Delaware 87ers

Draft NBA D-League – Les picks des 87ers.

Au lendemain d’une défaite sur le parquet des Bucks, l’actualité de la gonfle estampillée Spalding aurait pu être plus indigeste pour les observateurs attentifs et passionnés des 76ers. Après deux défaites initiales, les hommes de Brett Brown retrouveront le Miami Heat à minuit pour une réédition de l’inénarrable season opener de l’année écoulée. Le retour du basketball au Wells Fargo Center donnera lieu à la première utilisation de la nouvelle technologique de présentation 3D qui semble faire la fierté du service communication de la franchise. Un programme alléchant et un horaire clément devaient suffire à combler les plus supporters les plus insatiables, mais non,  la grande et magnifique NBA D-League a décidé de vous servir sa draft en guise d’apéritif à partir de 20h30.

Les Sevens avant les Sixers. Voilà qui sonne comme un compte à rebours bien connu des mélomanes.

En direct sur le site de la D-League, les picks tomberont les uns après les autres, pendant que les GM réaliseront leurs sélections par ordinateurs interposés. Une fantasy en somme avec un réservoir de joueurs inscrits dont les patronymes ne sont pas les plus familiers malgré la présence de quelques prospects atypiques et de basketteurs qui refusent de renoncer à leurs rêves de NBA.

Après avoir terminé la saison passée avec le plus mauvais bilan de la Ligue, les Delaware Sevens n’auront pas le loisir de d’être choisir en premier ce samedi. En effet, l’année passée, afin d’acquérir un second choix du premier tour (le 6ème) et sélectionner Norvel Pelle, ainsi qu’un second choix dans le troisième tour Brandon Williams s’était délesté de ses choix des premier et troisième tours 2014.

En revanche, le GM sera occupé pendant le second tour de la draft puisqu’il dispose des choix 1, 12 et 17 dans cette section de la draft, une collection accumulée tout au long des différents échanges mis en place lors de la saison écoulée. Deux franchises, une seule organisation.

Comme l’an passé, aucun échange ne pourra être réalisé au cours du processus de sélection des prospects. La journée risque donc d’être active en coulisse eu égard aux états de services de quelques uns des principaux prospects. Comme pour la NBA, la draft de la Ligue de Développement ne concerne que les joueurs qui se sont inscrit et qui n’ont jusque-là pas signé de contrat avec la NBDL. Les franchises conservent les droits sur les joueurs qui étaient déjà sous contrat avec eux la saison passée.

Par ailleurs, 3 joueurs coupés lors du training camp par la franchise NBA affiliée peuvent être intégrés automatique à l’effectif de NBDL et ne passent donc pas par la case draft. A cet égard, on notera que les deux derniers joueurs coupés par les Sixers, Elliot Williams et Marquis Teague ont inscrit leurs noms à la draft et qu’il est donc possible (une erreur de la NBDL n’étant pas à exclure tant elle tarde à actualiser les informations sur son site internet) que les Sixers aient renoncé à les intégrer chez les Sevens. En revanche, ni Ronald Roberts Jr, ni Drew Gordon ne figurent parmi le pool de joueurs disponibles. Les Sevens, pas plus que les Sixers n’ont communiqué sur leur affection en NBDL.

Ayant terminé, la saison inaugurale de la franchise, s’ils décident de retourner en NBDL, BJ Young, Josh Akognon, Tiny Gallon, Michael Lee, Hamady NDiaye, Norvel Pelle, Rodney Williams, Elijah Pittman et Damian Saunders seront toujours liés aux Sevens. Un effectif qui sera allègrement complété par les joueurs draftés ce soir au cours des 8 tours que comprend la « cérémonie ».

Mise à jour : Le récapitulatif des choix de draft réalisés par les Sevens de Brandon Williams.

  • 1er tour : aucun choix
  • 2nd tour : choix n° : 1 (D.J Seeley), 12 (Jamal Jones) et 17 (Sebastien Koch)
  • 3ème tour : choix n° : 5 (Deron Moore)
  • 4ème tour : choix n° : 1 (Kenny Hall)
  • 5ème tour : choix n° : 1 (LaQuentin Miles)
  • 6ème tour : choix n° : 1 (Brandon Goode)

A moins d’un trade pour monter dans la draft, les principales têtes d’affiche ne devraient pas être accessibles pour les Sevens. On citera pêle-même et de manière non exhaustive: Eliott Williams, Robert Covington, Erik Murphy, Marquis Teague, Carrick Felix, Justin Jackson, Milos Milisavljevic, Fuquan Edwin. D’autres patronymes sont connus : Damien Wilkins, David Stockton, Joonas Caven, Andre Emmett, Ben Hansbrough.

Dans la perspective de la préparation de la draft NBA 2015, nul doute que les Sixers porteront un regard attentif sur les joueurs éligibles qui aspirent à suivre la voie d’un PJ Hairston parmi lesquels : Jamal Jones, Naadir Tharpe, Todd Mayo, Jarvis Threat, Milos Milisavijevic, Joonas Caven, Yuki Togashi, et Ricardo Barbosa.

Rendez-vous à 20h30.

Bonus : Les destinées de Fuquan Edwin, furtivement signé par les Spurs au cours du training mais qui a joué en Summer League pour le Thunder devraient être une source d’enseignement sur la mobilisation de la NBD-League au service du roster NBA par deux des franchises les plus habiles en la matière.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top