Rumeurs

Le rumeurathlon de la trade deadline

A 7 jours de la trade deadline, le moment est venu où les moindres spéculations d’insiders auto-proclamés se muent en information de la plus haute importance qu’il s’agit de relayer. Ainsi vont les choses à quelques centaines d’heures de la date de clôture du marché dans une Ligue où en dépit de niveaux hétérogènes, les deux conférences sont loin d’avoir rendu leur verdict en ce qui concerne les spots qualificatifs pour la post-season, ni pour ceux qui offrent le maximum de billes, et où les blessures n’épargnent ni les contenders ni les outsiders.

Disposant de deux joueurs (voire trois) plus que susceptibles de changer de domiciliation avant le 20 février et d’un cap space à faire pâlir les Gripsou de tout poil, les 76ers seront immanquablement au coeur de toutes les rumeurs. Nous vous savons dans l’attente de la moindre info ou calomnie à ce sujet, c’est pourquoi vous retrouverez sur ce topic toutes les rumeurs impliquant la franchise ainsi que des rumeurs de notre création, parce que oui nous aussi on se rêve en insiders mal informés.

Naturellement, si vous détenez des infos fiables ou non, n’hésitez pas à nous les communiquer.

Bilan de la journée : 

  • Les 76ers reçoivent :
    • Danny Granger, Earl Clark, Henry Sims, Eric Maynor, Byron Mullens
    • Les choix du second tour 2014 des Cavs et de Memphis
    • Les choix du second tour 2015 des Pelicans et celui des Warriors
    • Le choix du second tour 2016 des Nuggets
    • Le choix du second tour 2018 des Clippers
  • Les 76ers envoient Evan Turner et Lavoy Allen à Indiana et Spencer Hawes à Cleveland.

A cet instant le trade pour Byron Mullens reste obscur. Les 76ers enverraient un second tour de draft mais devraient certainement en recevoir un autre en échange.

Edit : 21/02 – 6h00 : Le trade pour Byron Mullens prend désormais tout son sens. Sam Hinkie envoie en Califiornie, un second tour de draft 2014 protégé qui ne recevront jamais les Clippers, et récupère en sus de l’unibrow de l’à-peu-près un second tour de draft du millésime 2018. 

A l’issue de la soirée, le roster des 76ers est composé de 16 joueurs. Un joueur sera donc coupé parmi : Michael Carter-Williams, Tony Wroten, Lorenzo Brown, Eric Maynor, James Anderson, Jason Richardson, Elliot Williams, Hollis Thompson, Danny Granger, Earl Clark, Brandon Davies, Thaddeus Young, Arnett Moultrie, Henry Sims, Byron Mullens et Nerlens Noel.

Byron Mullens tiendrait la corde.

20/02 – 21h30 : Sam Hinkie repousse la deadline et récupère Danny Granger contre Evan Turner et Lavoy Allen.

La Woj Bomb de la soirée ne concerne pas Mullens mais Danny Granger qui rejoint les 76ers en échange d’Evan Turner et Lavoy Allen. Sam Hinkie récupère un second tour 2015 des Pacers au passage.

Plus d’informations sur le trade ici : Danny Granger contre Evan Turner et Lavoy Allen. 

Un deal à trois avec les Clippers expliquerait l’arrivée de Byron Mullens mais rien de tel n’a filtré.

20/02 – 21h25 : Byron Mullens arrive des Clippers en échange d’un second tour

Au buzzer, Byron Mullens vient créer la surprise en arrivant à Philadelphie contre un choix du second tour.

Un trade dont la logique nous échappe pour l’instant. Les 76ers devront couper deux joueurs pour ramener le roster à 15.

20/02 – 20h50 : Les 76ers et les Lakers en discussion autour de Chris Kaman

Finalement, la KKK Chronicle va peut-être survivre au départ de Spencer Hawes. Les sources s’accordent pour relater l’existence de discussions entre les 76ers et les Lakers à propos de Chris Kaman.

20/02 – 19h00 : On s’attaque à d’autres millésimes

Mise à jour.

