Interviews / Conférences de presse

Amaru reporter : l’interview croisée des Sixers fans.

Alors que l’interview d’en face est devenu un rendez-vous récurrent dans ces colonnes, Amaru a joué les reporters et est parti sur la toile recueillir les impressions des fans de la franchise sur le processus de reconstruction entrepris par Sam Hinkie et les premières semaines de compétition. Notre interviewer vedette renouvellera l’expérience à l’aube du All-Star break où on vous invite à essayer d’envoyer Spencer Hawes et Evan Turner.

Si la draft 2013 était à refaire quels joueurs aurais-tu pris pour les 76ers ?

Gyomasi :

Rien à redire sur la draft des 76ers ! Je n’aurais rien changé…

Suis-je subjectif parce que je suis fan ? Sûrement un peu, mais j’ai décidé de soutenir Hinkie à 100%. Ras le bol de voir Philly osciller entre la 6e et la 10 place depuis 2002 (je n’ai pas les stats sous les yeux, mais à vue de nez, ça doit être à peu près ça). Ces places sont des places batardes qui filent quoi qu’il arrive le doute au front office : il y a du potentiel donc pourquoi reconstruire et tout péter pour obtenir un bon choix de draft, mais comment arriver à jouer le titre sans tout chambouler.

Je ne jette pourtant pas la pierre aux anciens dirigeants qui ont pourtant fait de leur mieux et qui ont, on ne peut pas dire le contraire, manqué de chance. J’étais ravi quand ils avaient à l’époque décidé de faire venir Glenn Robinson, puis Chris Webber (même les arrivées de gars comme Derrick Coleman ou Keith Van Horn m’avaient ravi), ou encore plus récemment Elton Brand ou Andrew Bynum, mais le sort à fait en sorte que ces ajouts n’ont pas fait progresser l’équipe (blessures, baisses de niveau, manque d’implication…). Force est de constater depuis, que malgré les efforts réalisés, les 76ers n’ont passé des tours de playoffs, que par des concours de circonstances. Si l’on analyse les quinze dernières années, seul le pari Dikembe Mutombo en 2001 a réellement porté ses fruits.

Il fallait faire quelque chose donc : en NBA il n’y a aucune gloire à faire les playoffs tous les ans, si le seul but est de jouer l’outsider qui échoue constamment. Quelqu’un devait donc avoir les bollocks suffisamment accrochées pour assumer le fait qu’il fallait repartir de zéro. Pour de bon ! So… Welcome Sam Hinkie ! Pourtant, le départ d’Holiday m’a d’abord fait mal (tout comme le départ d’Iguodala lors de l’intersaison 2012), mais il fallait réagir pour de bon. Rester dans cette espèce de situation entre deux eaux était impossible et surtout porteuse d’aucun avenir convenable. Il fallait donc tenter le tout pour le tout, et même si les 76ers sont désormais dans une situation de quitte ou double, c’est un mal pour un bien (éventuel). En espérant que l’avenir fasse en sorte que la trajectoire désormais suivie ressemble plus à celle du Thunder qu’à celle des Raptors post-Vince Carter, désormais englués dans la médiocrité (ou pas loin).

Ces essais là ont pourtant déjà été abordés, notamment lors du transfert d’Iverson à Denver où tout le monde espérait une saison médiocre pour récupérer Durant. Mais les deux Dédé (Miller et Iguodala), en avaient alors décidé autrement et les 76ers avaient surpris tout le monde sous les ordres de Tony DiLeo, empêchant alors l’équipe de reprendre tout à la base en récupérant un rookie digne de ce nom. Mais cette année, l’équipe semble tellement jeune et inexpérimentée que ce risque ne sera à priori pas couru. Cela est d’autant plus vrai sachant qu’Hinkie a l’air déterminé à envoyer à ses concurrents n’importe quel joueur non doté d’un méga-potentiel, qui ferait gagner l’équipe, n’est-ce pas Evan Turner, Thaddeus Young et Spencer Hawes ?

Tout ça pour dire que le pari vaut le coup d’être tenté une nouvelle fois, et que ce qu’a montré Hinkie jusqu’à maintenant est plutôt positif, notamment grâce à la détermination qu’il affiche quant à reconstruire grâce à de nouvelles méthodes modernes. L’équipe est pleine de présente un peu de potentiel et l’avenir pourrait ainsi s’annoncer plus rose que ces dernières années, même si on sait qu’en NBA la part d’inconnue reste ultra-importante : que seraient les Blazers aujourd’hui si Greg Oden avait exploité tout le potentiel que les scouts avaient vu en lui à Ohio State ? Y a plus qu’à croiser les doigts et à faire une confiance aveugle au désormais renommé Sam Hinkie : le premier membre du front office depuis Pat Croce enfin capable d’assumer ses idées jusqu’au bout sans se faire influencer par les états d’âme des uns ou des autres… Cependant, le premier bilan objectif ne pourra se faire qu’après la draft 2014, but numéro 1 de l’équipe à ce jour.

Parmi le personnel (staff + joueurs) signé par les 76ers en 2013 quel est ton préféré et pourquoi ? 

