CR/Résultats

Les 76ers s’inclinent une nouvelle fois dans le Texas.

résultat sixers @ mavs 18:11:13

Après avoir subi une sévère déculottée sur le face aux Pelicans, les 76ers retrouvaient les parquets lundi soir pour une opposition face à des Mavs qu’ils n’ont plus battu dans leur salle depuis 7 années. Série à suivre, puisque si les 76ers fait jeu égal avec les Mavs au cours de l’essentiel de la partie, ils n’en repartent pas moins avec un nouveau revers. Le 7ème de la saison, le 7ème sur les 9 dernières parties et le troisième de suite.

Face à une équipe invaincue à domicile depuis le début de la saison, Brett Brown reconduisait le cinq de départ aligné lors des 3 dernières sorties avec Tony Wroten à la mène à la place d’un Michael Carter-Williams toujours laissé au repos, aux côtés de James Anderson, Evan Turner, Thaddeus Young et Spencer Hawes. Rick Carlisle innovait en titularisant Crowder pour une configuration small-ball où Dirk Nowitzki défendait sur le fuyant Hawes et où Marion marquait Thaddeus Young. La maladresse longue distance du plus chevelu des joueurs cités ne plaidait pas nécessairement en faveur de cette option tactique. En revanche, de l’autre côté du parquet, la défense de Marion sur Thaddeus Young était des plus efficace, et le n°21 des 76ers peinait à conclure au cercle à l’image d’un lay-up manqué annonciateur du pourcentage catastrophique des 76ers (38,4% sur l’ensemble de la rencontre).

Un début de match sublime.

Même au nombre de shoots manqués on est intouchable.

Malgré tout, les hommes de Brett Brown prenaient le meilleur départ. Il fallut toutefois attendre près de trois minutes après le tip-off pour voir Evan Turner débloquer la table de marque avec un jump shot en tête de raquette. Les Mavs ne se décidant pas à régler la mire, l »écart se portait à 8-0 après que Tony Wroten eut rentré un lancer franc.

Après 5 minutes de jeu et quelques grimaces de Carlisle, Dirk Nowitzki se décidait à marquer les premiers points des Mavs qui revenaient aussitôt dans le giron des 76ers (8-7). Si les deux équipes demeuraient maladroites, les visiteurs faisaient la course en tête en profitant des pertes de balles adverses et d’une solide présence au rebond offensif (19-12). Puis (21-14) sur une pénétration d’un Turner agressif resté sur le parquet avec la second unit. Les Mavs ramenaient l’écart à trois unités lors des deux dernières minutes du premier quart avec notamment le premier point en NBA de Shane Larkin (21-18).

Moins brouillons que leurs adversaires du soir, les 76ers reprenaient leurs aises (30-23) grâce à un and 1 de Darius Morris puis deux nouveaux points de James Anderson. L’écart atteignait son apogée à la suite d’une excellente combinaison entre Wroten, Hawes puis Turner (35-25).

Invaincus dans leur salle cette saison, les Mavs peinaient à trouver le bon tempo à l’image d’un Monta Ellis, 10ème meilleur scoreur de la ligue étonnamment discret (43-33). C’est finalement avec une avance de 4 points que les 76ers rentraient aux vestiaires malgré un 20/50 au shoot. Et pour cause, les Mavs se montraient encore plus maladroits (15/37, 19/30 sans un Dirk impeccable (5/7) auteur de 13 points et 6 rebonds. Face à un Marion agressif des deux côtés du parquet, Thaddeus Young présentait un ligne de stats turnesque à la pause (2/12).

Au retour des vestiaires, Evan Turner poursuivait son oeuvre au scoring en allant au cercle autant que faire se peut. Excepté son trou d’air face aux Pelicans, Turner présente une certaine régularité au scoring comme en atteste son statut de 12ème meilleur scoreur de la Ligue. Pour autant, cette progression statistique découle essentiellement d’une meilleure sélection de shoots et des effets collatéraux de l’augmentation du rythme sur lequel évoluent les 76ers. Il est bien trop tôt pour affirmer que le joueur a franchi un cap, ses prises de décisions douteuses à la création et sa défense suspecte nous conduisent à la prudence. Espérons que les GM soient moins vigilants.

Quoiqu’il en soit sur le parquet, le second choix de la draft 2010 trouvait à qui parler. Monta Ellis se réveillait dans le troisième quart au cours duquel il inscrivit la bagatelle de 13 points. C’est d’ailleurs sur un shoot primé de l’ancien buck que les Mavs égalisaient (53-53).

Le jeu des deux côtés n’était pas flamboyant mais les 76ers étaient décidés à rester dans la partie. Sur une nouvelle interception de Tony Wroten (5 dans la rencontre, un record en carrière pour le prospect) parti en contre attaque, les Sixers repassaient devant (64-60). Il fallait attendre la fin du troisième quart pour voir les coéquipiers du 16ème meilleur scoreur de l’histoire de la Ligue passer devant (69-70). Avec la second unit sur le parquet et Darius Morris à la mène, les 76ers encaissaient un run de 4-14 et entamaient le dernier acte avec un débours de 3 unités (71-74).

Grâce à un regain d’efficacité de Thaddeus Young en attaque que ses partenaires ne manquaient pas de solliciter sous le cercle, les Sixers maintenaient le suspens. Mais deux lancers manqués par Evan Turner, imité dans la foulée par un Tony Wroten à qui il reste du travail pour atteindre un pourcentage décent sur la ligne de réparation, permettaient aux Mavs de prendre 7 points d’avance à 5 minutes du terme de la partie. Un écart qui ne sera pas comblé malgré deux tirs primés de James Anderson.

Les 76ers s’inclinent pour la troisième fois consécutive. Trois défaites en trois déplacements qui portent le bilan de la franchise à 5-7, ce qui ne l’empêche pas d’occuper la tête de sa division.

Les Highlights

Les stats du soir : 

  • Les Philadelphia Sixers viennent d’enchaîner trois défaites consécutives on the road. Après leurs trois premiers matchs, les hommes de Brett Brown présentent un bilan de 2 succès pour 7 revers.
  • Avec un bilan négatif (5-7), les 76ers occupent toujours la quatrième place de la conférence Est en raison de leur statut de leaders de l’Atlantic Division.
  • 99. Face aux Mavs, les 76ers ont pris plus de shoots (99) qu’ils n’ont inscrit de points (94).
  • 5. Avec 5 interceptions, Tony Wroten a établi un nouveau record personnel en carrière.
  • 12/22. Dans le sillage d’un Tony Wroten désastreux dans l’exercice, les 76ers ont manqué bien trop d’occasion sur la ligne des 5 mètres.

Box score sixers @ mavs 18:11:13

Après un mini-road trip, les 76ers retrouvent mercredi le Wells Fargo Center pour une opposition face à des Raptors dont l’enjeu sera la tête de la division.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top