Summer League Orlando - 2013

Le scouting report : Philadelphia Sixers vs Brooklyn Nets

Khalif Wyatt

76ers vs Nets - Summer League - Score

Finalement, les 76ers auront trouvé plus mauvais qu’eux dans cette Summer League d’Orlando avec les Nets de Brooklyn. Et pour cause, parmi l’effectif emmené par Jason Kidd, seul Mason Plumlee devrait obtenir un temps de jeu significatif en saison régulière.

En s’imposant 89-86, les hommes de Mike Curry ont évité le bonnet d’ânes de la Summer League. Ils peuvent remercier Khalif Wyatt qui devrait se voir offrir un contrat.

76ers vs Nets - Summer League - Box Score

Utilisé en sortie de banc, l’arrière de Temple a scoré 27 points en seulement 9 tirs (6/9 dont 3 tirs primés). En attaquant le cercle il a provoqué pas moins de 7 fautes pour 12 lancers réussis sur 14 tentatives. Le tout en seulement 18 minutes de jeu. Lorsqu’il était appelé sur le terrain, les 76ers présentent un +/- de +16. En quête de scoring sur les lignes arrières, les 76ers ont peut-être trouvé leur homme. Reste à lui offrir un contrat avant qu’une autre franchise ne le fasse.

Le cinq de départ était composé de 5 joueurs sous contrat : Michael Carter-Williams, Justin Holiday, Rodney Williams, Arsalan Kazemi et Arnett Moultrie.

Arnett Moultrie a montré les mêmes bonnes choses que la veille, tout en étant moins sollicité offensivement. Il termine la rencontre à proximité du double-double avec 11 points (4/7) et 9 rebonds. Utilisé au poste de pivot aux côtés de Kazemi, il s’est montré plus discret qu’à l’accoutumée au rebond offensif, ses 9 prises l’ayant été sous son propre cercle.

Avec 13 points, Rodney Williams a une nouvelle fois su mettre à profit ses exceptionnelles qualités athlétiques. Face à des défenses plus resserrées en NBA, sa faculté à aller dunker sur la tête des ses vis-à-vis pourrait offrir si ce n’est des succès au moins des highlights aux spectateurs du Wells Fargo Center. A l’instar de Kazemi, il ne pourra être efficace au poste 4 dans la Grande Ligue. Et à l’instar de l’iranien son jump shot laissant à désirer son avenir au poste 3 ne passe pas par le statut de menace extérieure.

Kazemi n’a joué que 10 petites minutes, Justin Holiday a réalisé une prestation dans la lignée des précédentes tout comme Micheal Eric. James Southerland a confirmé sa performance de la veille en shootant à 75%, certes sur 4 shoots mais aux vues des briques envoyées en début de semaine, cette fiabilité n’est pas accessoire dans un roster qui en manque tant.

Au fils des matchs, les difficultés de Michael Carter-Williams prennent peu à peu le dessus sur ses points forts. Tant que son jump shot sera aussi peu fiable, il sera amené à souffrir. Au fils des rencontres de cette Summer League, les défenses se sont attachées à bloquer les lignes de passes davantage que son shoot. Incapable de sanctionner la défense qui le laisse libre de shooter, MCW se rend la tâche plus délicate à la même. Ce qui a pour conséquence de le voir tenter des passes improbables qui réussissent d’autant moins souvent que l’entente avec ses partenaires est à construire.

La Summer League d’Orlando close, il est temps pour MCW d’aller à la salle et d’enchaîner les séries de shoots.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top
%d blogueurs aiment cette page :