Rumeurs

Le live de la trade deadline

A 12 heures de la clôture du marché et en dépit de l’absence de rumeurs émanant d’insiders crédibles, le topic de la trade deadline est ouvert. Tout au long de la journée, nous recenserons toutes les rumeurs impliquant la franchise, en espérant qu’elles se concrétisent par des trades effectifs. Vous les retrouverez ci-dessous dans selon un agencement antéchronologique.

22h50 : Tim Frazier, signé pour un second contrat de 10 jours.

Pour parachever la soirée, Tim Frazier vient occuper le dernier spot disponible dans le roster via un second contrat de 10 jours.

21h50 : Récapitulatif : 

Pour la seconde année consécutive, Sam Hinkie s’est positionné en acteur majeur de la trade deadline. Après un début de soirée où il a entrepris un mouvement typique en consentant à absorber un contrat dont une autre franchise souhaitait se délester en échange d’un choix du premier tour, le décisionnaire a saisi la fenêtre d’opportunité ouverte par la préparation d’un blockbuster trade à 4 équipes pour céder Michael Carter-Williams contre un nouveau choix du premier tour. En mettant la main sur le pick des Lakers, le GM a indéniablement maximisé la valeur de son meneur de manière inattendue à ce stade de la saison.

Plus surprenant fut le transfert de K.J McDaniels aux Rockets. Isaiah Canaan devient le meneur titulaire de la franchise et le choix de draft, récupéré, probablement celui des Nuggets se situera dans les eaux de celui qui avait permis de récupérer McDenials. En signant un contrat d’une saison, plutôt que le contrat hinkien sur 4 ans, le prospect laissait peser le doute sur le montant de son prochain contrat. Ces considérations salariales ont assurément motivé la décision.

A l’issue de la soirée, les Sixers cèdent :  

  • Michael Carter-Williams
  • K.J McDaniels
  • Les droits sur Cent Akyol

Les Sixers acquièrent : 

  • JaVale McGee
  • Isaiah Canaan
  • Les droits sur Chu Chu Maduabum
  • Le premier tour de draft 2015 du Thunder, protégé top 18 en 2015, top 15 en 2016 et 2017. S’il n’a pas été cédé aux Sixers à cette échéance, le Thunder cèdera ses choix du second tour 2017 et 2018.
  • Le premier tour de draft 2015 des Lakers, protégé top 5 en 2015, top 3 en 2016 et 2017, non protégé en 2018.
  • Le choix du second tour 2015 le moins favorable entre celui des Timberwolves et celui des Nuggets.

21h15 : Peu à peu le contenu du trade qui implique Michael Carter-Williams se dessine.

  • Les Bucks reçoivent : Michael Carter-Williams, Tyler Ennis, Miles Plumlee
  • Les Suns reçoivent : Brandon Knight, Kendall Marsahall, le premier tour de draft 2016 des Cavs et Marcus Thornton
  • Les Sixers reçoivent : le premier tour de draft 2015 des Lakers, protégé top 5 en 2015, top 3 en 2016 et 2017 puis non protégé en 2018.
  • Les Celtics reçoivent : Isaiah Thomas

21h10 : Les contours du blockbuster trade peinent à se définir avec précision. La pièce récupérée par les Sixers serait le choix de draft 2015 des Lakers, protégé top 5 cette saison, top 3 en 2016 et 2017, non protégé en 2018.

21h05 : KJ McDaniels transféré à Houston contre Isaiah Caanan et le choix du second tour 2015 le moins favorable entre celui des Wolves et celui des Nuggets.

 

 

21h00 : Michael Carter-Williams transféré à Milwaukee dans un blockbuster trade.

 

 

 

20h45 : Goran Dragic rejoint le Miami Heat

 

Mauvaise nouvelle, le meneur de jeu slovène vient renforcer la franchise floridienne.

 

 

20h35 : Kevin Garnett a accepté de lever son clause de non-transfert. Le deal entre les Wolves et les Nets est conclu. Garnett rejoint les Wolves, Thaddeus Young débarque à Brooklyn. Pour rappel, les Wolves avaient cédé le choix du premier tour 2015 du Miami Heat, Luc Richard Mbah a Moute et Alexey Shved, devenu depuis le choix du second tour 2015 des Houston Rockets.

20h10 : Les discussions avec les Wolves concernant le contrat de Chase Budinger se poursuivent.

20h05 : Non content d’avoir subtilisé un premier tour de draft et le contrat de JaVale McGee contre les droits sur Cent Akyol, Sam Hinkie a poussé le vice jusqu’à réclamer les droits sur Chu Chu Maduabum, drafté en 2011 par les Lakers avec le 56ème choix. Cet intérieur nigérian de 23 ans évolue en Estonie (Kalev Tallinn).

