Joue la comme Tony DiLéo

#JoueLaCommeDiLéo – Le projet de Butterz

Tony DiLeo

Déjà le cinquième projet de la seconde édition du #JoueLaCommeDiLéo avec la contribution de Butterz. Un homme de goût. 

Voilà, on y est, la fin de saison, celle qui décidera des orientations et du futur de chacune des franchises de la NBA. La première étape, la lottery, est passée, permettant aux Sixers d’en repartir avec les choix 3, 10, 32, 39, 47, 52 et 54. Malheureusement, ce 3ème choix est trop loin pour s’assurer que la franchise puisse choisir son prospect préféré, et le 10ème choix est lui aussi légèrement trop loin pour être sûr d’avoir un joueur du top 8.

Prospect préféré ? Top 8 ? Mais à qui fait-on donc référence dans ces deux cas ?

Utilisation du choix numéro 3

Et bien pour le premier cas, on a le choix entre Jabari Parker, Joel Embiid et Andrew Wiggins, avec une pointe de Dante Exum dernièrement. 4 prospects à fort potentiel, avec un avantage pour les deux freshmen de Kansas qui pourraient devenir des superstars à leurs postes respectifs. Jabari Parker aura probablement plus d’impact à son arrivée en NBA, mais sa marge de progression (bien que conséquente) me semble un poil plus faible. Dans le cas de l’Australien, bien que le talent et le potentiel soient là, l’incertitude est trop présente pour se permettre de le sélectionner avant un des deux monstres annoncés.

Le viseur est principalement orienté vers Wiggins, le canadien étant probablement le joueur au plus fort potentiel de ces dernières années. Seulement voilà, un 3ème choix signifiant deux franchises qui peuvent viser le même prospect, il est impératif de trade-up pour récupérer le premier choix.

Pour cela, on dispose à Philadelphie de plusieurs monnaies :

  •  Tout d’abord un cap-space tout simplement abyssal, nous permettant d’absorber le contrat de n’importe quel joueur dont les Cavs voudraient se débarrasser.
  • Ensuite des joueurs de qualité :
    •  A commencer par Thaddeus Young, joueur exemplaire qui saura se fondre dans n’importe quel collectif ;
    • Mais aussi Tony Wroten qui a pris de la valeur tout en gardant un petit contrat ;
    • Arnett Moultrie, malgré son attitude contestable, reste un bon jeune à l’aise en attaque ;
    • Enfin, Nerlens Noel et le sophomore Michael Carter-Williams. Si échanger le premier ne me semble pas une bonne idée vu le travail effectué au cours de l’année, un départ du deuxième est envisageable.
  • · Enfin, des choix du second tour en pagaille pour ajuster l’échange.

Avec ces informations, je pense qu’un échange pick 3 + Young + pick 47 contre pick 1 est envisageable.

Si contractuellement cet échange n’est pas possible, alors un échange pick 3 + MCW + pick 47 contre pick 1 + (Waiters ou Gee/Miles/…), selon les préférences, devrait fonctionner. Par exemple, si les dirigeants des Cavs estiment que la cohabitation entre Irving et Waiters n’est plus possible, ce dernier pourrait venir à Philadelphie contre MCW, avec swap des picks. Si cela venait à ne pas suffire, je rajoute Moultrie ou Wroten dans la balance. Sinon, les Cavs se débarrasseront du joueur qui leur sied le moins (Gee et Miles étant les principales possibilités, mais tout joueur est récupérable, vu l’espace dont on dispose).

Utilisation du choix numéro 10

On part ici du principe que le trade du choix 3 est celui impliquant Thaddeus Young contre le choix 1.

Après le trio de tête Parker/Embiid/Wiggins, on retrouve 5 jeunes joueurs qui, s’ils n’ont peut-être pas la talent des 3 premiers cités, sont tout de même amenés à devenir des acteurs majeurs de la grande ligue. On parle ici des meneurs Dante Exum et Marcus Smart, et des ailiers-forts Julius Randle, Noah Vonleh et Aaron Gordon. Vraisemblablement, ces 5 joueurs ne devraient donc pas dépasser le choix numéro 8. Après ce groupe, la qualité des prospects baisse d’un cran et aller chercher un choix du top 8 avec le choix 10 pourrait coûter cher.