Gajs : A ce stade du processus de reconstruction il convient de ne pas s’attacher de trop aux prospects qui sont arrivés cet été en Pennsylvanie, pas plus qu’aux joueurs qui étaient là avant la prise de fonction de Sam Hinkie. Pour l’heure, l’ensemble des pièces réunies sous les ordres de Brett Brown n’ont pas nécessairement vocation à constituer un assemblage cohérent. A minima jusqu’au mois de juin prochain, tout sera une question de valeur et plus précisément de perception de la valeur des différents assets. Pour peu qu’un GM de la Ligue survalorise un des assets des 76ers, Sam Hinkie n’hésitera pas une seconde avant de l’échanger. C’est précisément ce qui me rend assez confiant quant à notre faculté à retirer des contreparties solides dans d’éventuels trades concernant Evan Turner ou Spencer Hawes. (pour une analyse plus aboutie, lire : Sam Hinkie a pris rendez-vous). Le départ de Darius Morris illustre assez bien la situation (toute proportion gardée). Cette année sera mise au service d’un double objectif : évaluation et développement des prospects et acquisition de valeurs (joueurs ou assets). Dès lors nul n’est protégé

Ceci étant dit, il est notoirement connu (du moins des lecteurs de ces lignes) que Nerlens Noel a mes faveurs et ce bien avant le 27 juin dernier. Son profil de « rim protector », sa vitesse de main et de déplacement, ses qualités athlétiques combinées à la refondation de sa mécanique de shoot sous la tutelle de Brett Brown me laissent envisager un avenir radieux de Nerlens à Philadelphie.

Mais clairement, et sans empiéter sur les réponses à suivre, l’arrivée qui me satisfait le plus est celle de Sam Hinkie. Depuis qu’il a pris ses fonctions, il a ouvert un nouveau champ des possibles pour les 76ers. Naturellement, rien n’est acquis si ce n’est notre absence de compétitivité pour cette saison. Toutefois l’ensemble de la franchise se reconstruit sur des bases saines avec un personnel éminent à toutes les strates administratives de l’organisation. J’aurais tout aussi bien pu mentionner Brett Brown mais la responsabilité de sa nomination incombe à…Sam Hinkie. Hormis peut-être le départ de Royce White que j’aurai aimé voir en NBA D-League avec les 87ers, chacun des mouvements entrepris me donne la plus grande satisfaction. La franchise avait besoin de reconstruire sur de nouvelles bases, la maîtrise d’ouvrage en revient à l’ancien assistant de Daryl Morey qui jusqu’alors fait le job. Il recueille donc mon suffrage.

 

Que penses tu des 76ers à l’heure actuelle ?

Iggyforever : Globalement je trouve ça très encourageant. MCW est au-dessus de tout ce qu’on pouvait attendre de lui, Turner se met enfin à prendre ses responsabilités (même si c’est pas encore formidable) et Hawes confirme ce que j’ai toujours pensé de lui : responsabilisé, c’est un tès bon pivot.

Après on peut pas nier que le reste de l’effectif est faible et qu’au fil de la saison notre classement devrait chuter. Ce qui n’est pas nécessairement un mal vu qu’avec un choix haut placé dans la Draft (+ le choix des Pelicans) et Noel de retour de blessure, on aura largement le potentiel de jouer les Play-Offs 2015 Wink

Pour résumer, je suis satisfait de la saison de Philly en ce moment, d’autant plus qu’on évitera certainement un bilan vraiment moche en fin de saison, ce qui, en tant que spectateur, me réjouit. C’est toujours mieux de voir son équipe gagner.

 

Quel est le joueur qui te surprend le plus en ce moment chez les 76ers ?

Tortuga63 : Spencer Hawes m’épate vraiment cette année. Je trouve qu’il a franchi un palier dans l’attitude, c’est devenu un « leader » qui prend ses responsabilités, et qui est devenu clutch, enfin pour le moment. Et, on va pas se le cacher, derrière ses airs de bourrins, ça reste un super QI basket et un super passeur

 Cela me surprend moi même de dire ça, mais je pense qu’il est une grand part du bon début de saison de l’équipe.

Avec quel bilan penses-tu que l’on va finir et que faire de Evan Turner et Thaddeus Young avant la deadlline ?

Alexis : Pour le record je vais dire 29-53.

Après le reste je ne chercherais à trader personne, sauf si on nous offre un très bon deal. On s’en fout de gagner des matchs alors que certains feront tout pour gagner tout de suite (Charlotte, Washington, Cleveland, etc). On est donc en position de force, ce n’est pas à nous de chercher à trader nos bons joueurs, c’est aux autres de venir à nous.

Si on pouvait récupérer des jeunes qui déçoivent (Bennett ?) sans céder trop d’atouts ça serait top par exemple.

A quel mouvement t’attends-tu avant la deadline et quel mouvement voudrais tu que Hinkie fasse avant cette deadline ?

Harold : Je m’attends à un départ d’un des cadres de l’équipe des Sixers, donc soit un départ de Turner, Hawes ou Young. J’imagine un trade qui nous permettra d’avoir un nouveau tour de draft. Par contre, je ne vois pas trop quel joueur peut arriver dans l’équipe. peut-être Waiters vu les dernières rumeurs ou bien aider OKC à se débarrasser de Perkins. C’est impossible de prévoir ce que va faire Hinkie.

Nous n’avons de cesse de vous le répéter, mais une piqure de rappel ne fait jamais de mal, ces colonnes sont aussi les vôtres. Elles vous sont grandes ouvertes pour peu que vous souhaitez partager vos analyses sur la franchise.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top