Draft

Loterie – Que sont devenus les 2nds meilleurs stocks de billes?

A tout juste une semaine de la loterie, les probabilités sont connues de tous. Détenteurs du second plus mauvais bilan de la Ligue et donc du second meilleur stock de billes, les 76ers disposeront de 19,9% de chances d’obtenir le 1er choix, 18,8% d’obtenir le second, 17,1% le 3ème, 31,9% le 4ème et 12,3% du 5ème.

Depuis que la NBA a instauré un système de loterie pondérée en 1990, les Philadelphia 76ers ne se sont présentés à la cérémonie annuelle avec le second seed qu’à une seule occurrence, en 1996. Avant derniers de la saison régulière, ils avaient alors obtenu le premier choix de draft qu’ils ont utilisé pour ramener en Pennsylvanie un certain Allen Iverson.

Allen-Iverson-draft-1996-NBA-lottery

Hormis le cas des 76ers de 1996, seul le Magic de 1992 a eu le bonheur de voir sa position théorique s’améliorer à l’issue du processus de tirage au sort de balles de ping-pong. Pire dans 83,34% des cas, la franchise qui se présentait avec la seconde meilleure probabilité d’obtenir le 1er choix a vu sa position se déprécier sous l’effet du hasard. A 6 reprises, elle a obtenu le 3ème choix, à 9 reprises, le 4ème et enfin à 5 occurrences le 5ème choix. Ce qui se traduit comme suivant en terme de prospects.

 

  • 1990) Denver Nuggets (3ème) – Mahmoud Abdul-Rauf
  • 1991) Miami Heat (5ème) – Steve Smith
  • 1992) Orlando Magic (1er) – Shaquille O’Neal
  • 1993) Minnesota Timberwolves (5ème) – J.R. Rider
  • 1994) Detroit Pistons (3ème) – Grant Hill
  • 1995) Washington Bullets (4ème) – Rasheed Wallace
  • 1996) Philadelphia 76ers (1er) – Allen Iverson 
  • 1997) Boston Celtics (3ème) – Chauncey Billups
  • 1998) Golden State Warriors (4ème) – Antawn Jamison
  • 1999) Los Angeles Clippers (4ème) – Lamar Odom
  • 2000) Chicago Bulls (4ème) – Marcus Fizer
  • 2001) Golden State Warriors (5ème) – Jason Richardson
  • 2002) Chicago Bulls (2nd) – Jay Williams
  • 2003) Denver Nuggets (3ème) – Carmelo Anthony
  • 2004) Chicago Bulls (3ème) – Ben Gordon
  • 2005) New Orleans Hornets (4ème) – Chris Paul
  • 2006) Chicago Bulls (2nd) – LaMarcus Aldridge
  • 2007) Boston Celtics (5ème) – Jeff Green
  • 2008) Oklahoma City Thunder (4ème) – Russell Westbrook
  • 2009) Washington Wizards (5ème) – Ricky Rubio
  • 2010) Minnesota Timberwolves (4ème) – Wesley Johnson
  • 2011) Cleveland Cavaliers (4ème) – Tristan Thompson
  • 2012) Washington Wizards (3ème) – Bradley Beal
  • 2013) Charlotte Bobcats (4ème) – Cody Zeller

Historique des positions obtenues par les franchises détentrices du second meilleur stock de billes. 

 Premier tourSecond tour
2014- Choix des 76ers (sauf s'il venait à ne pas être dans la loterie)
- Choix des Pelicans (sauf s'il venait à être dans le top 5)
- Choix des 76ers (sauf s'il venait à se situer au-delà du 40ème rang. S'il est compris entre les positions 41 et 55 il appartiendra aux Clippers, entre les positions 46 et 50 aux Wizards, entre les positions 51 et 55 au Thunder via Memphis et entre les positions 56 et 60 aux Rockets)
- Choix des Cavaliers
- Choix des Grizzlies
- Choix de Brooklyn
- Choix de Houston
2015- Choix des 76ers (sauf s'il venait à ne pas être dans la loterie et qu'il n'a pas été envoyé à Boston via Miami en 2014)- Choix des 76ers (sauf si les 76ers ne disputent pas les PO en 2015 auquel cas le pick appartiendra aux Boston Celtics).
- Choix des Pelicans (via les Wizards)
- Choix des Warriors (via Pacers)
2016- Choix des 76ers (sauf s'il venait à ne pas être dans la loterie)- Choix des 76ers (sauf si les 76ers ne disputent pas les PO en 2015 auquel cas le pick appartiendra aux Boston Celtics).
- Choix des Nuggets
2017- Choix des 76ers (sauf s'il venait à ne pas être dans le top 11 et qu'il n'a pas été envoyé au Magic en 2016)- Choix des 76ers
2018- Choix des 76ers (sauf s'il venait à ne pas être dans le top 8 et qu'il n'a pas été envoyé au Magic en 2017)- Choix des 76ers (sauf si les 76ers ne se sont pas encore acquittés de leur du à l'égard du Magic).
- Choix des Clippers

Quand bien même on exclurait les résultats des loteries antérieures à 1994, date à laquelle la pondération actuelle a été établie, le bilan n’en serait pas plus reluisant. Le second seed voit sa position se déprécier bien plus souvent que ne le laissent présager son stock de billes.

Au vu des résultats des 24 précédents tirages, les 76ers auront bien besoin de leur statut de franchise la plus chanceuse à la loterie de la draft. 

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top