CR/Résultats

Les Wizards ont dégainé derrière l’arc.

résultats 76ers vs Wizards 6:11

Honoré par l’organisation et ses plus illustres représentants lors de la réception du Miami Heat pour le season opener, Jeff Millman qui a travaillé pendant un demi-siècle pour la franchise s’est éteint mardi matin. Il a terminé sa carrière chez les 76ers comme responsable de l’équipement et était particulièrement apprécié par les joueurs qui ont porté un jersey des 76ers au fil de leur carrière. Atteint d’un cancer, Jeff Millman était apparu très affaibli le 30 octobre dernier. Afin de lui rendre un hommage à la hauteur de sa dévotion pour la franchise, une minute de silence fut organisée avant le tip-off et les 76ers porteront à domicile comme à l’extérieur une bandelette noire sur leurs jerseys tout au long de la saison.

Miami Heat v  Philadelphia 76ers

Une victoire aurait, dans ce contexte, était particulièrement bienvenue. Mais la magie s’est définitivement dissipée et les 76ers reprennent leur course en direction d’Andrew Wiggins et de Julius Randle.

Nene, finalement disponible, les Washington Wizards pouvaient donc aligner leur raquette : Hilario Nene et Marcin Gortat qui se mettait en valeur dès les prémices de la partie pour donner un premier avantage significatif aux visiteurs (4-11). L’écart montait à +9 à la suite d’une séquence qui devrait intégrer le Shaqt’in a fool. Sur une remise en jeu après un panier inscrit sur un nouveau rebond offensif de Gortat, Thaddeus Young se fait subtiliser la gonfle par Ariza qui ne parvient pas à conclure. Sur la contre attaque, MCW trouve James Anderson idéalement placé mais ce dernier manque sa cible. A moins que l’unique compagnon de MCW dans le cercle des rookies ayant remporté le titre de Player of the week pour leur première semaine dans la Ligue ne préfère la suivante qui vit MCW puis James Anderson lancer deux airballs consécutivement.

Là où les 76ers se montraient maladroits, les Wizards ne manquaient pas de sanctionner une défense focalisée sur la protection de la raquette, derrière la ligne des 7m23 (4/5). L’écart augmentait en conséquence pour atteindre la marque de 12-27. Puis 21-36 après que Martell Webster eut rentré le 5ème tir primé en 6 tentatives pour les Wizards (1/7 pour les 76ers).

C’est avec 39 points encaissés dans le premier quart que les 76ers entamaient le second. La second unit était aux manettes. Une rotation, qui de l’aveu de Brett Brown, ne répondait pas encore aux attentes. Or, hier soir, Tony Wroten (2 points) n’était pas dans un bon jour et Daniel Orton n’est pas revenu sur le parquet en seconde mi-temps, la faute à des douleurs au genou droit.

Le retour des titulaires sur le parquet et une défense plus efficace en périphérie permettaient aux 76ers de revenir à 5 unités des Wizards sur un shoot longue distance rentré par James Anderson (38-43). Puis à 3, sur un nouveau panier de l’ancien spur. Ce retour à la table de marque donnait confiance aux 76ers. Certainement trop, Spencer Hawes, très actif au rebond, se laissait tenter par des passes depuis la ligne des trois points et Michael Carter-Williams cherchait à accroître le tempo. De bonnes intentions qui se traduisaient malheureusement par plus de turnovers que de paniers aisés. Le moment choisi par les Wizards pour retrouver leur adresse derrière l’arc (44-55).

S’il était souvent mal placé en défense, Evan Turner lançait sa partie en cette fin de première mi-temps avec un spin moove qui enrhumait l’intégralité de la défense des Wizards. Les deux équipes rentraient aux vestiaires sur la marque de (51-60). Evan Turner débutait la seconde mi-temps comme il avait terminé la première. Sur son premier tir à trois points de la saison, il ramenait les Sixers dans le giron des Wizards (67-71).

Pour autant, les 76ers ne sont jamais parvenus à inverser l’écart. Basiquement, ces 76ers ne peuvent ambitionner des succès que si MCW, Evan Turner, Thaddeus Young et Spencer Hawes évoluent à leur meilleur niveau. Or à l’instar de lundi, Thaddeus Young ne fut que l’ombre de lui même, maladroit en attaque et brouillon en défense.

A chaque fois, que les hommes de Brett Brown se rapprochaient au score (72-78, à la suite d’un trois points de MCW et d’un alley-oop entre ce dernier et Tony Wroten), les Wizards dégainaient à trois points pour se donner un peu plus d’aise.

Le dernier quart fut un condensé des trois premiers. Les prises à deux sur le secteur intérieur des Wizards offraient des opportunités longue distance, et quand les 76ers délaissaient la protection de la raquette, ils en été aussitôt sanctionnés. En attaque, James Anderson doit rentrer ses shoots ouverts pour offrir davantage de spacing à ses partenaires. En défense, Brett Brown va devoir fouiller dans sa longue expérience du banc, un moyen de défendre les lignes extérieures ou se préparer à de nouvelles orgies longue distance.

Avec une nouvelle partie à plus de 100 points, les 76ers ont offert au public un nouvel encas gratuit. Tout n’est pas donc perdu.

Les highlights  

Les stats du soir 

  • 18. Les Washington Wizards ont rentré 18 tirs primés hier soir. Là où ils en avaient rentré seulement 9 en 27 tentatives, lors de la première confrontation entre les deux équipes.
  • Sur les deux défaites des 76ers, Thaddeus Young présente une ligne de stats cumulée de 13 points à 6/21 et 8 rebonds. Lors des deux dernières victoires, il affichait 42 points à 19/29 et 15 rebonds. Corrélation?
  • Michael Carter-Williams est devenu le premier rookie des 76ers à enchaîner 5 matchs à plus de 10 points pour ses débuts dans la Ligue depuis Jerry Stackhouse.

La Boxscore

 

Boxscore 76ers vs Wizards 6:11

C’est désormais un back-to-back face aux Cleveland Cavaliers qui attend les 76ers. Vendredi, Andrew Bynum sera présent en tenue au Wells Fargo Center. Il était temps 16 mois après sa signature avec les 76ers. Bon, il portera un jersey des Cavaliers. Le moment pour faire entrer Kwame Brown sur le parquet pour lui enseigner la vie, ou à défaut lui briser les os?

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top