CR/Résultats

Derrière l’arc CJ vise dans le mille

Score 76ers @ Cavs 7:1:14

 Michael Carter-Williams a établi un nouveau record en carrière au scoring. Et il n’a pas eu besoin de prendre 35 shoots pour y parvenir. Voilà ce que l’on retiendra  de cette partie en plus de sa contribution à la collection de billes de la franchise. A cet égard la nuit a été bonne, les Bulls, les Kings, le Jazz et donc les Cavaliers qui, au tip-off étaient encore derrière les 76ers dans le classement, ont tous gagné. Et si les Bucks restent solidement ancrés à la 30ème place, les deux dernières sorties de Philadelphie devraient rassurer les adorateurs de Jabari Parker ou Julius Randle. Pour le reste…

Copieusement dominés aux rebonds (58-38), incapables de défendre en périphérie, et avec un tandem Thaddeus Young / Evan Turner a 4 points à 2/20, les hommes de Brett Brown ont livré une de leur plus indigentes prestations. Seul Michael Carter-Williams surnagé. Le rookie termine la partie avec 33 points, 6 rebonds et ses 5 passes apparaissent comme un total bien pauvre tant il n’a cessé de trouver des positions parfaites pour ses partenaires.

Sous sa direction, les 76ers débutaient plutôt bien la partie. MCW rentrait un shoot en sortie d’écran avant de servir parfaitement Hollis Thompson. Puis, Anderson Varejao nous gratifia d’un coast-to-coast conclu sur un feinte dont ne se remettra pas Evan Turner. Le brésilien, profitera du laxisme de Spencer Hawes pour renter 6 points consécutifs. Le show CJ Miles pouvait commencer avec une défense systématiquement en retard qui laissait des shoots ouverts pour le 0 des Cavs.

A 13-17, Brett Brown prenait un temps mort qui n’eut pas les vertus escomptées. Au retour sur le parquet, les 76ers ne réussissaient rien malgré le beau travail à la distribution de MCW qui par ailleurs était le seul joueur de Philly capable d’ajouter des points. Avec un CJ Miles on fire (15 points à 5/5 à trois points dans le premier quart) les Cavs infligeaient un run de 20-3.

Dépassés, les titulaires allaient se ressourcer sur le banc et la seconde unit apportait de l’énergie à défaut d’autre chose. A l’issue des 12 premières minutes, les hommes de Brett Brown avaient assuré à Sam Hinkie une position plus confortable dans la course au 1st pick.

Evan Turner enchaînait les extras dribbles et les shoots hasardeux, la défense intérieure faisait passer Tristan Thompson et Tyler Zeller pour des joueurs d’élite (tu nous manquerais presque Daniel Orton). Dans ce marasme, seul Anthony Bennett ne parvenait pas à se mettre en valeur. Sur le sixième panier primé de CJ Miles, les Cavs prenaient une avance de 21 points et le match ne présentait plus d’intérêt. Brett Brown offrait alors du temps de jeu aux joueurs du banc, Thad, Turner et Hawes ne cumulant que 62 minutes.

Les deux équipes rentraient aux vestiaires sur le score de 41-64. Heureusement que Luol Deng n’ait pu rejoindre l’Ohio à temps pour prendre part à ce simulacre de basket.

Resté sur le parquet, Michael Carter-Williams en profite pour faire des stats et un pas de plus vers le titre de Rookie of the Year, tout n’est donc pas perdu.

Les Highlights 

Les stats du soir :

  • Désigné joueur de la semaine, Thaddeus Young a fait honneur à son statut en produisant une partie historique avec 0 point au compteur et 7 shoots manqués. Jaloux qu’on lui vole ainsi les spotlights, Evan Turner s’est empressé de réagir et avec un 2/13 en 17 minutes de jeu et une défense d’une porosité qu’on ne souhaite pas à une éponge bon marché. Nul doute, il est bel et bien en train de devenir un des meilleurs joueurs de la Ligue, capable de s’adapter à n’importe quelle situation et de répondre à tout genre de défis.
  • Avec 10 tirs primés au cours de la partie, CJ Miles établit un record de franchise. Il ne lui avait fallu qu’une période pour égaler la précédente meilleure marque avec 8 paniers à trois points.
  • Outrageusement dominés sous les panneaux, les 76ers sont parvenus à perdre une partie où ils n’ont concédé que 10 pertes de balles.

La box score 

Box score 76ers @ Cavs 7:1:14

 

31 points face aux Wolves, 19 points face aux Cavs, les 76ers ont débuté la semaine sur des bases sensiblement différentes que la semaine précédente. Ils retrouveront le Wells Fargo Center vendredi et samedi pour les réceptions des Pistons puis des Knicks en net regain de forme. Pour une semaine blanche?

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top