En bref

Les Sixers quittent Orlando sur un titre de champion.

Vainqueurs de l’Orlando Pro Summer League en 2014, les Sixers ne défendront pas leur titre en Floride en juillet prochain. En effet, selon des informations de l’Orlando Sentinel, la franchise, à l’instar des Boston Celtics et des Houston Rockets, a décidé de ne plus participer à la Summer League de Floride privilégiant une unique inscription à celle de Las Vegas. Déjà peu dense, la compétition se trouve largement amoindrie puisqu’en dépit de l’inscription des Clippers et des Hornets, seules 9 franchises se sont engagées à Orlando contre 26 pour la Summer League de Las Vegas, la saison passée.

Anonymat versus compétition

Au delà d’un niveau de compétition largement conditionné par le nombre de participants déclinant sur la côte Est et en forte hausse dans le Nevada, les deux Summer Leagues répondent à des philosophies bien différentes.

Ouverte au public, la compétition de Las Vegas offre une ambiance aussi proche que possible de celle qui prévaut dans la Grande Ligue. Le match-up entre les deux premiers choix de la draft 2014, Andrew Wiggins, encore chez les Cavaliers et Jabari Parker, encore apte à pratiquer le basketball avait rempli le Cox Pavilion de fans prompts à acclamer les stars de demain. Une hérésie pour les organisateurs de l’OPSL qui tablent sur la discrétion d’un Amway Center où seuls quelques médias, les agents de joueurs et les staffs des franchises sont habilités à pénétrer.

Evaluation versus développement des prospects

Titulaires de 7 choix de draft en 2014, les Sixers s’étaient résolus à envoyer deux groupes différents à Orlando et à Las Vegas.  Avec de nouveau, 6 choix pour la prochaine cérémonie, la franchise devra se contenter d’un seul événement afin d’évaluer ses rookies et les joueurs non draftés conviés pour démontrer qu’ils méritaient une place dans la Ligue.

En décidant de se retirer de l’événement floridien, les Sixers réduisent sensiblement leur marge de manœuvre afin d’évaluer les Ronald Roberts Jr, Drew Gordon et autres JaKarr Sampson de la prochaine cuvée, tout en allégeant son calendrier et ses déplacements au profit du travail de développement à Philadelphie. En participant aux deux évènements, Nerlens Noel avait passé l’essentiel de son mois de juillet en déplacement en Floride et dans le Nevada, pratiquant le basketball avec des coéquipiers qui n’avaient pas vocation à demeurer dans l’effectif et avec qui, il n’avait de facto pas l’opportunité de s’entraîner.

L’ambiance feutrée et la réalisation peu académique de la Summer League d’Orlando nous manqueront, l’attente supplémentaire afin de voir à l’œuvre Karl Towns et Mario Hezonja ou autres supplétifs sous les couleurs de Philadelphie risque d’être difficile à supporter à l’issue d’une draft 2015 où les Sixers disposent d’une pléthore de picks. Le prix à payer pour partir en CHAMPIONS !

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top