Contrats

Tim Frazier succède à Larry Drew II

Dans la litanie des joueurs s’étant vus offrir un contrat de 10 jours par Sam Hinkie, Larry Drew II pourra se targuer d’avoir su répondre aux attentes et d’avoir profité de l’hécatombe pour obtenir une titularisation en NBA. Pass firt point guard, Larry Drew II n’était pas étranger au récent bon fonctionnement de la second unit où Jerami Grant et Hollis Thompson ont assumé le statut d’options offensives secondaires.

Son second contrat de 10 jours arrivé à échéance, afin de le conserver, les Sixers étaient dans l’obligation de lui offrir un contrat pour le reste de la saison. Brett Brown qui s’est montré laudatif à l’égard de Larry Drew II a confirmé que l’approche de la trade deadline (19 février) a scellé le sort du meneur qui aura disputé 12 rencontres avec les Sixers pour 3,8 points (34,5%), 3,8 passes, 1,3 rebonds, 0,5 interception et 2,1 pertes de balle.

« Je lui donne un A +. Il a produit tout ce qu’on lui a demandé. Mais la trade deadline approchant, nous avons besoin de flexibilité. Peut-être le reverrons-nous ici. En tout cas, rien de ce qu’il a réalisé ici ne s’y oppose ».

A ce stade de la saison et du processus de reconstruction des 76ers, la flexibilité a été préférée à un soupçon de stabilité au poste de back-up du back-up à la mène. En attendant la clôture du marché, le spot disponible dans le roster sera mobilisé afin d’évaluer de nouveaux prospects.

Le prochain sera Tim Frazier, un meneur de jeu de 24 ans (1.86 mètre pour 77 kilos), issu de Penn State où pour sa dernière saison universitaire (2013-2014) il produisait : 14,9 points (42,9%), 5,3 passes, 4,4 rebonds et 1,5 interceptions. Il deviendra le premier joueur issu du programme à évoluer en NBA depuis…Calvin Booth.

Présent au training camp des Boston Celtics, Tim Frazier n’avait pas passé le cut et s’était retrouvé assigné dans la la Ligue de Développement chez les Red Maine Claws où il s’est révélé, produisant 15,9 points (45,1%), 8,9 passes, 6,8 rebonds, 2 interceptions et 3,5 pertes de balles en 27 matches. Des prestations qui lui ont valu d’être retenu pour le All-Star Game de NBDL (15 février).

Ses Highlights

Déjà passé par les Sixers en juillet dernier lors de la Summer League de Las Vegas, Tim Frazier ne s’était pas particulièrement mis en exergue produisant 3,4 points, 4 rebonds, 2 passes et 1,2 interceptions. Sa présence sur le parquet et dans le vestiaire furent toutefois grandement appréciées notamment par l’assistant coach de Brett Brown, Chad Iske qui faisait office de Head Coach dans le Nevada.

Nous aimons son équilibre. C’est un joueur expérimenté en NCAA, et nous sommes à la recherche de meneurs qui peuvent conduire une équipe, diriger notre groupe et être un coach sur le parquet. En l’espèce, il a réalisé un très bon travail et nous avons constaté d’authentiques progrès.

En l’absence de Tony Wroten, indisponible pour la fin de saison, Tim Frazier disposera de précieuses opportunités de démontrer qu’il a sa place dans la Grande Ligue d’ici à la trade deadline.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top