Interview : Khalif Wyatt

khalif-wyatt

Jeudi dernier, Keith Pompey du quotidien « Philadelphia Inquirer »  rapporta le premier l’accord entre les 76ers et le joueur de l’Université Temple ( en Pennsylvanie donc relativement proche de Philly), pour un contrat partiellement garanti de plusieurs années.

Wyatt a signé officiellement les papiers le vendredi 13 au soir, suivant ainsi les pas de Lavoy Allen et devenant le deuxième joueur des Temple Owls de l’ère Fran Dunphy à commencer sa carrière en NBA sous le maillot des 76ers.

Le contrat survient après que Wyatt, un arrière d’environ 1m92 qui ne fut pas drafté en 2013, posta une moyenne de 13.8 points , 3.2 passes et 1.2 rebonds à 45.8 % au shoot lors de la summer league d’Orlando.

Vendredi, la plume de Philadunkia, Jake Fischer appela un très humble Wyatt, quelques heures après que son rêve NBA soit réalisé. C’est donc une interview exclusive de Philadunkia que nous traduisons (avec leur consentement) ci-dessous, la première de Khalif depuis qu’il a apposé sa signature sur le contrat le liant aux 76ers.

Philadunkia: Félicitations pour votre nouveau contrat. Êtes vous descendus au Navy Yard (quartier de Philly réputé pour son business florissant et son campus) pour finaliser l’accord ?

Khalif Wyatt: Merci beaucoup, j’apprécie vraiment. J’étais en fait à la soirée d’un collecteur de fonds dans un collège lorsque Stephen ( Stephen Pina est l’agent de Khalif) me dit que nous avions besoin de régler cela aussi vite que possible. Donc il a juste ramené les papiers ici et nous les avons signés.

Philadunkia : Pourquoi pensez vous que mettre en place ce contrat ait pris autant de temps après que vous ayez si bien joué en Summer League ?

Khalif Wyatt: Je sais que c’est la première saison d’Hinkie en tant que responsable,  je comprends que c’est juste un processus. Je sais qu’ils sont encore en train de mettre les choses en ordre avec Nerlens Noel et MCW, donc j’ai vite compris que je n’étais pas leur priorité. Je suis sûr qu’ils avaient à l’esprit le fait qu’ils feraient ce qui était nécessaire pour m’amener au camp d’entraînement, je veux dire par là que j’étais en contact avec eux durant tout l’été, ils ont continué à me dire d’être patient et puis c’est juste arrivé !

Philadunkia : Qu’est-ce qui est excitant à propos de cette équipe ? Pourquoi vouliez vous rejoindre les Sixers ?

Khalif Wyatt: Et bien, ils sont l’équipe de ma ville natale et tout est nouveau ici. C’est excitant.

Ils ont un nouveau General Manager ( directeur sportif), un nouvel entraîneur, un nouveau staff. C’est juste excitant pour la ville comme pour moi, et j’attends avec impatience d’en faire part.

Philadunkia : Qu’est ce que cela signifie pour vous personnellement d’avoir grandi dans la région de Philadelphie, d’avoir joué à l’université Temple et aujourd’hui d’avoir réussi à intégrer la NBA avec l’équipe qui appelle Philly sa maison ?

Khalif Wyatt: Mec, cela ne m’a pas encore touché. J’ai été au lycée ici puis à l’université, donc c’est juste une bénédiction que de pouvoir jouer professionnellement ici.

Philadunkia : Est-ce quelque chose dont vous avez toujours rêvé ?

Khalif Wyatt : Ouais, sans aucun doute ( rires).J’ai grandi en étant un énorme fan d’Allen Iverson donc j’ai aussi été un gros supporter des 76ers pendant un moment. C’est quelque chose auquel j’ai toujours pensé, sans toutefois penser que cela se réaliserait. C’est vraiment excitant. C’est important pour moi, important pour les gens de ma ville, et je suis sûr que j’ai donné à beaucoup de gens une grande motivation en démontrant qu’il est possible d’accomplir ses rêves.

Philadunkia : Sur la base de mon compte twitter et mes notes, il semble que vous soyez assez universellement apprécié par les fans des 76ers. Avez-vous la même impression et qu’est ce que vous ressentez à propos de cela ?

Khalif Wyatt: Incontestablement. Je pense que j’ai un avantage car je suis d’ici, j’ai joué à l’université ici et j’ai ainsi gagné de nombreux fans. Ils ont juste apprécié la façon dont j’ai joué à Temple et ils espèrent que je puisse continuer à apporter certaines des choses que j’ai apportées à la fac à leur équipe locale, MON équipe locale.

Philadunkia : Est-ce que le coach (Brett) Brown, Sam Hinkie ou quelqu’un du staff des 76ers vous a-t-il dit à quelle position ils comptaient vous voir évoluer ? Vous ont-ils dit comment ils envisageaient votre rôle au sein de ce nouveau système ?

