Delaware 87ers

Les nouveaux visages des 87ers

Alors que les Sixers enchaînent les revers sur le parquet, les Sevens se préparent pour la seconde saison de leur histoire après avoir terminé la première avec le plus mauvais bilan de la Ligue. Au lendemain de la draft, la franchise a annoncé son roster pour le training camp qui comporte 17 joueurs (8 issus de la draft de D-League 2014, 3 joueurs affiliés, 2 joueurs de retour après une première saison dans le Delaware et 3 joueurs qui ont gagné leur place lors des tryouts locaux). Ce roster devra être réduit à 12 éléments pour le season opener, le 15 novembre face au Canton Charge.

Présentation des nouvelles vedettes de Youtube (les matchs de NBDL sont diffusés en direct sur la plateforme).

Les joueurs draftés. 

D.J. Seeley (1er choix du second tour, 19ème choix).

La première sélection des 87ers s’est portée sur un arrière de 193cm pour 88kg, qui a passé les deux dernières années en Europe (Serbie, Allemagne). Issu de Cal State-Fullerton, il produisait 17,9 points (dont un intéressant 41,2% à trois points), 4,3 rebonds, 3,9 passes et 2 interceptions par match lors de sa saison senior. Des statistiques qui lui ont permis d’être désigné All-Conference Player dans la Big West. Excellent shooteur, D.J Seeley est également un défenseur efficace.

Jamal Jones (12ème choix du second tour, 30ème choix).

On retrouve ici, un choix qui forge l’identité de la franchise.A l’instar de Norvel Pelle, Aquille Carr ou Thanasis Antetokounmpo, l’an passé, Jamal Jones fait partie des prospects qui seront éligibles à la draft NBA. En l’acquérant dès à présent, les 87ers s’assurent de pouvoir évaluer correctement le prospect pour le compte des Sixers. Il ne sera toutefois pas possible à une franchise NBA de l’appeler dans la Grande Ligue cette saison.

Ailier de 2 mètres 03 pour 89kg, Jamal Jones a joué pour trois programmes universitaires différents avant de rejoindre la D-League. L’an passé, il produisait 13,4 points pour Texas A&M. Révélé sur le tard, le joueur est avant tout un athlète qui est capable de rentrer des paniers dans les corners. Une combinaison presque idéale pour évoluer dans la Ligue de développement.

Sebastian Koch (17ème choix du second tour, 35ème choix)

Pour leur troisième sélection dans le second tour, les 87ers ont porté leur dévolu sur un joueur allemand qui arpente les playgounds américains depuis le lycée (Christ School à Ashville). Issu du programme d’Elon University, Koch est avant tout un shooteur d’élite (43% de réussite derrière l’arc). Avec 2 mètres 03 sous la toise et quelques 90kg à tracter, son poste reste à déterminer chez les Sevens.

Devon Moore (5ème choix du troisième tour, 41ème choix)

A l’instar de D.J Seeley, Devon Moore a exporté ses talents au cours des dernières saisons (Hongrie, Ukraine). L’ancien meneur de jeu (1.93m, 86kg) de James Madison University dont il détient toujours le record de passes décisives (502).

Kenny Hall (1er choix du 4ème tour, 55ème choix)

Issu de l’Université de Tennessee, cet ailier-fort de 2 mètres 06 et 104kg, a passé la saison dernière avec le club slovène du Rieker KN où il produisait 14,4 points et 6,8 rebonds par match. Avec les Vols, quand il n’était pas impliqué dans des affaires de relations sexuelles inappropriées avec le personnel de l’université, il postait 5,6 points et 4,1 rebonds par match.

LaQuentin Miles (1er choix du 5ème tour, 73ème choix)

LaQuentin Miles est un arrière (1.96m, 86kg), qui n’était autre que le meilleur scoreur de la Southland Conference l’an passé avec 23,2 points par match auxquels il ajoutait 7,5 rebonds et 2,8 passes pour Central Arkansas. Ses qualités athlétiques et de dribble lui permettent de se rendre très régulièrement sur la ligne des lancers-francs où il n’est toutefois guère efficace. Excellent sur transition, Miles est capable de se créer son propre tir. Au sein de la Ligue de développement, il ne devrait pas manquer l’opportunité de mettre en exergue ses qualités.

Brandon Goode (1er choix du 6ème tour, 91ème)

Avec son dernier choix de la soirée, Brandon Williams a porté son dévolu sur un 7 footer de 106kg issu de Norfolk State avec qui, il produisait 11,1 points (à 61,3% de réussite), 6,9 rebonds et 2,4 contres.

A l’issue de la draft, les échanges étant interdits pendant le processus de sélection des joueurs, les Sevens ont fait l’acquisition de Melvin Johnson III dans le cadre d’une négociation à 5 équipes, en échange des droits sur Ish Smith. Melvin Johnson III venait d’être drafté en 13ème position par les Texas Legends. Issu d’Arkansas State, Melvin Johnson est un meneur de jeu de près de 2mètres (1.98) qui n’a pas été drafté en juin dernier en dépit de ses 15,2 points et 4,4 rebonds par match. Plus intéressant encore, Melvin Johnson shootait à 47,8% à trois points la saison passée, à 42,4% sur ses quatre années à l’université.

Les joueurs affiliés : Ronald Roberts Jr, Drew Gordon et Malcolm Lee. 

Ronald Roberts, Malcolm Lee et Drew Gordon sont assignés en NBA D-League en tant que joueurs affiliés. Coupés pendant le training camp, les trois joueurs intègrent le roster des Sevens. Ces derniers restant sous contrat avec la D-League, les Sixers n’auront que le bénéfice de pouvoir les évaluer avec plus de précisions. Si l’un deux attire la convoitise d’une franchise NBA, les 76ers n’auront aucun levier de pression pour s’opposer à un départ de leurs joueurs affiliés.

Les rares survivants du précédent exercice

L’effectif pour le training camp est complété par la présence de deux joueurs qui avaient terminé le précédent exercice dans le Delware : l’intérieur Tiny Gallon (aka l’homme aux 75 points et 34 rebonds en deux matches) et le meneur de jeu B.J Young.

Aligné à 34 reprises par les Sevens dont 26 titularisation, Tiny Gallon a usé de sa carcasse surdimensionnée (2.06m pour 131kg) pour imposer sa loi dans la raquette. Avec les 87ers, il a produit 18,9 points et 9,1 rebonds de moyenne. B.J Young a quant à lui été acquis dans un échange au mois de mars. Il a disputé 8 rencontres avec les 87ers pour 14,3 points, 2,4 passes et 3,3 rebonds.

Les tryouts locaux

Trois joueurs locaux ont également été conviés au training camp, Mike Burwell,  Victor Rudd (2.06m, 106kg, auteur de 16,1 points et 6,8 rebonds avec University South Florida) et Rahlir Hollis-Jefferson. Le frère de Rondae qui sera un des prospects à surveiller cette saison en NCAA, avait déjà été invité par les Sixers lors du mini-camp précédant les Summer Leagues.

L’effectif se compose donc de 17 joueurs.

Le coaching staff

Rod Baker, nommé scout chez les 76ers, son assistant Kevin Johnson a été promu « head development coach ». John Bryant, Doug Stewart et Norman de Silva occuperont les fonctions d’assistants coach.

Le calendrier

Calendrier - Sevens

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top