On connaît désormais les choix de draft que Sam Hinkie vient de dérober contre du cap space.

  • Le choix du second tour des Wizards (2015)
  • Le choix du second tour des Nuggets (2016)

 

 

A noter qu’en 2015, les Washington Wizards détiennent deux choix du second tour : le leur et celui des Pelicans. Il en va de même pour Denver en 2016 qui en plus du leur disposent du choix du second tour des Knicks.

 

20/02 – 18h45 : Eric Maynor arrive à Philly avec deux nouveaux choix du second tour.

En s’ingérant dans les discussions entre Denver et Washington, Sam Hinkie vient de subtiliser Eric Maynor et deux nouveaux second tours de draft. Le cap space dégagé cet été vient donc d’être partiellement utilisé (Maynor dispose d’une player option de 2,1 millions de dollars pour la saison prochaine) pour récupérer des assets sans céder quoique ce soit d’autre.

Si les deux picks venaient à être eux aussi du millésime 2014, les 76ers disposeraient de 7 des 30 choix du second tour de draft. Pour autant, le millésime n’a pas encore été précisé. En revanche, il est acquis que Washington et Denver cèderaient chacun un pick.

20/02 – 16h50 : Le contrat d’Earl Clark atterrit à Philly

Peu à peu les contours du deal se précisent. Earl Clark apporte son contrat expirant (4,25 millions de dollars cette saison, et la même somme en Team Option pour la suivante) à Philadelphie. Un second joueur devrait également être impliqué et il s’agirait d’Henry Sims. L’origine des tours de draft n’a toujours pas été précisée.

 

20/02 – 16h20 – Sam Hinkie dipose d’1/6 du second tour de la draft 2014.

Edit : Les picks concernés sont celui des Cavs et celui de Memphis. Le trade est moins prometteur qu’escompté.

Le trade de Spencer Hawes vers les Cleveland Cavaliers n’est pas encore finalisé. Les Cavs doivent envoyer de la masse salariale (assurément une combinaison des contrats expirants d’Alonzo Gee, Earl Clark et CJ Miles) en direction de Philadelphie.

Reste à définir avec précision quels picks sont impliqués. On sait désormais qu’il s’agit de deux choix de 2014, ce qui permet à Sam Hinkie de détenir 1/6 du second tour de la draft 2014. Les Cavs disposent de trois choix du second tour de la prochaine draft, le leur, celui de Memphis et celui d’Orlando. Reste à savoir lesquels viendront garnir la collection de Sam Hinkie.

Rappelons que Woj a rapporté que les Kings cherchaient à céder Jimmer Fredette contre un choix du second tour. Sam Hinkie en a 5, en utiliser un pour ramener un shooteur dont manque cruellement le roster et qui ferait le plus grand bien à MCW serait loin d’être une idée farfelue.

20/02 – 16h00 : Spencer Hawes est un Cavalier.

La première woj bomb de la soirée est tombée et c’est un excellent cru.

Les Cleveland Cavaliers nous débarrassent de Spencer Hawes qui rejoint donc l’Ohio. Comme nous l’indiquions juste en dessous, un 1er tour 2014 était inenvisageable pour le 7 footer mais les Cavs disposaient d’une pléiade de picks susceptibles d’intéresser Sam Hinkie. Ce seraient donc deux choix du second tour qui arriveraient en Pennsylvanie.

Les Cavs disposent de trois choix du second tour en 2014, le leur, celui de Memphis et celui d’Orlando. Le pick du Magic est clairement un asset de choix tant il ressemblera à un choix du premier tour sans être corrélé à un contrat garanti. Couplé au propre choix du second tour des 76ers, Sam Hinkie disposerait d’atouts précieux pour un trade-up.

En attendant de plus de précisions sur les picks concernés et le ou les contrats que récupéreraient ou non les 76ers, sortez le champagne. Spencer Hawes is gone. Go to the hell.

Evan Turner, your turn.

20/02 – 15h30 : Les Cavs sur Spencer Hawes? 

