CR/Résultats

Les Grizzlies donnent la leçon. Les 76ers écrivent l’histoire.

score 76ers vs Memphis 15:03:14

Fred Carter, John Block, Tom Van Arsdale, Bill Bridges, Kevin Loughery, Leroy Ellis, Manny Leaks et autre Freddie Boyd ont désormais de la compagnie au rang des 76ers qui ont perdu 20 matches de saison régulière consécutivement. Brandon Davies, revenu sur les parquets pour l’occasion aura avec ses coéquipiers l’occasion de les déposséder de cette ligne à leur palmarès avec un déplacement à Indiana ce lundi. Qu’ils se rassurent. Fred Carter, Freddie Boyd et Manny Leaks, sans oublier Kevin Loughery passé du statut de joueur à celui de coach au cours de la saison resteront à jamais, la pire équipe NBA de l’histoire (9 petites victoires en 1972-1973).

Les cancres modernes devaient se coltiner des Grizzlies qui, à la lutte pour un spot qualificatif pour la post-season, ne pouvaient se permettre un faux pas en Pennsylvanie après leur défaite la veille face aux Raptors.

La partie commençait sans Arnett Moultrie, assigné chez les 87ers pour aller glaner du temps de jeu que Brett Brown ne peut lui accorder (sic). Marc Gasol et Zach Randolph étaient eux bien présents et profitaient de match-up favorables pour faire de la raquette leur chasse-gardée. Incapables de conclure au cercle, les 76ers devaient recourir à des jump shots pour scorer. Un trois points de Thaddeus Young, un long deux de Michael Carter-Williams. La trame de l’histoire était posée. A l’instar de la veille, s’ils voulaient peser dans cette rencontre les hommes de Brett Brown se devaient de provoquer des situations de contre-attaque et accessoirement rentrer quelques trois points pour offrir du spacing.

Grâce à un floater de leur meneur rookie et un second panier primé de Thaddeus Young, les 76ers prenaient les devants (12-13). A 16-13 pour les Grizzlies, l’entrée de Tony Wroten permettait de voir un troisième scoreur différent pour Philadelphie. Puis à la faveur d’une moisson de rebonds offensifs, et à quelques interceptions, ils parvenaient à égaliser (17-17). Mieux, ils prenaient les commandes en fin de premier quart sur un spin moove de MCW avant que Leuer n’offre l’avantage à la table de marque aux visiteurs (21-22).

Thaddeus Young et MCW avaient inscrit 17 des 21 points des 76ers. De quoi faire illusion dans le premier quart temps. Pas moins. Pas plus. La puissance physique et collective des Grizzlies allait avoir raison des espoirs du public.

Le second quart débutait sur une block party. Les Grizzlies partaient en contre-attaque après avoir contré Elliot Williams, mais Tony Allen en était quitte pour un chaseback block de Tony Wroten. Le sophomore sera le seul sixer à parvenir à scorer dans ce début de second acte. Et encore, il lui a fallu 5 minutes pour rentrer un panier. Tranquillement, les Grizzlies s’acquittaient de leur tâche et prenaient 9 points d’avance sur un panier primé de Courtney Lee (33-24). Deux interceptions de Thaddeus Young et MCW permettaient aux 76ers de recoller (35-32).

Les Grizzlies s’appuyaient alors sur leur jeu intérieur pour sécuriser une avance de 9 points à la pause (45-36). Trop esseulés, Thaddeus Young et Michael Carter-Williams qui rentraient des floaters, ne pouvaient rivaliser face au collectif adverse.

D’entrée de seconde période, les Grizzlies montaient d’un ton et imposaient un run qui leur offrait 16 points d’avance (55-39). Sans solution au scoring, les 76ers ne rentraient que deux paniers, tous deux derrière l’arc par…Thad et MCW qui étaient responsables de 31 des 42 points des sixers (62-42).

Quand James Anderson, plutôt efficace depuis la trade deadline, se décidait à rentrer son premier panier du match c’était un dunk qui venait conclure une contre-attaque initiée par une interception de Thaddeus Young. Avec 21 points d’avance à 16 minutes du terme de la rencontre, le coach du 8ème à l’Ouest pouvait faire tourner son effectif. Malheureusement pour les 76ers, la second unit de Memphis ne relâchera pas la pression défensive et les deux équipes entamaient le dernier acte avec une table de marque affichant + 17.

Entré en jeu peu avant le terme du 3ème quart, Darius-Johnson Odom devenait le 20ème joueur à porter le maillot des 76ers en compétition cette saison. En manquant tout ce qu’il a entrepris, le nouveau venu ne s’est pas forcément mis en valeur de la meilleure des manières.

Le garbage time permettra à Brett Brown de faire entrer Brandon Davies pour la première fois depuis le 18 janvier.

Un coup reçu sur le quadriceps droit empêcha James Anderson de manquer plus de shoots. Il ne devrait pas non plus être du voyage à Indiana, lundi.

Les Highlights 

Les stats du soir : 

  • Les 76ers viennent de subir leur 20ème défaite de rang. Record de franchise égalé. En ligne de mire désormais, le record des Cleveland Cavaliers (26 défaites).
  • Il s’agit également de la 16ème défaite consécutive au Wells Fargo Center.
  • Leurs 77 constituent le plus faible total de points inscrits cette saison par les 76ers.
  • Michael Carter-Williams, Thaddeus Young et Tony Wroten ont inscrit 24 des 31 paniers des 76ers, et 56 de leurs 77 points. Les trois autres starters (Hollis Thompson, James Anderson et Henry Sims) présentent un joli 3/20.
  • Michael Carter-Williams termine meilleur scoreur de la partie avec 23 points à 10/16 avec quelques floaters qui doivent venir garnir sa palette offensive, 8 rebonds et seulement 3 passes. En même temps, difficile de réaliser des passes décisives quand on est un des deux seuls joueurs de son équipe à être capable de scorer.
  • Darius Johnson-Odom a plus joué en NBA cette nuit qu’il ne l’avait fait depuis le début de sa carrière. En 10 minutes, il a pris 5 shoots, obtenu deux lancers sans parvenir à inscrire ses premiers points dans la Grande Ligue.

Box score 

Box score 76ers vs Memphis 15:03:14

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top