Rumeurs

Phil Jackson lorgne sur les seconds tours.

Avec pléthore de choix dans le second tour (5), Sam Hinkie s’attendait à entendre son téléphone sonner. Plus étonnant, un des premiers émetteurs devrait être Phil Jackson qui lorgne sur les multiples choix du second tour des 76ers et des Bucks. L’homme aux 11 bagues mais démuni de tout pick 2014, tend à penser que les deux équipes n’utiliseront pas l’ensemble de leurs choix de draft et escompte bien en glaner un au meilleur prix.

En fonction du pick ciblé par la figure de proue des nouveaux Knicks, la compensation demandée variera largement mais qu’il s’agisse du pick 32 ou du pick 54, il s’avère délicat d’identifier une contrepartie qui satisferait Sam Hinkie. Dépourvus de choix de draft en 2014, les New York Knicks n’ont que peu d’assets à proposer en échange d’un choix du second tour.

Les choix de draft des New York Knicks : 

  • 1er tour 2015 (échangeable qu’à la condition d’acquérir un autre premier tour de draft 2014 ou 2015)
  • 1er tour 2017
  • 2nd tour 2016 uniquement sur les positions 31 à 37. Au delà, il reviendra aux Sacramento Kings et ne pourra donc être échangé.
  • Tous leurs picks à compter de 2018.

Les droits sur des joueurs stashés en Europe :

  • Ahmad Nivins qui vient de s’engager avec l’ASVEL.

Les joueurs? 

Une poignée de joueurs évoluant sous les couleurs des Knicks sont susceptibles de susciter l’intérêt du General Manager des Philadelphia 76ers parmi lesquels Tim Hardaway Jr et Iman Schumpert. Toutefois, et sans présumer des talents de négociateurs de Sam Hinkie, en l’espèce, un choix du second tour même haut placé semble être une contrepartie bien faible pour la franchise de New York.  La valeur de Jeremy Tyler correspondrait davantage à un pick de fin de second tour mais un Norvel Pelle pourrait bien être disponible sans qu’un pick n’ait à être utilisé.

Reste le cas de Raymond Felton que Phil Jackson pourrait chercher à envoyer loin du Madison Square Garden quitte à n’en recevoir qu’une faible compensation. Mais là encore, le profil du meneur ne correspond guère à l’idéal type du vétéran censé encadrer les jeunes prospects et leur inculquer les rouages du professionnalisme. S’il veut mettre la main sur un des picks des 76ers, Phil Jackson va devoir faire preuve d’inventivité…ou céder gros.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top