CR/Résultats

Merci pour les billes, Nikola.

résultats 76ers @ Magic 27:11:13

Après la victoire arrachée inextremis face aux Bucks grâce à un shoot des plus improbables de Spencer Hawes, les Philadelphia 76ers retrouvaient un concurrent direct pour la prochaine loterie. Cette fois, les 76ers n’ont pas manqué l’occasion d’accroître leur collection de billes, bien aidés par un Nikola Vucevic intenable en première mi-temps.

Au delà des boules, la partie présentait un autre enjeu symbolique, l’opposition entre deux candidats au titre de ROY avec Michael Carter-Williams et Victor Oladipo. Le duel à distance se matérialisait dès les premières possessions, MCW rentrait un trois points devant un Oladipo en retard dans le repli défensif. Il répondait aussitôt par un lay-up après que James Anderson se soit écrasé sur l’écran de Glen Davis. Puis sur sa première interception du match, Carter-Williams partait en contre-attaque pour scorer au cercle et donner 3 points d’avance aux 76ers (7-4). Le plus grand écart en leur faveur de la partie. Evan Turner ne saisissait pas l’opportunité d’accroître cette avance en manquant un tir à trois points « wide open ». Au contraire, le Magic prenait l’avantage sur 4 points consécutifs de Vucevic, d’abord à la suite d’un mouvement au poste bas, puis sur un jump shot à mi-distance. L’intérieur monténégrin faisait étalage de son arsenal offensif tout en gobant tous les rebonds qui se présentaient.

Oladipo et Carter-Williams reprenait alors leur duel, scorant chacun 10 points dans le premier quart, ce qui n’échappait pas au réalisateur.

MCW-Oladipo

Les deux jeunes joueurs semblent avoir pris la mesure de l’importance des confrontations directes pour la désignation du titre de ROY.

Entré en jeu après un peu plus 4 minutes de jeu, Thaddeus Young peinait à trouver le bon rythme quand Vucevic poursuivait son entreprise de destruction de  la raquette adverse, bien relayé par un Maxiell dont le cours intermède sur le parquet lui permit de capter deux rebonds offensifs. Le Magic menait de 6 points à l’issue du premier quart (27-33).

Sans Spencer Hawes et avec un James Anderson inefficace longue distance, les 76ers souffraient du manque de spacing et recourraient abusivement à des jump shots des arrières. Michael Carter-Williams, particulièrement adroit derrière l’arc en début de partie prenait beaucoup trop de tirs (21 dans la partie). Les intérieurs ne parvenaient pas à contenir Vucevic qui ne manquera pas la moindre tentative au cours de la première mi-temps. Deux actions suffisent à résumer les dix premières minutes du second quart. Sur une possession mal gérée par les hommes de Jacque Vaughn, Glen Davis héritait de la gonfle à 7 mètres du panier. Il rentrait néanmoins son shoot au buzzer pour donner 10 points d’avance au Magic. Puis, Michael Carter-Williams s’assurait de sa présence dans le prochain épisode du Shaq’in a fool en s’attaquant au public sur une « passe » qui traversait toute la salle.

Sur un énième mouvement poste bas de Nicola Vucevic, le Magic prenait 14 points d’avance (37-51). Les deux intérieurs titulaires du Magic cumulaient 28 points à 13/15 quand leurs vis-à-vis affichaient 6 points à 3/6. Le moment choisi par Thaddeus Young pour initier la révolte qui se traduisait par un 10-0 conclu par un and 1 de Thad bien servi par MCW. Sans forcément le mériter, les 76ers étaient revenus dans la partie (50-55) et pouvaient ambitionner de profiter d’un supplément de fraîcheur physique face à des adversaires en back-to-back.

Il n’en fut rien. Le Magic parvenait à proscrire l’accès aux 76ers qui peinaient à scorer dans la peinture (16 points contre 34 au milieu du troisième quart temps). Malgré tout, la belle activité de Thaddeus Young extrêmement précieux des deux côtés du parquet laissaient les 76ers dans le giron des floridiens à l’issue du troisième quart (73-77).

La partie restait indécise, Thaddeus Young rentrait un nouveau shoot primé (80-83) puis partait au cercle (83-85). Le duel entre les deux rookies reprenait alors ses droits. MCW répondait au spin moove d’une rapidité exceptionnelle d’Oladipo par un floater. A 3.50 du terme de la partie, l’écart n’était que de 4 unités en faveur du Magic, mais Oladipo tuait le suspens sur un shoot à trois points après que MCW eut lancé un air ball (89-98).

Malgré l’écart, Brett Brown prenait ses temps morts. Chaque occasion est bonne à saisir pour travailler ses systèmes. La manoeuvre avait le mérite de permettre à MCW de rentrer deux points supplémentaires pour terminer sa cinquième partie à 20 points et + en 12 rencontres.

Les stats du soir

  • 0. James Anderson a une nouvelle fois était des plus efficaces derrière l’arc ne rentrant aucun de ses tirs derrière la ligne des 7m23.
  • 4. Face à une équipe du Magic qui a proscrit l’accès au cercle aux arrières des 76ers, les hommes de Brett Brown n’ont scoré que 4 petits points sur contre attaque.
  • 8/8. Nikola Vucevic, impérial en première mi-temps a rentré ses huit premiers shoots pour une ligne de stats affolante au retour aux vestiaires : 17 points, 10 rebonds, 2 passes.
  • 2. Evan Turner est passé à deux petites passes d’un triple double : 17 points, 11 rebonds et donc 8 passes.

Le duel du soir

Michael Carter-Williams : 23 points (9/21 dont 3/8 derrière l’arc), 4 rebonds, 3 passes, 4 interceptions, 1 contre, 2 TO.

Victor Oladipo : 18 points (7/11 dont 1/5 derrière l’arc), 3 rebonds, 5 passes, 5 interceptions, 1 contre, 8 TO.

 

 

Les Highlights

La box score

boxscore 76ers @ Magic 27:11:13

Après avoir remporté leur premier déplacement de la saison sur le parquet des Wizards, les 76ers viennent d’enchaîner leur sixième revers d’affilée on the road. Leur bilan de 6-10 les place définitivement hors des spots qualificatifs pour la post-season. Here we are lottery balls.

Les hommes de Brett Brown seront de retour sur les parquets vendredi pour accueillir Jrue Holiday et ses partenaires. Qu’importe le résultat, l’issue de la rencontre sera une bonne nouvelle pour la collection de billes de Sam Hinkie.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top