Khalif Wyatt : J’en ai discuté deux fois avec le coach et il semble vraiment qu’il me voit comme un arrière polyvalent en attaque alors qu’en défense je suis plus un poste 2. Mais il veut que je continue à m’améliorer, à la manière de gars comme Gary Neal avec qui il a travaillé dans le passé, et si je le veux suffisamment j’aurai une chance de tenir ce genre de rôle.

Philadunkia : Avec vous et Darrius Morris, l’équipe possède désormais 14 joueurs sous contrat, qu’ils soient garantis ou non (*en réalité 15, puis 16 depuis les Sixers ont signé Vander Blue). Cela signifie en substance qu’ils se sont engagés envers vous à ce que vous fassiez partie de l’équipe lors de cette prochaine saison. Etant non drafté, quelle genre de sécurité cela représente pour vous ? 

Khalif Wyatt : Cela veut dire beaucoup, le fait qu’ils aient investi sur moi, cela signifie au minimum qu’ils sont intéressés et qu’ils voient quelque chose en moi. Ce n’est pas anodin, à l’approche du camp d’entraînement, cela me donne un peu de confiance. Mais je sais que je dois toujours gagner ma place et que rien ne me sera donné. Le coach Brown me l’a déjà bien fait comprendre et il souhaite que je travaille dur.

Philadunkia : Qu’avez-vous fait depuis la dernière fois que nous vous avons vu en Summer League ?

Khalif Wyatt: Non fait j’ai bossé au PCOM ( le centre d’entraînement des 76ers) avec les Sixers sans savoir s’ils allaient me signer ou pas. Ils ont eu de nombreux entraînements non prévus et ils m’ont offert la chance d’y aller, donc je me suis dit « pourquoi pas ». J’y suis allé pendant tout le mois dernier, tous les jours, afin de m’améliorer et de construire une relation avec les autres joueurs.

Philadunkia : Qui a beaucoup fréquenté le PCOM ? Je sais que Dionte Christmas y était car j’ai pu parlé avec lui lors du tournoi « Philly AND 1 summer remix ».

Khalif Wyatt: Excepté les gars des 76ers, il y avait de nombreux natifs de Philadelphie aussi. Les joueurs des 76ers s’entraînaient d’abord et, une fois fini, c’était quasiment une salle ouverte. Il y avait des gars comme Dionte Christmas, Hakim Warrick, Mardy Collins, des mecs issus de la région qui jouent encore et qui essayent juste de revenir en NBA.

Philadunkia  Et vous étiez avec les 76ers durant les entraînements à l’Université Saint Joseph, exact ?

Khalif Wyatt : Oui, je m’entraîne avec les 76ers depuis un mois et demi maintenant. Ils bossent la condition physique les lundi, mercredi et vendredi à l’Université Saint Joseph. Nous faisons des courses de reprise à la salle et sur les pistes d’athlétisme.

Philadunkia: Comment cela se passe-t-il ? Est-ce que des vétérans vous ont pris sous leur aile ? Comment jugez vous l’alchimie du groupe ?

Khalif Wyatt : J’étais ami avec deux mecs d’ici bien avant de m’entraîner avec les Sixers. Je suis un ami de Lavoy Allen depuis nos jours à Temple. J’ai rencontré Evan Turner de nombreuses fois au PCOM. J’ai également rencontré Arnett Moultrie plusieurs fois avant que l’on commence à s’entraîner pour la Summer League d’Orlando.

Philadunkia: Quelles sont vos premières impressions sur Brett Brown ?

Khalif Wyatt : Je l’aime bien. Il est énergique, excité à l’idée de faire part de ce processus de reconstruction et il connaît son job. Je pense que nous pouvons tous apprendre de lui. J’ai appris une bonne partie des choses assez rapidement.

Philadunkia : Le camp d’entraînement commence le 28 septembre. Comment allez vous vous occuper d’ici là ?

Khalif Wyatt: A l’heure actuelle, j’essaie juste d’être le meilleur joueur possible pour le camp afin d’y aller pour donner le meilleur de moi-même, travailler dur et montrer au coach que j’appartiens à ce groupe. A partir de là, j’essaie juste de me concentrer sur les choses que je peux contrôler.

Par Jake Fisher ( @JakeLFischer ) pour Philadunkia (@Philadunkia ), traduit par @Botifoulek

Lien original : http://philadunkia.com/?p=9835

 

  • botifoulek

    Merci pour les quelques reprises!@gajs

    • Gajs

      C’est moi qui te remercie pour la traduction. L’interview est quand même sacrément intéressante. Vivement vendredi que le training camp commence.

  • botifoulek

    yes ces mecs de Philadunkia sont vraiment bons, excellent blog