Interviews / Conférences de presse

Exit interview day

Pendant du Media Day qui précède le début des hostilités, le Exit Interview Day se tient aujourd’hui au centre d’entraînement des 76ers. Avec une multitude de joueurs disposant d’une team option et quelques autres d’une player option, ces interviews sont l’occasion de faire plus ou moins le point sur les intentions de chaque joueur et sur l’état d’avancement des éventuelles discussions. On vous fait vivre l’évènement en léger différé.

18h45. C’est au tour de Nerlens Noel qui se présente devant les journalistes avec un physique autrement plus solide que celui affiché lors du media day. Le pivot propose désormais 225 lbs sur la balance et prévoit d’arriver avec un poids de forme à 230 lbs pour les Summer Leagues. Des chiffres quelque peu étonnants puisque différentes fuites avaient laissé entendre qu’il évoluait déjà autour des 235-240 lbs.

J’ai de grandes ambitions pour moi-même et pour l’équipe. Je trépigne d’impatience de jouer cet été. Avec le coach, nous avons complètement reconstruit mon shoot.

Interrogé sur l’impact de la présence de Michael Carter-Williams à ses côtés, Nerlens Noel s’est d’abord livré à un éloge de la saison réalisée par son coéquipier avant de concéder que le meneur lui sera d’une grande aide la saison prochaine.

A l’instar de Tony Wroten, le pivot formé à Kentucky ne sait toujours pas s’il participera aux Summer League d’Orlando et de Las Vegas mais ne dissimule pas son intention de prendre part aux deux.

18h35. Jabari Parker annonce qu’il se présentera à la draft le 26 juin prochain. Son annonce passe complètement inaperçue au PCOM où toute l’attention est accaparée par Hollis Thompson. Mais c’est Brett Brown qui se présente devant les journalistes.

On ressent toujours une impression de grand vide quand une saison se termine. Je suis pressé de me remettre au travail. Je suis très excité par ce que l’on entreprend, nous allons dans la bonne direction.

Questionné sur le poste qui sera dévolu à Thaddeus Young la saison prochaine, Brett Brown considère qu’il peut l’utiliser au poste 3 comme au poste 4 en fonction des prospects qui seront draftés.

Le développement des joueurs fut le point nodal de cette saison et le coaching staff a dispensé pas moins de 15 000 heures de travail dédiées à cet objectif, réparties sur l’ensemble des joueurs. Au sommet de la liste des joueurs ayant participé au plus grand nombre d’heures de travail, un certain Hollis Thompson.

Une excellente transition pour laisser la parole au numéro 31 des 76ers, le seizième rookie de l’histoire à tourner à 40% derrière la ligne à 3 points. Une statistique qu’il ignorait et qu’il venait de découvrir.

« Nous avons tellement travaillé ensemble que je ne compte plus« . « J’ai pris beaucoup de plaisir cette saison ».

Ce sera tout pour le moment, son entretien avec Sam Hinkie est programmé plus tard dans la journée.

18h30. Place au futur Rookie of the Year, Michael Carter-Williams qui s’exprime sur la confiance qu’il accorde à son coach. Le meneur de jeu souligne également le rôle de leader joué par Thaddeus Young dans le groupe et révèle ses plans pour l’intersaison, travailler son jump shot et plus particulièrement son shoot à trois points. Voilà une idée qui n’est pas mauvaise pour le joueur qui présente le plus mauvais pourcentage de réussite derrière l’arc de toute la Ligue. Alors MCW, le futur Darryl McDonald sous les ordres de Brett Brown? 

Lucide, Jarvis Varnado qui dispose d’une team option pour les deux prochaines saisons espère pouvoir jouer avec les 76ers lors des Summer Leagues et obtenir une invitation pour les training camps.

18h25. Lui aussi titulaire d’une team option pour le prochain exercice, James Anderson n’a pas fait de mystère sur ses désirs de voir la franchise lever l’option, pas plus qu’il n’ tari d’éloges sur Thaddeus Young. « Un leader exemplaire dans le vestiaire qui a fait tout ce qui était possible pour nous maintenir soudés et concentrés« .

18h20. Tony Wroten vient à son tour répondre aux questions des journalistes qui l’interrogent sur le travail de développement réalisé sous l’égide de Brett Brown.

Le coach a réalisé un travail incroyable eu égard au contexte de cette saison. Je dois encore progresser dans tous les secteurs du jeu quand bien même j’ai plutôt bien joué aux côtés de Michael Carter-Williams.

Interrogé sur son éventuelle participation aux Summer Leagues d’Orlando et de Las Vegas, Tony Wroten a indiqué ne pas en savoir plus à l’heure actuelle.

18h15Thaddeus Young se présente devant les journalistes et réitère ses déclarations de la veille. Il n’escompte pas discuter de son avenir avec ses dirigeants avant la prochaine draft. En revanche, lorsque les négociations se tiendront « tout devra être mis sur la table ».

Convaincu qu’il « allait être échangé lors de la trade deadline« , il ne s’est pas épanché sur ses velléités quand il fut interrogé sur sa volonté de rester ou non, se contentant d’un « cela fait partie des choses dont nous devrons discuter« . Toutefois, il semble persuadé que le front office saura prendre en considération ses requêtes. Celles-ci sont on ne peut plus claires et relèvent de sa haine de la défaite. Rien de neuf en somme. Toutefois, le numéro 21 des 76ers s’est livré à une confidence originale, déclarant qu' »il ne se passait pas un jour sans qu’il pense au fait de n’avoir jusqu’alors jamais joué avec Andrew Bynum ni Nerlens Noel. Cela aurait pu changer les choses quant à une qualification pour la post-season« .

18h10 – Sam Hinkie arrive au PCOM en compagnie de Brandon Williams, son assistant GM qui exerçait les fonctions de GM des Delaware Sevens cette saison. Pour autant, aucun des deux n’a prévu de s’exprimer aujourd’hui. La saison terminée, Sam Hinkie va renouer avec sa politique du silence radio. N’escomptez donc pas obtenir la moindre information sur les préférences de la franchise quant à la prochaine classe de draft.

En revanche, Elliot Williams qui a terminé fort la saison, a déjà prévu de rencontrer plus tard dans la journée, Sam Hinkie. La franchise dispose d’une team option sur l’arrière qui considère avoir ses chances de poursuivre l’aventure en Pennsylvanie.

18h00 – Premier joueur à se présenter devant les journalistes : Byron Mullens. Les 76ers savent décidément recevoir et ont prévu le programme idoine pour les retardataires.

L’intérieur arrivé en Pennsylvanie le soir de la trade deadline en compagnie du second choix de draft 2018 des Clippers a déclaré s’être entretenu avec Sam Hinkie quant à la perspective de tenir le rôle d’un vétéran dans le roster des 76ers la saison prochaine. Disposant d’une player option de 1,063 million de dollars pour la saison prochaine, le pivot fuyant prendra place à la table des négociations avec le GM avant de prendre une décision. Déjà présent dans le roster des Bobcats lorsqu’ils végétaient dans les bas-fonds de la Ligue, Byron Mullens connaît la difficulté de participer à un processus de reconstruction.

C’est difficile mais vous devez respecter les choix du front office. Si je dois en faire partie, je me donnerais à 100%

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top