A 5h30 de la clôture du marché des transferts, Marc Stein vient pimenter un peu la fin d’après-midi. En effet, le journaliste d’ESPN relate que les Cavs étudient différentes pistes dont celle menant à Spencer Hawes.

 

L’espoir de voir le républicain faire ses valises nous conduit à tirer des conclusions hâtives mais les Cavs présentent le profil du partenaire idoine.

Ils sont à la lutte pour une qualification en post-season qu’ils ambitionnent désespérément, ils ont un nouveau GM qui aspire certainement à apposer sa touche personnelle à l’effectif. Mieux, ils possèdent les assets ciblés par Sam Hinkie. Le premier tour de draft 2014 de la franchise de l’Ohio est clairement inenvisageable. En revanche, les Cavs dispose d’un premier tour 2015 du Heat ainsi que du second choix de draft 2014 d’Orlando qui ressemblera à s’y méprendre à un premier tour sans être corrélé à un contrat garanti. Alonzo Gee et Earl Clark disposent chacun d’un contrat expirant (Team Option pour la saison prochaine) dont la somme permettrait d’équilibrer un deal sur le plan des salaires.

20/02 – 6h45 : Filer un coup de main à Sam Hinkie pour botter Spencer Hawes hors de Philly.

Disposant de deux joueurs pour lesquels personne ne veut donner quoique ce soit, Sam Hinkie a pris contact avec l’intégralité de ses homologues, pour l’heure sans succès.

Notre théorie sur Spencer Hawes est que chaque seconde qui passe renforce la force de négociation de Sam Hinkie. Shooteur d’élite derrière l’arc pour un 7 footer, Spencer Hawes présente le profil idoine pour un contender en quête de spacing et de taille pour sa second unit. Son contrat expirant à 6,5 millions de dollars est à la fois suffisamment élevé pour intéresser une franchise désirant l’utiliser comme un contrat pour libérer du cap space en juin et assez faible pour une équipe qui souhaite l’utiliser pour ses qualités. Toutefois, le républicain s’est tellement appliqué à faire baisser sa côte sur le marché ces dernières semaines que la tâche se complexifie pour Sam Hinkie.

Nous avons donc décidé de prêter main forte à notre GM en contactant des organisations qui ne manqueraient pas d’être emballées par le profil de Spencer Hawes.

 

Faute de réponse de la NRA qui doit avoir mieux à faire, nous avons sollicité Civitas, sans plus de succès. Personne ne veut du Spence.

 

20/02 – 6h30 : Ken Berger frappe deux fois.

S’il a été celui par qui le nom d’Omer Asik a été de nouveau lié avec les 76ers, Ken Berger devient au fil des minutes qui s’égrainent notre tête de turc. Alors que l’on relayait hier sur la base des informations de Jake Pavorsky, que les Bobcats ne souhaitaient pas pour l’heure offrir davantage qu’un second tour de draft pour Evan Turner, l’insider de CBS Sport nous « apprend » que s’ils s’avéraient incapables de sécuriser un premier tour pour le second choix de la draft 2010, les 76ers pourraient se contenter d’un… second tour.

19/02 – 20h : Pas mieux qu’un second tour pour Evan Turner?

Depuis désormais près d’une semaine, les Bobcats sont présentés comme les principaux candidats à l’adoption de l’enfant prodigue, un des meilleurs joueurs de la Ligue et shooteur d’élite à 29% de réussite derrière la ligne à 3 points.

Une offre des Bobcats structurée autour du contrat expirant de Ben Gordon et d’un choix de draft a été maintes fois avancée par les insiders qui considéraient alors que le pick en question était celui des Blazers (protégé top 12). Les dernières informations de Jake Pavorsky sont nettement moins reluisantes pour les fans des 76ers et pour l’égo du n°12 de Philadelphie.

Ainsi, Rich Cho qui se montrerait ferme dans les discussions avec Sam Hinkie ne souhaiterait pas miser plus qu’un second choix de draft pour Evan Turner. Les Bobcats étant de sérieux candidats à une qualification en post-season, autant dire que le pick proposé n’a que peu de valeur quand bien même les 2nd rounders s’apprécient chaque année dans une Ligue où les role players sont de plus en plus précieux.

