Rumeurs

Kevin Murphy et James Nunnally en concurrence pour un contrat?

Après avoir chamboulé l’effectif des Delaware 87ers, Sam Hinkie n’a pas détourné ses yeux de la NBA D-League. Ainsi, selon les insiders de Yahoo Sports et de ESPN, la franchise s’apprêterait à organiser des workouts où seraient conviés Kevin Murphy et James Nunnally.

Arrière de 198 centimètres, Kevin Murphy est actuellement classé au 6ème rang des meilleurs prospects de NBA D-League. Et pour cause, le joueur issu de Tennesse Tech produit en moyenne 26,3 points (avec un TS% de 59,3), 5,7 rebonds et 1,7 passes depuis qu’il a rejoint le Idaho Stampede après un passage furtif à Strasbourg.

Après avoir terminé son cursus universitaire à Tennesse Tech où il produisait 20,5 points à 44% (dont 42% derrière l’arc), 5,3 rebonds et 2,3 passes lors de sa saison senior, Kevin Murphy fut drafté au 47ème choix par le Jazz. Peu utilisé en NBA, 17 petites apparitions pour un temps de jeu moyen de 3,1 minutes. Il ne bénéficia qu’à une seule reprise d’un temps de jeu significatif, face aux Rockets où en 12 minutes il inscrit 9 points. Malgré un talent indéniable au scoring, c’est en NBDL qu’il poursuit son apprentissage avec les Reno Bighorns. Cet été, il se décide à rejoindre l’Europe et la SIG de Vincent Collet. Il ne prendra part qu’à 13 petits matches. 8 en ProA pour des moyennes de 10,9 points à 48%, 2,1 rebonds en 18,6 minutes, et 5 en Euroleague où il produisait 5,8 points à 33% et 2 rebonds en 19 minutes.

Malgré une production statistique des plus correctes, ses difficultés à intégrer les spécificités du basket européen auront eu raison de son histoire avec SIG.

Il est trop jeune et a une trop grande méconnaissance du niveau européen, confiait Vincent Collet peu avant la rupture du contrat de Murphy.

Revenu en NBA D-League, Kevin Murphy enchaîne les prestations de choix au scoring. Depuis la mise à l’écart de Pierre Jackson, il profite de son statut de titulaire pour embellir ses lignes de stats. Depuis le 12 février il a inscrit 28, 27, 47, 34, 26, 30, 21 et 33 points. Ci-dessous, les highlights de ses 51 points à 64% face aux Los Angeles D-Fenders.

 

S’il se montre convaincant, Kevin Murphy pourrait obtenir un contrat de 10 jours et tenter d »apporter du scoring et du spacing à des 76ers qui en manquent cruellement. Toutefois, selon Marc Spein, il ne serait pas le seul prospect à être testé par la franchise en vue d’un contrat. Ainsi, James Nunnally qui a signé à deux reprises des contrats de 10 jours avec les Atlanta Hawks serait aussi convié à des workouts.

 

Classé 5ème meilleur prospect de la Ligue de développement, James Nunnally évolue sous les couleurs des Texas Legends après avoir été transféré de Bakersfield où il avait effectué toute la saison dernière. Cette année, il produit en moyenne 17,9 points, 4,6 rebonds et 3,6 passes. Poste 3, Nunnally émerge à 2.01 m et dispose d’un shoot relativement fiable derrière l’arc (40,1% en NBA D-League). Non drafté à sa sortie de Santa Barbara, il avait joué contre les 76ers le 31 janvier dernier pour un apport de 5 points et 3 rebonds en 12 minutes.

Si un des deux prospects venait à convaincre Sam Hinkie de lui offrir un contrat, cela signerait le départ de Jarvis Varnado dont le contrat de 10 jours expire le 11 mars ou d’un autre joueur du roster (Brandon Davies?, Lorenzo Brown?).

Mise à jour : (10/03 à 14h30)

D’après Keith Pompey, deux autres joueurs seront conviés à ces workouts en les personnes de Darius Johnson-Odom et de Scott Suggs. Le premier, issu de Marquette et drafté en 55ème position en 2012 par les Mavericks est actuellement classé second au ranking des meilleurs prospects de la Ligue de développement. Sous les couleurs du Springfield Armor, cet arrière de 1.91m tourne à 22 points, 6,1 passes et 4,4 rebonds par match.

Le second évolue lui aussi en NBA D-League chez les Erie Bayhawks où il produit en moyenne 17,6 points, 3,8 rebonds et 2 passes.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top