L'interview d'en face

L’interview d’en face – Boston Celtics

Après un road trip texan particulièrement corsé, les 76ers reviennent sur la côte Est et reçoivent ce soir le voisin honni de Boston. Les retrouvailles avec le rival héréditaire de la franchise (une position qui n’est pas aussi bien partagée dans le camp adverse) ne nous laissait d’autre choix que d’interroger un représentant des CelticsFr afin de faire monter la pression. Plus prompt à répondre, Baptiste que vous avez déjà écouté lors de l’émission de l’Echo des Parquets où les stratégies de nos franchises respectives étaient en discussion, vient donc nous provoquer dans nos propres colonnes.

 

Trois semaines de compétition après le tip-off, les Sixers et les Celtics se situent, sans surprise, dans les bas-fonds de leur division et de leur conférence. Si Philadelphie (0-10) n’a pas encore connu le succès cette saison, les hommes de Brad Stevens évoluent à un tout autre niveau et leur bilan comptable (3-6) ne rend pas totalement justice à ces jeunes Celtics comme en attestent leurs deux dernières sorties (défaite 121-122 face aux Cavs, 114-118 face aux Suns). Comment jugez-vous le début de saison de vos protégés ?

Baptiste : Frustrant. Je crois que c’est le terme adéquat. Sur neuf rencontres, Boston n’a véritablement été distancé que face à Houston dans une mascarade de basket (1-25 à trois points), sinon c’est une succession de fins de matchs mal gérées qui amènent des courtes défaites (-3 contre Toronto, -1 contre les Cavs, -5 à Dallas, -4 contre Phoenix…). C’est dommage car Boston accroche les plus grosses équipes, mais au final, on ne se retrouve qu’avec trois victoires.

Boston est performant là où on ne l’attend pas (3è attaque de la ligue) mais seulement 28è défense, ce qui est fâcheux pour une équipe réputée défensive. Jusqu’ici, l’incapacité Celte à réaliser des stops défensifs est criante, et coûte cher en fin de match. Globalement, dans le jeu, c’est plutôt joli à voir donc positif, mais sur le plan comptable malheureusement, c’est moyen. Sur le plan individuel, Jeff Green et Rajon Rondo montrent de belles choses, tandis qu’Avery Bradley est un peu en retrait. En sortie de banc, Tyler Zeller est une excellente surprise.

  

Avec Rajon Rondo, Avery Bradley, resigné sur 4 ans, Marcus Smart, fraîchement drafté, Danny Ainge n’a pas hésité à offrir une nouvelle opportunité à Evan Turner à un tarif défiant toute concurrence. Vous étiez, à l’aube de cette nouvelle saison, plutôt enthousiaste à l’idée de compter dans vos rangs le second choix de la draft 2010. Comment se passe l’intégration d’Evan Turner ? « Is he on his way to being one of the best players in the League ? » 

Baptiste : En réalité, Evan Turner est plutôt performant. Il a fait un match vraiment mauvais dans lequel il perd cinq ballons en douze minutes, mais sinon il a un apport solide. Certes, il fait parfois du Evan Turner, on le voit s’emballer, et faire n’importe quoi sur une action, mais il est plutôt cadré, adroit et profite des espaces pour inscrire ses points en tête de raquette ou même à longue distance. Les attentes (et interrogations) à son sujet étaient assez nombreuses, et pour l’instant les réponses sont positives. En outre, sa capacité à évoluer sur les trois postes extérieurs est très intéressante, notamment en l’absence de Marcus Smart, blessé à la cheville.

 

Engagé dans un processus de reconstruction où Danny Ainge n’est pas parvenu à attirer une star en échange de sa collection d’assets (jeunes joueurs, pléthore de tours de draft) cet été, vous êtes idéalement placés pour appréhender la stratégie déployée par Sam Hinkie. Quel est votre ressenti sur le processus de reconstruction entrepris par Philadelphie?

Baptiste : Comme j’avais pu le dire dans le podcast, je suis un fervent défenseur du projet de Philadelphie. Basé sur le (très) long terme, Sam Hinkie n’a pas hésité a pousser le projet jusqu’au bout en draftant Joël Embiid et Dario Saric. Très fan de ce dernier, j’aurais adoré l’avoir à Boston, et je suis content qu’il puisse s’épanouir dans deux ans chez vous, où il aura de l’espace pour s’exprimer. À vrai dire, j’ai énormément de mal avec les personnes qui jugent le projet des Sixers en 2014. En 2017, 2018, d’accord, là on pourra juger d’une réussite ou non. Là, une saison à 15 ( ou moins ?) victoires se profilent, mais c’est pas là-dessus qu’on juge ce projet. C’est un projet de reconstruction que je trouve cohérent de bout en bout. Espérons que ça réussisse. (Et comment ne pas approuver la reconstruction d’une équipe incluant JaKarr Sampson ?)

Parmi les 15 joueurs qui composent le roster des Sixers, si on vous offrait la possibilité d’en récupérer un pour votre équipe, qui serait le prospect sur lequel vous jetteriez votre dévolu ? Et pourquoi?

Baptiste : JaKarr Sampson, définitivement. Ou Chris Johnson, mais vous avez préféré le couper… Non, plus sérieusement, je jetterais mon dévolu sur Joel Embiid (Dario Saric n’étant pas encore dans le roster), évidemment, qui correspondrait exactement à nos besoins d’un pivot defensif, et dont la relation avec Rajon Rondo serait intéressante.

 

Avec Brett Brown et Brad Stevens aux commandes, les Sixers et les Celtics figurent sur le podium des équipes qui jouent le plus de possessions par match. Bien aidée par le très bon début de saison de Rajon Rondo, l’attaque des C’s est bien plus fluide que celle de leurs rivaux du soir. En revanche, la défense des Sixers est moins permissive. Un pronostic pour la rencontre de ce soir ?

Baptise : Très honnêtement, le match de ce soir me fait peur. Les Celtics sortent de trois défaites consécutives (Thunder, Cavs, Suns) et n’abordent pas ce match de la meilleure des manières. De plus, Boston a la fâcheuse habitude de se mettre au niveau de ses adversaires, et le match de ce soir s’annonce piège. Plus forts sur le papier, je miserais sur une courte victoire des Celtics… mais voir les Sixers à 1-10 ce soir ne m’étonnerait pas, je m’y suis préparé mentalement.

 

Les 76ers remporteront-ils leur première victoire face aux Celtics?

  • Non (39%, 20 Votes)
  • Oui (20%, 10 Votes)
  • "I'm on my way to being one of the best players in the League" (14%, 7 Votes)
  • Rappelez-moi pour quelle équipe joue JaKarr Sampson (10%, 5 Votes)
  • Oui mais ce ne sera pas lors du match de mercredi (8%, 4 Votes)
  • Sans aucun doute (4%, 2 Votes)
  • Comment osez-vous poser la question? (4%, 2 Votes)
  • Assurément (2%, 1 Votes)

Total Voters: 51

Loading ... Loading ...
 

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top