Philly c'est aussi

Aperçu de la saison 2013-2014 des Philadelphia Eagles.

La NFL a débuté depuis quelques semaines et on rentre déjà dans le vif du sujet. A Philly, les Eagles connaissent une saison de rédemption après 2 années gâchées malgré un effectif digne des plus grands. La franchise repart pratiquement de zéro et la mentalité a l’obligation d’évoluer.

Retour vers une intersaison très mouvementée du côté de la ville de « l’Amour Fraternel ».

Une offseason chargée et pleine de promesses.

Après 14 années de succès, un mythe est parti. Andy Reid, le célèbre coach moustachu de Philly quitte son poste après une nouvelle saison galère. Malgré 6 titres de divisions et 5 finales de conférences NFC + un Superbowl (perdu face aux Patriots), la gloire passée du grand Andy Reid n’aura pas suffi durant ces 2 dernières années. Abandonné par un coaching staff pas au niveau, des blessures à gogo et surtout des choix tactiques plutôt controversés, Reid n’aura pas su évoluer avec son sport au cours des dernières années.

Reid parti, les dirigeants de la franchise ont mis du temps à trouver son remplaçant. Son nom ? Chip Kelly, ancien coach de la fac d’Oregon. Une véritable référence en NCAA (l’équivalent universitaire de la NFL). Un coach très offensif basé sur du no huddle et sur des phases de jeux très rapides. Le spectacle est autant sur le terrain qu’en dehors avec ses fameux cartons animés pour appeler les jeux. Avec son arrivée, beaucoup de bouleversements sont intervenus. Kelly arrive avec son « armée » dans le but de faire changer la mentalité sur et en dehors du terrain (diététique, psychologie, remise en forme…)

L’arrivée de Kelly a aussi vu le départ de joueurs qui étaient considérés comme des stars à leur arrivée. DRC, Asomugha, Dunlap, Jenkins … L’équipe repart sur de nouvelles bases.

Un effectif remanié et dynamisé.

Regardons secteur par secteur les différents changements.

Attaque

Au poste de Quarterback, Kelly a voulu tester plusieurs solutions. A l’aube de la saison pas moins de 5 QBs étaient présents. Finalement après avoir vu évoluer ces QBs, 3 joueurs ont prouvé qu’ils étaient prêts à jouer sous le système Chip : Michael Vick, Nick Foles et le rookie drafté Matt Barkley. Après des matchs de pré-saison très convaincants, Vick prend la place de QB officiel des Eagles, suivi par Foles puis Barkley.

En galère la saison dernière, la Ligne Offensive a retrouvé ses blessés et s’est renforcée avec le N°4 de la draft Lane Johnson. Peters, Herremans, Kelce et compagnie permettent enfin à Vick d’avoir une ligne un peu plus décente.

Au niveau des Halfbacks, l’un des meilleurs coureurs de la ligue, LeSean McCoy sera enfin épanoui dans  ce nouveau système. Bridé sous l’ère Reid, McCoy a enfin la possibilité de montrer tout son potentiel. Bryce Brown qui a bien tenu la saison dernière permettra à McCoy de souffler.

Chez les Receveurs, on commence par la mauvaise nouvelle avec la blessure de Jeremy Maclin le WR N°2 au potentiel énorme. Il ratera une bonne partie de la saison. Tout reposera donc sur DJax alias DeSean Jackson. Riley Cooper, Damaris Johnson et Jason Avant complèteront cette escouade. Au poste de TE, Brent Celek sera épaulé par l’excellent Zach Ertz drafté par les Eagles.

Défense

Le chantier était grand et semble l’être encore. Passer d’un système 4-3 à 3-4 va devoir demander beaucoup de temps.

Le front seven a du potentiel avec Cole, Cox, Sopoaga et avec des Linebackers menés par l’excellent DeMeco Ryans. Malheureusement le problème vient surtout d’une ligne arrière décimé. Le départ combiné d’Asomugha et DRC a fait mal même si finalement ils n’ont jamais été à la hauteur. Ils ont été remplacé par Cary Williams, bon mais pas au niveau d’un CB N°1 et par Chung en temps que Safety. La défense semble être la grosse interrogation d’avant saison.

Un début de saison prometteur avant de rentrer dans le rang

La touche Chip Kelly a déjà fait son œuvre en pré-saison. L’attaque rapide gêne la plupart des défenses. Le revers de la médaille, c’est bien que ce type d’attaque fatigue beaucoup des organismes qui ont pour certains plus de 30ans. Ce n’est plus les jeunes de 20ans que coach Kelly a connu dans l’Oregon.

Le premier match de la saison a été prometteur et après un début de match quasi parfait, ils battent des Redskins 33-27 alors qu’ils menaient même 33-7 ! La défense des Eagles a d’ailleurs montré ses premiers signes de faiblesse en fin de match.

Puis après ce fut 3 défaites logiques. Face à San Diego, l’attaque a encore tourné et la défense a failli. Cela s’est joué sur peu de choses. Contre Kansas City et son nouveau coach, un certain…. Andy Reid puis face aux Broncos, Philadelphie a perdu à la régulière avec une défense qui s’est faite disséquer.

Les Eagles rentrent donc finalement dans le rang mais l’important n’est pas là. Philly a besoin de se reconstruire et cette saison semble être un bon moyen de s’entrainer pour les années futures.

Que peuvent espérer les Eagles cette saison ?

Reconstruction oui… mais l’ambition d’aller en playoffs est envisageable. Même si le calendrier est difficile, Philly peut quand même s’en sortir notamment grâce à sa division où les 3 autres équipes ont des difficultés à démarrer leur saison. Les adversaires seront aussi les mêmes. Les matchs intra-division seront donc très importants.

Le but sera quand même que l’équipe s’imprègne du style Chip Kelly et pense dès à présent à renforcer une défense déjà à l’agonie.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top