Delaware 87ers

Du mouvement chez les 87ers.

L’acquisition d’une franchise de NBA D-League par les Philadelphia 76ers leur offrait la possibilité d’évaluer toujours plus de talents. Il était donc acquis que l’effectif des 87ers serait amené à être régulièrement renouvelé. Pour autant, au soir de la draft, les Sevens étaient parvenus à constituer une équipe des plus excitantes avec des prospects particulièrement intrigants parmi lesquels, Norvel Pelle, Thanasis Antetokounmpo et le crime stopper, ancienne terreur des Lycées de Baltimore (non pas Namond Brice) Aquille Carr.

Si Norvel Pelle bénéficie d’un temps de jeu famélique et que Thanasis Antetokounmpo partage bien le même ADN que son frère sans ses qualités de création, Aquille Carr a déjà fait ses valises.

Sorti de la rotation de Rob Baker depuis 3 matches, Aquille Carr n’aura au final été que très peu sollicité dans le Delaware. En 10 matches disputés, le meneur de poche présente des moyennes de 10,7 points (à 40% à deux comme à trois points), 1,9 passes, 1,2 interceptions et 2 pertes de balles en 14 petites minutes. Utilisé comme energizer en sortie de banc, il s’acquittait convenablement de sa tâche, bien aidé par une vitesse d’exécution et une qualité de dribbles qui n’étonnera pas les abonnés des mix de ballislife. Toutefois, face à une opposition composée de joueurs professionnels, ses pénétrations ne se soldèrent rarement par des paniers quand bien même il ne manquait pas de glaner quelques lancers.

Dans une Ligue où la défense n’est pas mère de toutes les vertus, il serait surprenant qu’il paye ses lacunes en la matière. Récupéré au 9ème choix du troisième tour de la draft de NBDL, Aquille Carr n’était clairement pas une cible prioritaire pour Brandon Williams et Sam Hinkie. L’opportunité de le sélectionner et de l’évaluer s’est présentée, ils l’ont saisie. Ils ont payé pour voir mais passent désormais leur tour.

 

Les plus curieux et/ou nostalgiques pourront toujours consulter les deux matches face à Stampede où Aquille Carr avait scoré à chaque reprise 22 points.

Match du 11 décembre 2013

Match du 12 décembre 2013

Au delà des départs d’Aquille Carr et de Kendall Marshall parti pour la Californie et de l’assignation de Lorenzo Brown, le roster des 87ers a considérablement évolué. Deux autres joueurs ont été coupés par la franchise, le pataud Reggie Johnson et l’ancien étudiant de Temple, Dustin Salisbery.

Ces départs ont laissé de la place pour accueillir de nouveaux talents (?), Matthew Bouldin, ancien arrière de Gonzaga qui a été aperçu avec les D-Fenders (6,2 points, 2,7 passes en 19,9 minutes) au bien nommé pivot Ben Strong qui évoluait jusque-là avec l’Iowa Energy et enfin à « Titi » Gallon.

Fort de l’antépénultième bilan de la Ligue (3-12), les 87ers reçoivent cette nuit les Erie Bayhawks, les derniers. Ce sera donc sans Aquille Carr ni Jeremy Tyler, récemment signé par les Knicks.

Ne déchaînant pas les passions, les Delaware Sevens viennent mine de rien de considérablement réduire leur capital sympathie. En attendant, l’annonce de la signature de PJ Hairston?

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top