Summer League - Orlando 2014

C’est parti pour la Summer League d’Orlando.

070214-ware-thompson-600

Près de trois mois après leur dernier match de saison régulière, les Philadelphia 76ers retrouvent le chemin des parquets avec l’ouverture de la Summer League d’Orlando. L’an passé, l’équipe coachée par Mike Curry et conduite par Michael Carter-Williams avait terminé à l’avant dernière place du tournoi ne remportant qu’une seule partie face aux Brooklyn Nets. Le Thunder avait remporté la victoire finale aux dépends des Houton Rockets.

Le programme complet (heures françaises)

10 équipes participeront à la Summer League d’Orlando : les Brooklyn Nets, les Indiana Pacers, le Thunder d’OKC, les Boston Celtics, le Magic d’Orlando, les Philadelphia 76ers, les Detroit Pistons, les Houstons Rockets, les Memphis Grizzlies et le Heat de Miami. Comme l’an passé, la Summer League se déroulera sous le format d’un tournoi. Dans une première phase, chaque équipe disputera quatre matches à l’issue desquels sera établi un classement. Une victoire rapportera 4 points, chaque quart temps remporté rapportera également 1 point, en cas d’égalité sur un quart-temps chaque équipe obtiendra 0,5 point. Si à l’issue de ces 4 matches, deux équipes sont à égalité, elles seront départagées par le goalaverage, puis par le nombre de points concédés, et enfin par un tirage au sort.

Le vendredi se tiendront des matches de classement, et un champion de la Summer League d’Orlando sera désigné à l’issue d’une finale.

Samedi 5 juillet 

  • 15h . Brooklyn Nets vs Indiana Pacers : 101 – 81 (7 points pour les Nets / 1 point pour les Pacers)
  • 17h . Miami Heat vs Boston Celtics : 77 – 85 (2 points pour le Heat / 6 points pour les Celtics)
  • 19h . Orlando Magic vs Philadelphia 76ers : 83-77 (6 points pour le Magic / 2 points pour les 76ers). Le compte rendu de la partie. 
  • 21h . Detroit Pistons vs Houston Rockets : 95 – 89 (6,5 points pour les Pistons / 1,5 pour les Rockets)
  • 23h . Memphis Grizzlies vs OKC Thunder : 84 – 63 (7 points pour les Grizzlies / 1 point pour le Thunder)

Dimanche 6 juillet

  • 21h . Memphis Grizzlies vs Detroit Pistons : 82-85 (3 points pour les Grizzlies / 5 points pour les Pistons)
  • 23h . Philadelphia Sixers vs OKC Thunder : 84-73 (6 points pour les 76ers / 2 points pour le Thunder). Le compte rendu de la partie. 
  • 01h. Miami Heat vs Brooklyn Nets : 110 – 91 (8 points pour le Heat)

Lundi 7 juillet

  • 21h . Indiana Pacers vs Boston Celtics : 96 – 77 (6 points pour les Pacers / 2 points pour les Celtics)
  • 23h . Houston Rockets vs Orlando Magic : 69 – 87 : (1 point pour les Rockets / 7 points pour le Magic)
  • 01h . OKC Thunder vs Brooklyn Nets : 98 – 84 (7 points pour le Thunder / 1 points pour les Nets)

Mardi 8 juillet

  • 21h . Orlando Magic vs Memphis Grizzlies : 73 – 80 (2 points pour le Magic / 6 points pour les Grizzlies)
  • 23h . Miami Heat vs Detroit Pistons : 78 – 80 (2,5 points pour le Heat / 5,5 points pour les Pistons)
  • 01h. Houston Rockets vs Philadelphia Sixers : 71 – 92 (1 point pour les Rockets / 7 points pour les 76ers). Le recap de la partie. 

Mercredi 9 juillet

  • 21h . Indiana Pacers vs OKC Thunder : 94 – 71 (6 points pour les Pacers / 2 points pour le Thunder)
  • 23h . Philadelphia Sixers vs Brooklyn Nets : 92 – 86 (7 points pour les 76ers / 1 point pour les Nets). Le recap de la partie. 
  • 01h . Boston Celtics vs Detroit Pistons : 92 – 90 (6 points pour les Celtics / 2 points pour les Pistons)

Jeudi 10 juillet

  • 21h . Indiana Pacers vs Miami Heat
  • 23h . Boston Celtics vs Orlando Magic
  • 01h . Memphis Grizzlies vs Houston Rockets

Vendredi 11 Juillet – Championship Day

  • 14h . Match pour la 5ème place (cinquième contre sixième)
  • 16h . Match pour la 3ème place (troisième contre le quatrième)
  • 18h . Finale
  • 20h . Match pour la 7ème place (septième contre le huitième)
  • 22h . Match pour la 9ème place (neuvième contre le dixième)

L’effectif des 76ers

A Orlando, les jeunes sixers seront coahés par Lloyd Pierce, Chad Iske prendra le relai pour la Summer League de Las Vegas qui se disputera du 11 au 21 juillet.

