Summer League - Orlando 2014

Le scouting report : 76ers vs Rockets

Nerlens Noel vs Houston Rockets

Score sixers vs rockers - Summer League Orlando

Les 76ers poursuivent leur chemin dans cette Summer League d’Orlando. Avec une seconde victoire consécutive et trois quarts temps remportés face aux Rockets, ils sont toujours en lice pour l’obtention de l’un des deux spots qualificatifs pour la finale de l’évènement programmée vendredi à 18h. Pourtant, la rencontre ne débutait pas sous les meilleurs auspices. En dépit du retour de Nerlens Noel et d’Hollis Thompson, les 76ers ne parvenaient à rentrer qu’un seul panier lors des 5 premières minutes de la partie, laissant les Rockets prendre les commandes de la partie.

Une triste série à laquelle mettait fin Jerami Grant après avoir arraché un rebond offensif. Déterminé à montrer un meilleur visage que lors de ses deux premières apparitions le prospect issu de Syracuse ne tardait pas à se mettre en action et sur la possession suivante, il s’emparait du rebond défensif et lançait KJ McDaniels en transition qui concluait après un redoutable spin move. En défense, le n°39 (sa position à la draft) des Sixers parvenait à contenir son vis-à-vis sans commettre la faute et en fin de premier quart sa bonne pression défensive contraignait le porteur de balle à une mauvaise passe interceptée par un coéquipier. Avec un temps de jeu de 20 minutes, il a montré un échantillon bien plus substantiel de sa palette : de ses habiletés sur catch and finish sous le cercle à un panier primé rentré sur catch and shoot. Si son jeu n’a pas été exempt de déchets, il a montré une belle activité sur hustle plays notamment dans la raquette adverse.

JaKarr Sampson s’est, quant à lui, distingué par un 100% au « shoot ». En usant de son premier pas très rapide et de sa longueur, il s’est frayé aisément un chemin vers le cercle depuis le périmètre. Sa marque au scoring (13 points) aurait pu être plus large avec davantage de réussite sur la ligne de réparation. Très actif des deux côtés du parquet, le prospect s’est mis en évidence dans un registre de soliste.

Après un jour de repos, Nerlens Noel était de retour sur les parquets pour son deuxième match en compétition avec les 76ers. Sa production statistique fut moins reluisante que celle de sa première sortie. Il termine la partie avec 8 points, 6 rebonds, 3 contres, 2 interceptions et 4 pertes de balles. Son impact sur le parquet fut, en revanche, bien tangible. Evoluant plus près du cercle en défense, il a usé de son envergure et de son sens du timing au contre pour altérer les shoots de ses vis-à-vis, tout en se livrant à quelques blocks autoritaires. Sa ligne de stats en affiche 3 mais la marque aurait pu être plus lourde si certaines actions n’avaient pas été invalidées par des fautes de ses coéquipiers.

Après son 7/7 sur la ligne des lancers face au Magic, le pivot a récidivé avec un 2/2 qui le laisse à 100% de réussite dans l’exercice. Peu sollicité en attaque, Nerlens Noel s’est essentiellement distingué sur catch and finish. Il a tenté deux hook shots après avoir travaillé son vis-à-vis au poste bas, sans succès. Il a par ailleurs rencontré quelques difficultés avec son dribble quand il essaya de déborder son vis-à-vis ou lorsqu’il était ciblé par une prise à deux.

Sa faculté à apporter une aide défensive puis à revenir très rapidement sur son joueur s’est traduite par deux interceptions et autant de situations de contre-attaque.

Après une prestation étonnante face au Magic, Hollis Thompson est revenu dans un registre plus traditionnel de 3 and D (4/7 à trois points). Il s’est montré efficace sur catch and shoot depuis une variété de spots sans pour autant se limiter à cet exercice en attaque. Le sophomore a cherché à scorer de différentes manières, tentant des spin moves et des floaters avec plus ou moins de réussite. De l’autre côté du parquet, il s’est appliqué à forcer son adversaire à opérer un choix le moins naturel possible.

A l’instar d’Hollis Thompson, KJ McDaniels a apporté tout au long de ses 21 minutes de temps de jeu précisément ce que l’on peut attendre de lui : de l’agressivité des deux côtés du parquet. Auteur de 15 points et 5 rebonds, le 32ème choix de la dernière draft opère avec succès la transition du go-to-guy qu’il était à Clemson à celui de role player. Il s’est une nouvelle fois montré adroit derrière la ligne à trois points et a proposé quelques drives efficaces jusqu’au cercle agrémentés d’un rapide spin move. Meilleur contreur parmi les ailiers de NCAA, McDaniels n’a pas toujours trouvé le bon timing dans l’exercice.

Fraîchement arrivé à Orlando avec les 76ers, Arsalan Kazemi n’a bénéficié que de 7 petites minutes de temps de jeu. Son apport statistique se réduit à un rebond. L’iranien a toutefois su poser les bons écrans en attaque notamment pour Casper Ware tout en se montrant appliqué en défense. Lors de ses 7 minutes passées sur le parquet, les 76ers ont inscrit 18 points de plus que leurs adversaires.

Ronald Roberts Jr s’est appliqué à confirmer ces deux matches précédents en luttant sous les panneaux et en tentant de conclure au dunk ses actions.

Comme lors de son premier match, Travis Bader a très peu eu l’occasion de shooter et n’a donc pas pu se mettre en évidence. De la même manière Aaron Craft ne présente pas le jeu type pour se distinguer en Summer League. S’il a délivré une passe parfaite pour Nerlens Noel alors que l’horloge approchait de la fin des 24 secondes, ses deux tentatives d’alley-oop n’ont pu être conclues par ses cibles.

Mis en confiance par ses deux premiers matches, Casper Ware a poursuivi son oeuvre dans cette Summer League d’Orlando en tentant sa chance dès que l’opportunité se présentait : sur catch and shoot, en sortie de dribble, sur des floaters, et ce en dépit d’une réussite moins probante (5/14).

La box score

Box score sixers vs rockets - Summer League Orlando

Les highlights

Les Sixers disputeront leur dernier match de classement ce soir (23h) face aux Brooklyn Nets avec la possibilité de se qualifier pour la finale de l’évènement.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top
%d blogueurs aiment cette page :