Rumeurs

Robert Covington, de la D-League à Philly?

Détenteurs du plus mauvais bilan de la Ligue, les jeunes sixers s’apprêtent à s’engager dans leur road trip texan sans la moindre victoire à exhiber mais avec du renfort sur le parquet. Le retour progressif des blessés densifiera la rotation, limitée à 9 joueurs, lors des deux dernières sorties, bonifiera la second unit tout en offrant au 5 majeur les apparats d’une authentique équipe NBA.

Michael Carter-Williams pourrait bien ne pas être le seul rookie de l’année à être aligné par Brett Brown lors de ce road trip texan. Alors que Drew Gordon est venu compenser le départ d’un Malcolm Thomas, indisponible pour les quatre prochaines semaines de compétitions, Marc Stein d’ESPN nous apprend que les Sixers seraient (de nouveau) sur le point de signer Robert Covington, le premier choix de la dernière draft de NBA D-League.

Non drafté à sa sortie de Tennesse State, il était parvenu à convaincre les Rockets de lui offrir un contrat à l’issue de la Summer League de Las Vegas (2013). Assigné en NBD-League chez les Rio Grande Valley Vipers, Robert Covington s’est parfaitement fondu dans le système de jeu de l’équipe affiliée des Rockets en produisant 23,2 points (44%, 37% à trois points, 84% sur la ligne des lancers francs), 9,2 rebonds, 2,4 interceptions, 1,7 passes et 1,4 contres lors de ses 43 sorties. Une production statistique et une impression de facilité qui l’ont conduit vers le titre de Rookie de l’année de la Ligue de développement. Apparu à 7 reprises avec les Rockets la saison passée, il avait finalement été coupé par Daryl Morey.  

Sélectionné, sans surprise, avec le premier choix de la draft par le Grand Rapids Drive, il a conduit les siens à la victoire pour le premier match de l’histoire de la nouvelle équipe affiliée des Pistons (18 points, 7 rebonds). Ces derniers devront se contenter de cet apport puisque les Pistons ne détiennent aucun droit sur le joueur qui demeure libre de s’engager avec une franchise NBA.  

Les deux camps avaient déjà été proches de s’engager mutuellement au cours de l’été. Toutefois, à l’instar de ceux de KJ McDaniels, les représentants du joueur de 23 ans avaient décliné l’offre de contrat sur 4 années proposé par Sam Hinkie, privilégiant un contrat à court terme, créant ainsi un nouveau précédent qui, à terme pourrait affaiblir la marge de manoeuvre du décisionnaire. Les détails contractuels seront donc à étudier avec attention tout autant, si ce n’est davantage, que ses prestations.  

Si la signature de Robert Covington devait se matérialiser, les 76ers seraient contraints de mettre un terme à l’aventure d’un des joueurs actuellement sous contrat. Peu convaincants et évoluant à un poste où les minutes deviendront chères, Chris Johnson et JaKarr Sampson présentent le profil pour rejoindre Malcolm Thomas.

Mise à jour : 12/11 à 13h

L’affaire se précise. David Pick, de Sportando et Eurobasket.com annonce que les deux camps finaliseraient l’opération tout en précisant que  le contrat soumis à Robert Covington serait bien le classique hinkien : un contrat sur 4 ans.   

Reste donc à attendre l’annonce officielle et l’identité du joueur qui fera les frais de cette nouvelle signature.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top