Summer League Orlando - Sixers

Michael Carter-Williams, qui se remet de son opération du labrum de l’épaule droite ne participera pas à l’évènement, au contraire de Nerlens Noel qui effectuera ce jour ses débuts en tant que joueur professionnel de basketball. Autour du pivot, le roster des 76ers comporte trois des nouvelles acquisitions des 76ers, dont deux joueurs sélectionnés au second tour jeudi dernier. Jerami Grant (choix 39) sera finalement accompagné de KJ McDaniels (choix 32), invité de dernière minute. Pierre  Jackson, dont les 76ers ont acquis les droits le soir de la draft, sera mis en concurrence avec deux autres meneurs de petite taille : Casper Ware et Aaron Craft.

Hollis Thompson, sera quant à lui, le joueur le plus expérimenté de l’effectif, le reste du roster étant pour l’essentiel composé de joueurs non draftés le 26 juin dernier.

Isaiah Sykes, est un second arrière de 23 ans issu de Central Florida où il tournait à 17,5 points (à 48,3%), 7,4 rebonds, 3,5 passes et 1,7 interceptions lors de son année senior. Le prospect présente de solides mensurations (6’5 pour 205 lbs) et qualités athlétiques. Efficace en transition et capable de se créer son propre tir, il est en revanche très peu efficace sur catch and shoot.

Travis Bader, est le stéréotype du shooteur longue distance unidimensionnel. S’il était une des plus létales menaces du pays derrière la ligne à trois points (40,8% de réussite lors de son année senior à Oakland, sur un volume colossal de 10,9 tentatives par match), le joueur de 23 ans présente une telle déficience de qualités athlétiques qu’il est pour ainsi dire incapable de conclure au cercle, face à une opposition universitaire. A cet égard son pourcentage de réussite à 2 points n’était que de  31,9%.

Aaron Craft, désigné Big Ten’s defensive player de l’année est un meneur de jeu de petite taille au regard des standards hinkiens (6’2) qui a terminé son cursus universitaire avec Ohio State sur un shoot manqué au buzzer lors du premier tours de la March Madness. A 23 ans, il tournait lors de l’exercice écoulé à 9,8 points, 4,7 passes et 2,5 interceptions. Il disputera la Summer League d’Orlando avec les 76ers avant de prendre part à celle de Las Vegas avec les Warriors.

Melvin Ejim est un poste 3-4 issu d’Iowa State où pour son année senior, il produisait : 17,8 points (à 50,5% et 34,6% à trois points) 8,4 rebonds et 1,8 passes par match. Trop petit pour évoluer au poste 4 dans la Grande Ligue, il n’est pas assez rapide pour s’imposer comme un extérieur. Tweener s’il est en, Melvin Ejim tentera de compenser ses limites physiques par un gros moteur et un solide QI basket.

Ed Daniel est un poste 4, sous-dimensionné issu de Murray State l’an passé, qui a poursuivi sa carrière en Italie au Pistoia Basket 2000 pour qui, il produisait 8,7 points et 7,6 rebonds en 26,1 min cette saison.

JaKaar Sampson, présente le physique idoine du poste 3 dans la Grande Ligue (6’8 pour 207 lbs). Longiligne, c’est un excellent athlète, doté d’un premier pas très rapide, ce qui lui permet de conclure au cercle et d’être une sérieuse menace sur transition (12,8 points et 6,1 rebonds). En revanche, il est un bien piètre shooteur.

Ronald Roberts Jr s’est fait une renommée grâce à sa détente que le personnel des Toronto Raptors n’a pas été capable de mesurer lors de ses workouts. Solide athlète, le dominicain est issu de Saint Joseph’s où il tournait à 14,4 points et 7,5 rebonds lors de sa saison senior. Un Rodney Willams 2.0. Il disputera la Summer League d’Orlando avec les 76ers et celle de Las Vegas avec le Heat.

Talib Zanna est un intérieur puissant (6’9 pour 232 lbs) qui évoluait l’an passé à Pittsburg pour une production de 13 points et 8 rebonds. S’il présente une combinaison de puissance, qualités athlétiques, combativité propices pour devenir un energizer en sortie de banc, le joueur de 23 ans ne se distingue pas par sa qualité de jeu dos au panier, ni par sa faculté à écarter le jeu. Excellent sur catch and finish, le prospect est particulièrement efficace au rebond offensif et appliqué en défense. Sa marge de progression semble toutefois limitée.

Précédent1 of 2
Use your ← → (arrow) keys to browse

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top
%d blogueurs aiment cette page :