Cependant, il est pour ce cas là beaucoup plus pertinent d’attendre que la draft ait été réalisée, de nombreuses surprises pouvant se produire au sein de la lottery. Autant prendre des risques pour Wiggins me semble inconsidéré, autant ici le jeu semble en valoir la chandelle

En effet on trouve de plus en plus, au sein des mock drafts, des joueurs qui sortent de ce top 8 pour aller se loger jusqu’à la 10ème position, en particulier le jeune Aaron Gordon. S’il venait à être disponible quand viendra notre tour, il faudra bien évidemment sauter sur l’occasion, le cadet de la draft étant encore brut mais bourré de potentiel. En fait, si n’importe lequel de ses compagnons du top 8 était disponible, il faudrait là encore sauter sur l’occasion. Mais Gordon est le plus probable.

Mais supposons plutôt qu’aucun de ces joueurs ne soit disponible au choix 10. Il nous faudrait alors sélectionner le meilleur joueur disponible en vue d’un échange. Et dans ce cas là, il faudrait proposer notre joueur du choix 10 + MCW . Prenons le cas particulier de Dario Saric. Le point forward est très doué mais il a annoncé ne vouloir rejoindre la NBA directement que s’il était drafté par les Celtics ou les Lakers. Pas d’intérêt pour nous donc, mais un échange Saric + MCW contre le joueur du choix 6 (Exum ? Smart ? Vonleh ?) + un contrat encombrant (Nash pour les Lakers, Wallace pour les Celtics ?) devrait les intéresser. Récupérer le Rookie of the Year en titre pourrait même les inciter à inclure un joueur peu utilisé mais tout de même pas mauvais.

L’échange avec les Lakers nous apporterait le contrat le moins encombrant, mais celui avec les Celtics nous proposerait un prospect peut-être plus intéressant. Je pencherais tout de même pour un échange avec les Lakers, qui pourrait nous apporter selon les mock drafts Gordon ou Smart.

Le fonctionnement serait le même si le trade du pick 3 avait inclus MCW, la contrepartie à offrir aux Lakers pour le choix 7 et Nash étant le choix 10, Thad et Wroten ou Moultrie.

Bilan post-draft

Selon les deux situations, la balance gains/pertes serait :

  • Picks 3, 10, 47 + Young + MCW contre picks 1, 7 + Nash

 Ou

  • Picks 3, 10, 47 + Young + MCW + (Wroten/Moultrie) contre picks 1, 7 + Nash + (Waiters/Gee/Miles/…)

Renouvellements de contrats + free agency

J’activerais la Team Option de James Anderson, Hollis Thompson et Henry Sims, trois joueurs qui ont montré des qualités et qui ne coûtent presque rien.

Avec cette période de draft, nous disposerions donc de l’effectif suivant :

  • Nash
  • Wroten
  • Richardson → PO
  • Anderson → TO
  • Thompson → TO
  • Moultrie
  • Noël
  • Sims → TO

With the 1st pick in the 2014 NBA Draft, the Philadelphia 76ers select… Andrew Wiggins from the university of Kansas !

With the 7th pick in the 2014 NBA Draft, the Philadelphia 76ers select… Aaron Gordon from the university of Arizona !

NB : le choix numéro 7 se ferait entre Gordon, Vonleh (deux ailiers-forts), Exum et Smart (deux meneurs) puisqu’au moins l’un de ces 4 là sera forcément disponible au 7ème choix. L’ordre n’est pas forcément représentatif, mais je préfère récupérer un ailier-fort plutôt qu’un meneur, ceux-ci étant plus faciles à trouver.

En ce qui concerne les choix du second tour, drafter de jeunes européens pour les laisser progresser au sein de leur club et les récupérer dans quelques années me semble être un choix pertinent. Sinon, je n’ai pas de noms en particulier de joueurs à récupérer, mais le fait est que ce n’est pas des joueurs faits pour combler des besoins qu’il faut engager, mais les meilleurs joueurs disponibles.

On dispose ainsi d’un effectif pétri de talent mais encore très inexpérimenté. L’objectif est clairement de ne pas faire les playoffs l’année prochaine, puisque cela équivaudrait à perdre notre choix du premier tour au profit des Celtics.

L’année 2014-2015 serait donc une année de transition, de prise d’expérience de nos jeunes joueurs et de travail sur la cohésion du groupe. A la fin de cette saison, les pièces manquantes à l’équipe seront clairement identifiées et pourront être recrutées au travers de la draft (un lottery pick à notre disposition) et de la free agency (avec un effectif très talentueux qui devrait tenter bon nombre de gros poissons).

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top
%d blogueurs aiment cette page :