 

Capture d’écran 2015-02-19 à 20.59.33

 

19h20 : A 100 minutes de la clôture du marché, les Sixers disposent toujours d’une appréciable marge de manoeuvre sous le cap space. Avec l’absorption du contrat de Javale McGee, ils demeurent 4 millions de dollars en deçà du salary floor et 9 millions en dessous du cap space.

 

17h50 : JaVale McGee aux Sixers avec le choix du premier tour 2015 du Thunder 

 

A 3 heures et 10 minutes de l’échange de la trade deadline, la Woj Bomb de la soirée vient de tomber. Les Sixers viennent d’acquérir JaVale McGee et son contrat de 11,25 millions en 2014-2015 et 12 millions en 2015-2016. Dans l’opération, Sam Hinkie met la main sur le premier choix de draft du Thunder que les Nuggets venaient d’acquérir via les Cavs dans le transfert de Mozgov. Ce denier est protégé top 18 en 2015, top 15 en 2016 et 2017. S’il n’a pas été envoyé à Philadelphie, passé cette échéance, les Sixers recevront les choix du second 2017 et 2018 du Thunder. Afin de compléter l’échange, Sam Hinkie cède les droits sur Cent Akyol aux Nuggets.

 

 

A ce jour, avec un bilan de 28 victoires pour 25 défaites, le Thunder occupe le 14ème spot virtuel à la loterie. Afin de sortir du top 18, il leur faudrait dépasser Cleveland (19ème spot virtuel, bilan de 33-22). Nous voici désormais tous fans du Thunder.

17h45 : Philly out? La patate chaude s’échange entre Sam Presti et Billy King. Si on se fie aux informations de Howard Beck, ils auraient délaissé Sam Hinkie pour conclure un échange à deux équipes. Les discussions entre Philly et Minny pourraient quant à elles se poursuivre indépendamment des destinées de Brook Lopez et Reggie Jackson.

17h30 : Vers l’acquisition de Chase Budinger? 

 

Woj, toujours lui, vient d’apporter des précisions sur la nature des discussions conduites par les Sixers. Sam Hinkie aurait jeté son dévolu sur le contrat de Chase Budinger afin d’acquérir des choix de draft en possession des Wolves. Le joueur de 26 ans perçoit 5 millions de dollars cette saison et dispose d’une player option du même montant pour la saison suivante. Les Sixers procéderaient alors de la même façon qu’ils le firent avec Eric Maynor, à savoir négocier un buyout. Les Wolves détiennent deux choix dans le second tour de la prochaine draft (le leur, actuellement 32ème et celui des Kings, actuellement 36ème).

 

17h15 : « This starts now ». Première alerte de Wojnarowksi qui annonce que les Sixers et les Wolves tentent de se joindre à la table des négociations où ont déjà pris place le Thunder et les Nets autour d’un échange impliquant Brook Lopez et Reggie Jackson.

 

 

Détenteur de la plus ample marge de manoeuvre sous le salary cap, Sam Hinkie peut se positionner en catalyseur d’échange. Jeremy Lamb, P.J III, Anthony Bennett et les tours de draft dont disposent les Wolves et le Thunder constituent les cibles les plus attractives. L’absorption du contrat de Perkins semble quant à elle être la seule porte d’entrée du décisionnaire dans ces discussions.

16h : Toujours rien. 

9h : Les Sixers en quête d’un meneur de jeu?

Pour la reprise de l’entraînement, les Sixers ont du composer avec un roster dépourvu de meneur de jeu de formation. Tim Frazier, laissé libre afin de maximiser la flexibilité du décisionnaire lors de la trade deadline, Tony Wroten forfait pour la fin de saison suite à sa rupture partielle des ligaments croisés du genou gauche et Michael Carter-Williams pas encore remis de son entorse au gros orteil, ont laissé la responsabilité de la mène à JaKarr Sampson et Hollis Thompson lors des oppositions en 5 contre 5.

A la sortie du premier entraînement post All-Star Break, Brett Brown n’a pas caché ses intentions de signer un meneur de jeu d’ici à la réception des Pacers au Wells Fargo Center. Tim Frazier est éligible à un second contrat de 10 jours, Sam Hinkie peut en acquérir un via un échange, toutes les options demeurent envisageables et ne comptez pas sur Brett Brown pour se livrer à une prospective.

Je ne sais pas. Je ne commettrai pas l’imprudence de me livrer à un pronostic. Nous avons appris au fil des ans que cette période est souvent surévaluée et qu’il ne s’y produit concrètement pas grand chose. Ce ne fut pas le cas chez nous l’an passé, où tout ce qui pouvait se produire s’est concrétisé…Je pense que toutes les options sont sur la table.
Face à l’absence de rumeurs concernant la franchise, les plus impatients pourront satisfaire leur avidité de mouvements en consultant les prospectives formulées dans le cadre du #JoueLaCommeDiLéo de la trade deadline.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top