Non classé

Drew Gordon, invité au training camp. Qui vers la sortie?

Au cours de son déjeuner avec les journalistes locaux, Brett Brown avait laissé entendre que Sam Hinkie annoncerait quelques nouvelles signatures en vue du training camp. Le GM n’est finalement pas sorti de son mutisme caractéristique. Toutefois, Sportando et Drew Gordon, lui-même, se sont acquittés de la promesse du coach, en annonçant la signature du frère aîné du 4ème choix de la dernière draft, pour le training camp.

 

Au delà de sa filiation avec Aaron, le patronyme de Drew Gordon est familier pour les fans des Sixers puisque ce dernier avait disputé la Summer League de Las Vegas avec la franchise cet été. Utilisé au cours des 6 rencontres disputées dans le Nevada (6,7 points et 6 rebonds de moyenne), le joueur non drafté à sa sortie de New Mexico avait fait étalage de ses qualités athlétiques, de sa présence au rebond et d’une agressivité certaine en défense. Titularisé au poste 5 en l’absence de Nerlens Noel face aux Los Angeles Lakers, l’intérieur de 24 ans avait notamment fait belle impression face à Julius Randle.

A l’instar de son frère, Drew Gordon est avant tout un phénomène physique. Poste 4 de 2,06 mètres pour 110 kilos, il dispose de qualités athlétiques et d’une explosivité qui lui permettent d’exceller sur catch and finsh et de répondre présent en défense face à des adversaires plus grands que lui. Moins véloce que son frère, il n’en demeure pas moins un bon défenseur sur pick and roll. Redoutable rebondeur lors de son année senior à New Mexico (11,1 prises auxquels il ajoutait 13,7 points à 54,2%), il parvient à transposer cette habileté face à une opposition professionnelle. Son jeu offensif qui souffre de l’absence d’un shoot à mi-distance fiable et d’un dribble largement perfectible, le condamne au statut de role player.

Lors de la pré-saison il sera assurément mis en concurrence avec Ronald Roberts Jr tant les deux joueurs présentent un profil similaire. A l’inverse du dominicain, Drew Gordon qui a une solide expérience du basketball professionnel en Europe (Partisan Belgrade, Banvit Bandirma, Dinamo Sassari[1]) ne devrait toutefois pas se laisser tenter par une expérience en NBD-League avec les Delaware Sevens.

Si le recrutement de Malcolm Lee laissait envisager la fin des mouvements au sein de l’effectif, celle de Drew Gordon en augure de nouveaux, puisque le roster des Sixers comprend désormais 21 joueurs. Soit un de trop. A moins que les insiders ne se soient, une nouvelle fois fourvoyés, en annonçant une signature qui n’en est pas une, les têtes vont tomber en Pennsylvanie. Qui sera le premier à se présenter sur l’échafaud?

PG : Michael Carter-Williams, Tony Wroten, Pierre Jackson, Casper Ware
SG : Jason Richardson, Alexey Shved, Elliot Williams, Malcom Lee
SF : Hollis Thompson, KJ McDaniels, Jakarr Sampson, Jerami Grant
PF : Arnett Moultrie, Ronald Roberts Jr, Jarvis Varnado, Brandon Davies, Luc Richard Mbah a Moute, Drew Gordon
C : Nerlens Noel, Joel Embiid, Henry Sims

—————————————————————————————————————————————————

Notes.

[1] Avec le Dinamo Sassari, il produisait 8,9 points (60%) et 5,5 rebonds en 18 minutes en championnat et 13 points (52,6%) , 6,9 rebonds et 1,1 interception en 23 minutes.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top