Trades

Danny Granger contre Evan Turner et Lavoy Allen

Sam Hinkie a pris le contrôle de la deadline. Responsable de 4 mouvements, le GM des 76ers a été le principal animateur de la soirée. Et il a su clore le show avec une Woj Bomb, trente minutes après la deadline. Evan Turner et Lavoy Allen rejoignent les Pacers où ils vont jouer le titre. Arrivent en Pennsylvanie, le second tour de draft 2015 des Golden State Warriors et le contrat de Danny Granger.

Danny Granger - 76ers

Oui c’est par ici la Pennsylvanie. Si si ces mecs là sont des basketteurs et jouent dans ton équipe. Sorry Danger, you here as a dead contract.

Clairement, les 76ers vont utiliser Danny Granger comme un contrat et non comme le talentueux basketteur qu’il est. Dès lors Evan Turner (+ Lavoy Allen) n’a rapporté aux 76ers qu’un modeste choix du second tour.

Drafté en seconde position en 2010, Evan Turner a finalement été échangé contre un choix du second tour moins de quatre ans plus tard. L’ancienne vedette d’Ohio State dispute pourtant de son propre aveu son meilleur basket (sic). Tout du moins, se situe t-il dans sa « carreer year » (re-sic).

La valeur du joueur sur le marché était à des années lumières de sa propre perception. Convaincu qu’il était en passe de s’imposer comme un des meilleurs joueurs de la Ligue, Evan Turner a du être pris d’une virulente crise de tachycardie quand au réveil il a appris que pour les autres GM il ne valait pas plus qu’un second rounder et qu’ils lui préféraient un Gary Neal. Rude.

Les fans des 76ers qui s’étaient enthousiasmés de son arrivée en 2010 peuvent nourrir certains regrets de ne pas l’avoir vu se développer convenablement en Pennsylvanie et d’en obtenir une si maigre contrepartie. Le basket up-tempo, l’augmentation de ses stats au scoring et un mois de novembre convaincant n’auront pas suffit à accroître sa valeur commerciale.

En juin dernier, Sam Hinkie avait essayé, en vain, de l’échanger contre un pick en fin de premier tour afin de pouvoir drafter Archie Goodwin. Aucun GM n’avait mordu à l’hameçon. 8 mois plus tard, Sam Hinkie s’est servi de son joueur pour récupérer un énième second tour de draft et le contrat de Danny Granger.

Lavoy Allen, a récolté plus de 6 millions de dollars pour sa série de playoffs face aux Celtics où il avait remarquablement bien défendu sur Kevin Garnett. Surpayé pour sa production, il rejoint Evan Turner et Andrew Bynum à Indianapolis. Non content d’avor pris le contrôle de la trade deadline et du second tour de la draft 2014. Sam Hinkie a liquidé l’héritage de Doug Collins. Your god.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top