Par ailleurs, un temps mentionnés, les Spurs ne seraient plus dans la course pour récupérer d’ici demain l’ancien étudiant d’Ohio State.

Plus que 26 heures…

18/02 – 21h00 : Et revoilà Omer

En fin d’après-midi, Ken Berger, certainement jaloux du scoop de son homologue Marc Spears, n’hésitait pas à jeter à la face du monde que les 76ers étaient particulièrement actifs sur le marché et qu’ils disposaient, ô découverte, d’une marge de manoeuvre colossale sous le salary cap.

L' »insider » de CBS Sport s’est assurément laissé dire que l’info était un peu légère, alors il est revenu à la charge avec une rumeur autour d’Omer Asik. Le bon Ken n’y va pas par quatre chemins. Forts de leur cap space, les 76ers pourraient absorber le salaire du pivot turc sans avoir à envoyer le moindre joueur en échange. Problèmes que ne manque pas de soulever un Ken Berger, honnête : les Rockets attendraient toujours des choix de draft pour leur joueur, quand les 76ers en espèrent pas moins avec leur espace sous le salary cap. Autant dire que le deal est loin d’être imminent, mais Ken a produit son contenu.

Ndlr : A relire l’article rédigé en décembre sur les rumeurs envoyant Omer Asik en Pennsylvanie. 

18/02 – 6h30 : Breaking news from Yahoo Sport !

On connaissait les Woj Bombs, mais Marc Spears son collègue de Yahoo Sport n’est pas en reste. En effet, l’insider n’a pas hésité à révéler que les 76ers chercheraient certainement à trader Evan Turner et Spencer Hawes d’ici à la deadline (BOUM) avant d’ajouter que la franchise pourrait également se positionner en tant que tierce partie pour faciliter un échange d’ampleur (RE. BOUM).

17/02 – 13h00 Les Spurs rêveraient-ils de Thaddeus? 

Mentionnés parmi les franchises intéressées par le profil d’Evan Turner, les San Antonio Spurs sont désormais liés aux rumeurs concernant Thaddeus Young. En effet, Sam Amico relate que la franchise texane serait particulièrement encline à récupérer un stretch 4 avec deux cibles privilégiées : Thaddeus Young et Ersan Ilyasova. Problème de taille pour les Spurs, ils manquent cruellement de monnaies d’échange.

Si Sam Hinkie a quelque part intérêt à faire le forcing pour trouver une nouvelle destination à Evan Turner et Spencer Hawes, il n’en va pas de même pour Thaddeus Young. A cet égard, il ne sera cédé qu’au juste prix. En explorant tous les assets dont disposent les Spurs, il est possible, bien qu’hasardeux de trouver un package « satisfaisant ».

Tout d’abord, les Spurs détiennent l’intégralité de leurs tours de draft, ainsi que deux extras picks du second tour toutefois guère intéressants (Clippers 2014, Bobcats protégé top 55 en 2016). Avec les départs programmés de Tim Duncan, Manu Ginobili voire de Greg Popovich, le choix de draft 2016 pourrait s’avérer être une pièce de choix pour peu que la protection ne soit pas excessive. Il s’agirait alors de parier sur un processus de reconstruction des Spurs qui les amènerait à occuper temporairement les bas-fond.

Par ailleurs, passés maîtres dans le recrutement de prospects internationaux, les Spurs disposent des droits d’une pléiade de joueurs dont le 28ème choix de la dernière draft, Livio Jean-Charles.

Plus délicate encore est la situation contractuelle des joueurs texans. Seuls Matt Bonner, Boris Diaw, Nando DeColo et Patrick Mills disposent d’un contrat expirant et il faut en combiner trois pour compenser celui de Thaddeus Young.

