Draft

Les positions des 76ers à la loterie…et au second tour

La saison terminée, les positions des 76ers à la loterie qui se tiendra le 20 mai prochain sont connues à l’instar de celles des 5 choix du second tour que Sam Hinkie s’est attaché à collectionner.

Le premier tour des 76ers

Avec un bilan de 19 victoires pour 63 défaites, les 76ers ont légèrement dépassé nos prévisions de pré-saison. Ils devancent surtout les Milwaukee Bucks (15-67) qui s’assurent un top 4 quand la garantie de Philly ne vaut que pour un top 5.

Fort du second plus mauvais bilan de la Ligue, Sam Hinkie abordera la loterie avec 19,9% de chances de choisir le premier patronyme qu’annoncera Adam Silver en tant que commissioner, 18,8% d’avoir le second choix, 17,1% le troisième, 31,9% le quatrième et 12,3% d’échoir au cinquième rang. Autrement dit, les 76ers disposent d’un peu plus d’une chance sur deux de figurer sur le podium (55,8%) et 38,7% de récupérer un des deux premiers choix.

Dans ce contexte, la décision de Jabari Parker de se présenter ou non à la draft le 26 juin prochain donnera une lecture nouvelle des facultés de la franchise à drafter le prospect autour duquel construire ses ambitions futures. S’il venait à prolonger l’aventure à Duke aux côtés de Tyus Jones et de Jahlil Okafor, un cinquième choix complexifierait grandement la tâche de Sam Hinkie. Il sera alors temps de repenser au shoot au buzzer de Spencer Hawes, dans le corner et en déséquilibre qui a conduit les 76ers à disputer et remporter un overtime face aux Bucks.

Le premier tour des Pelicans

Acquis dans le cadre du trade de Jrue Holiday en compagnie de Nerlens Noel, le premier tour des Pelicans se situe, après moultes péripéties, précisément là où on l’attendait : aux portes du top 10. Titulaires du dixième plus mauvais bilan de la Ligue, les coéquipiers de Tyreke Evans ne disposent que de 4% de chances de voir un rookie issu de la loterie venir garnir les rangs. Aussi improbable qu’elle soit l’éventualité d’un scenario qui verrait NOLA intégrer le top 3 devrait provoquer quelques crises de tachycardie au sein de la communauté des fans des 76ers.

Dès lors plus tôt le logo des Pelicans (aussitôt transformé en celui des 76ers) apparaîtra sur le tableau récapitulatif de la loterie, plus vite le rythme cardiaque des observateurs pourra reprendre une cadence acceptable. Le 10ème seed se traduit en 87% de chances d’obtenir le 10ème choix. Toutefois, ce choix peut apparaître plus rapidement lors de la présentation des résultats du tirage au sort des boules de ping-pong : 0,2% de chances d’être le 12ème choix et 8,9% d’être le 11ème.

Une régression d’une ou deux positions du choix des Pelicans ne serait pas, en soit, dramatique pour l’avenir de la franchise mais signifierait qu’une franchise plus mal classée que NOLA a intégré le top 3, amenuisant ainsi les probabilités de voir les 76ers rester sur le podium.

Récapitulatif des % de chances d’obtenir tel ou tel pick en fonction du classement.

Année1er tour2nd tour
FranchiseTransactionFranchiseTransaction
2013
Les 76ers ont acquis Arnett Moultie en provenance du Heat en échange des droits sur Justin Hamilton et d'un futur premier tour de draft protégé. Les 76ers n'enverront à Miami leur premier choix de draft uniquement si ce dernier se situe au delà de la 14ème place lors des années 2013, 2014 et 2015. Le tour de draft des 76ers ne sera plus protégé en 2016.
Dans le cadre du trade de Maureece Speights aux Grizzlies de Memphis, les 76ers ont obtenu le second tour de draft de la franchise de Memphis, ainsi qu'un second tour de draft des Hornets pour 2013
2014
2015
Dans le cadre du trade de Howard-Bynum-Iguodala, les 76ers ont envoyé au Magic, Vucevic et Harkless.
De plus, les 76ers devront céder à la franchise floridienne leur premier choix de draft, deux ans après avoir cédé celui qu'ils doivent au Heat de Miami. Le tour de draft des 76ers est protégé dans le top 14 pour 2015 et 2016, top 11 en 2017 puis top 8 en 2018. Au delà, le Magic devra se contenter de deux seconds tours de draft en 2018 et 2019.
2016
2017

 

Les seconds tours de draft

Bien qu’échangé à quatre reprises, les 76ers disposeront grâce au jeu des protections de leur second tour de draft 2014, le 32ème choix global auquel il convient d’ajouter les quatre extra-picks dont dispose Sam Hinkie.

  • Choix n° 32Philadelphia 76ers
  • Choix n° 39 – en provenance des Cleveland Cavaliers acquis dans le cadre du trade de Spencer Hawes
  • Choix n°47 – en provenance des Brooklyn Nets via Dallas, acquis en échange du choix 43 de la draft 2013 (Ricky Ledo)
  • Choix n°52  – en provenance des Memphis Grizzlies via Cleveland Cavaliers acquis le cadre du trade de Spencer Hawes
  • Choix n°54 – en provenance des Houston Rockets via Milwaukee Bucks, acquis dans le trade down du pick 38 de la draft 2013 (Nate Wolters) contre le choix 43.

Rappelons que les choix du second tour présentent l’avantage pour les franchises de ne pas être corrélés à un contrat garanti. Dans le contexte du nouveau CBA, il n’est pas exclu que Sam Hinkie soit en mesure de trade-up le pick 32 contre une fin de premier tour. Par ailleurs, les 76ers disposent depuis cet été des droits sur Furkan Aldemir et sur Arsalan Kazemi qui évoluent respectivement en Turquie et en Iran. Les prémices de la constitution d’une armée de réserve stashée en Europe?

Forts de ces données, vous pouvez laisser libre cours à votre imagination et fantasmes les plus fous en dressant votre big board. Les plus angoissés tenteront de se rassurer en se plongeant dans l’historique de la loterie qui fait des 76ers, la franchise la mieux lotie par le hasard.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top