Non classé

Roberts Jr, Gordon et Lee coupés. Malcom Thomas, signé. J-Rich, cassé.

20, 19, 18, 17…le compte à rebours est lancé. D’ici à lundi 23h, les Sixers devront présenter un effectif de 15 joueurs au maximum. En l’espace d’une demi-journée, pas moins de trois prospects sont passés sous les fourches caudines et se sont vus signifier que leur aventure commune avec les 76ers s’arrêtait à l’aube de cette deuxième année de reconstruction.

Première victime, Ronald Roberts Jr qui avait gagné sa place lors de la Summer League d’Orlando où il s’était montré performant dans le rôle de l’energizer capable d’imposer une défense rugueuse, de gober les rebonds des deux côtés du parquets tout en usant de ses qualités athlétiques hors normes pour conclure sur catch and finish. Blessé pendant la pré-saison, le prospect issu de St Joseph n’a pu réitérer ses performances. Son profil pourrait lui valoir d’intégrer les Delaware 87ers, à moins qu’il ne privilégie une expérience en Europe. Rappelons qu’il avait décliné un contrat de l’Elan Chalon pour rejoindre les Sixers.

Ronald Roberts Jr, sur le flanc, Drew Gordon avait profité de l’opportunité pour se mettre davantage en évidence que lors de ses apparitions avec les Sixers au cours de la Summer League de Las Vegas. Produisant quelques 8 points et 4 rebonds en tout juste 16 minutes de temps de jeu, le frère aîné d’Aaron aurait pu mettre le doute dans l’esprit de Sam Hinkie. Il n’en fut rien. Son expérience au sein d’équipes européennes compétitives réduit à portion congrue les probabilités de le voir rester dans le giron de l’organisation en rejoignant les Sevens.

Aperçu à seulement trois reprises en pré-saison, utilisé avec parcimonie par Brett Brown (jamais plus de 10 minutes de temps de jeu), Malcolm Lee n’a jamais semblé être en mesure d’intégrer l’équipe pour le soir du season opener. Son départ, à ce stade, est loin d’être une surprise.

En revanche, celle de la signature de Malcolm Thomas l’est. En coupant, trois joueurs, les Sixers étaient parvenus à réduire leur effectif à 17 éléments, et plus que deux joueurs devaient se voir convier dans le bureau du décisionnaire au plus mauvais moment.

20, 19, 18, 17,…, 18. Le compte à rebours s’est enrayé avec la signature de ce poste 4 de 2 mètres 06, sans shoot intérieur, et l’identité du responsable interpelle. Arrivée dans la Ligue, lors de la saison 2011-2012, Malcolm Thomas a pris part à 23 rencontres dans la Grande Ligue, sous 4 maillots différents (Spurs, Bulls, Warriors et Jazz). Passé la saison dernière par les Spurs qui l’ont coupé, le Jazz qui l’a transféré en compagnie de deux autres contrats non garantis à Cleveland, le joueur de 25 ans avait finalement atterri à Boston où il a été immédiatement coupé.

L’ajout d’un nouvel intérieur précarise encore davantage les statuts respectifs d’Arnett Moultrie et de Brandon Davies, qui tiennent la corde avec JaKarr Sampson et Chris Johnson pour être les derniers joueurs coupés.

Un autre profil pourrait venir jouer les troubles fêtes. Alors qu’il tenait un point sur l’état des blessés, Brett Brown a annoncé que Jason Richardson souffrait d’une fracture de fatigue au pied droit après avoir été opéré du genou gauche. Si la présence d’un vétéran est toujours appréciable, au surplus dans un effectif tel que celui composé par Sam Hinkie, J-Rich qui n’a plus foulé les parquets depuis le 18 février 2013, n’est plus un joueur de basketball.

Michael Carter-Williams a eçu l’autorisation du staff médical de reprendre la pratique du basketball avec contact dès le 6 novembre. Jerami Grant devrait renouer avec la compétition dans les mêmes eaux. Le rookie en sera quitte pour quelques allers-retours entre le Wells Fargo Center et le Bob Carpenter Center. Un moindre mal, eu égard, au sort qui sera réservé à trois de ses actuels partenaires. Voire davantage, si l’envie prenait Sam Hinkie de signer Quincy Miller.

Parmi les joueurs suivants, lesquels seront avec les Sixers lors du season opener?

View Results

Loading ... Loading ...

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top