Un package : Boris Diaw + TDD 2014 + TDD 2016 (protégé top 5) + Danny Green contre Thaddeus Young ferait immanquablement réfléchir Sam Hinkie. Le seul TDD 2014 semble être une contrepartie bien trop faible, le seul TDD 2016 une compensation bien trop tardive. Si R.C Buford pourrait être tenté de sacrifier quelques TDD afin de profiter au mieux de la fin de carrière de Tim Duncan, on est bien loin d’un trade de Thad aux Spurs tant on n’est pas loin d’un deal perdant-perdant.

Edit : On a sondé nos collègues de @SASpursFR et la réponse est cinglante. Ils ne sont pas prêts à céder le Royce White de l’ultra riche. Et on les comprend.

 

14/02 – 6h45 Evan Turner à Charlotte, Ben Gordon à Phoenix? 

Evan Turner est ce qu’on peut appeler un bon client pour notre rumeurathlon. L’intérêt des Charlotte Bobcats pour le n°12 des Philadelphia 76ers se fait de plus en plus manifeste et l’offre se précise (Ben Gordon + pick 2014 des Blazers). Toutefois, Steve Kyler qui opère chez ceux qui ont du goût en matière de webdesign, Basketball Insiders, apporte de l’eau au moulin. Les Suns seraient intéressés par le profil de Ben Gordon. Ainsi, la franchise de l’Arizona pourrait s’ingérer dans les discussions et envoyer Emeka Okafor en Pennsylanie quand Ben Gordon rejoindrait les candidats aux PO à l’Ouest.

13/02 : 6h30

Un intérêt des TrailBlazers pour Spencer Hawes? 

Une petite réflexion de Jake Fisher sur Twitter, « La blessure de Joel Freeland pourrait relancer l’intérêt des Blazers pour Spencer Hawes. Ces derniers s’étaient renseignés en décembre », et Portland est présenté comme une destination possible pour le pivot. Si voir le redneck emmener son arsenal et sa carte du fan club de Ron Paul hors de la Pennsylvanie est intrinsèquement séduisante, la question de la contre partie semble nettement moins évidente.

Là encore, les Blazers disposent d’un prospect qui fait saliver les fans des 76ers avec l’ancien étudiant de Lehigh mais jamais le FO des Blazers n’acceptera de ce séparer d’un tel joueur pour Spencer Hawes quand bien même Sam Hinkie aurait constitué de solides dossiers sur son alter ego. Will Barton est une pièce de choix tant il avait fait étalage de belles qualités la saison passée lors de ses rares apparitions. Privé de temps de jeu, il présente le profil idoine pour une éclosion à la Tony Wroten mais il restera alors près de 6 millions de dollars à trouver pour équilibrer ce transfert. Les Blazers ne disposant ni de contrat expirant, ni de tour de draft susceptible d’être échangé et de prospects bien trop forts au regard de leur rémunération, l’arrivée de Spencer Hawes dans l’Oregon est conditionnée à la présence d’une tierce franchise. De quoi ouvrir le champ à de nouvelles rumeurs?

13/02 – 6h20

Commençons avec une des rumeurs les plus persistantes. Evan Turner chez les Bobcats?

A la lutte pour la seconde qualification en post-season de leur histoire, les Bobcats seraient décidés à se montrer actifs sur le marché afin de se renforcer. Une de leur cible ne serait autre qu’Evan Turner en qui il voit une arme offensive capable de créer pour lui même et pour les autres. Une solution idéale pour compléter un Kemba Walker dont la capacité de création pour autrui n’est pas la plus grande qualité. Les Bobcats sont un partenaire à prendre avec la plus grande considération. Ils disposent de deux extra picks pour juin prochain, celui de Detroit, protégé top 8 et celui des Blazers protégé top 12, et du contrat expirant de Ben Gordon. Bref de tout ce qu’il faut pour monter un deal. Reste qu’aux dernières nouvelles, Rich Cho n’a pas encore paniqué et ne proposerait à Philly que le contrat expirant de Ben Gordon, ce qui ne présente aucun intérêt pour les 76ers. Les rêveurs n’oublieront pas qu’un certain MKG traîne en Caroline du Nord et qu’un trio Walker-Turner-MKG serait hautement dysfonctionnel en terme de spacing.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top