui pour moi était une des premières pièces de l’édifice et peut être même la clé de voute du projet. Plusieurs raisons me l’ont laissé croire. Tout d’abord,  c’est un joueur complet avec un profil intéressant de par sa grande taille, un mélange entre Penny Hardaway et Shaun Livingston (toutes proportions gardées), qui possède plutôt une bonne vision de jeu malgré ses nombreuses pertes de balles pouvant être en partie expliquée par la piètre qualité de l’effectif et son manque de vécu. Je ne pourrai que rappeler qu’il a été gêné par son épaule, ce qui a pu faire baisser son adresse aux shoots. Au niveau du comportement, je n’ai pas souvent, voir jamais entendu parler de lui en mal, le fait de jouer blessé est tout à son honneur et représente cet état d’esprit. Baskettement parlant ce n’est effectivement pas un joueur susceptible d’être un futur Hall of Famer, il y a des meneurs qui sont plus talentueux que lui et il en existe presque à toutes les drafts. Mais, il représentait plus le nouveau visage de l’équipe que Nerlens Noel ou Joel Embiid, l’un essayant de se faire une place en NBA après une saison blanche et l’autre qui suivra ce même chemin la saison prochaine car un joueur qui joue est quand même plus représentatif pour les fans. On nous a parlé de son amitié avec Noel, cela aurait pu être une belle histoire, on nous montrait même des photos des trois comparses au mondial pour aller soutenir leur futur coéquipier (Dario Saric), tout cela pour ça !! Un vulgaire trade !!

Vu la saison des Lakers récupérer un choix de 1er tour de draft est effectivement une aubaine mais malheureusement il est protégé top 5 cette année. Il a donc peu de chance de tomber entre nos mains à moins que les angelinos ne se mettent à gagner des matchs mais en plus d’un effectif pas fameux, ils n’ont surtout aucun intérêt de laisser filer un pick qui leur permettra de continuer leur reconstruction.  La seconde solution serait que deux équipes se glissent dans le top 3 lors de la lottery mais ce qui nous ferait probablement reculer également, ce qui nous arrangerait encore moins. Nous devrons donc attendre un an afin de profiter de ce pick mais il sera à coup sur plus mal placé car je ne vois pas les californiens rester aussi bas dans la hiérarchie de la NBA. Nous aurons à ce moment là un choix compris entre la 10ème et la 15ème position. Cela nous amène donc à repenser ce trade, qu’avons nous gagné ? Nous ne savons pas pour le moment mais il y a peu de chance que nous trouvions un grand joueur à cette position de la draft ou alors cela sera un diamant brut qui nécessitera de nombreuses années de polissage et lui laissera t’on le temps de se développer ? En tout cas, ça repousse encore un peu plus le rêve de conquête.

La politique de Hinkie ne montre t’elle pas ses limites sur ce trade ? Personnellement, je le pense car à force d’attendre, nous passerons à côté de nombreuses choses. Pour la plus part des vétérans, cette équipe est un casting permanent de joueurs de D-League, nous avons quelques bonnes surprises comme Robert Covington mais je ne pense pas qu’on trouve de grands joueurs de cette façon, nous aurions davantage de chances en passant par la free agency et par les trades. La draft est malheureusement la seule voie utilisée par Hinkie pour développer son projet, ce qui est dommageable.

En regardant les champions NBA de ces dernières années, je ne vois aucune équipe construite de cette façon, le Thunder peut y ressembler mais ils n’ont pas remporté de bagues. Une équipe n’est pas qu’un assemblage d’individualités, il faut une cohésion et bien souvent un vécu commun. Ne parlons pas d’expérience car dans ce modèle, nous resterons toujours avec une majortié de sophomores et de rookies.

L’équipe ne pourra pas rester dans ce fonctionnement trop longtemps au risque de ternir l’histoire de la franchise mais également de la plonger dans une spirale négative comme le sont certaines équipes comme les Wolves ou les Kings et dont il sera difficile de sortir. Nos prospects ne se développeront pas dans un environnement où le quotidien rime avec défaites et jeu forcé car chacun essayera de tirer son épingle du jeu pour ne pas être le prochain sur la liste. Nos jeunes ont besoin de mentors, de personnes pour les encadrer, ils apprendront plus avec des joueurs d’expérience qu’avec d’autres prospects avec lesquels ils sont en compétition. Or actuellement à part Jason Richardson et Luc Mbae Moute, ce n’est pas glorieux.

Après cette draft, avec ou sans joueur d’exception, je suis persuadé que l’équipe doit passer à une autre étape, qu’en pensez vous ?

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top