Rumeurs

Vers une contrepartie pour Andrew Bynum

Dwight Howard parti à Houston, les enchères peuvent commencer pour Andrew Bynum, qui avec Pekovic pour lequel Minnesota peut matcher toutes les offres, reste, malgré une saison blanche, le big man le plus à même de changer le destin d’une franchise, disponible sur le marché.

Si les offres n’affluent pas encore sur la table de celui qui a refusé de passer des workouts pour convaincre les GM de sa capacité à retrouver son meilleur niveau, Dallas n’a pas fait de secret de son intérêt. Après avoir essuyé le refus de D12, Mark Cuban a offert un pont d’or à José Manuel Calderon (29 millions de dollars sur 4 ans) et ramené dans le Texas Devin Harris pour 9 millions de dollars sur 3 ans.

Les Mavericks qui visaient Chris Paul et Dwight Howard au début de la free agency, se retrouvent avec 44,7 millions de dollars affectés pour la saison prochaine sur 5 joueurs (Nowitzki, Marion, Calderon, Carter et Harris). Les texans disposent donc du cap nécessaire pour signer un Andrew Bynum qui n’est pas tout à fait en position idéale pour négocier un contrat max. Toutefois, la signature du pivot plomberait définitivement le cap des Mavs qui ne pourraient alors plus signer de têtes d’affiches que via des trades.

De telle sorte que l’hypothèse d’un sign and trade entre les Mavs et les Sixers prend de la consistance. En envoyant le contrat de Marion (9 millions de dollars en 2013-2014) en Pennsylvanie, Mark Cuban se réserverait la possibilité de signer et Andrew Bynum et un Monta Ellis par exemple.

Le scenario n’est pas toutefois idéal pour les Sixers. Si Matrix serait le vétéran idoine dans un vestiaire de jeunes joueurs talentueux mais inexpérimentés, les Mavs ne sont pas en mesure d’inclure leur premier tour de draft 2014 dans la transaction puisque ce dernier est déjà promis au Thunder. La collection de picks de Sam Hinkie pourrait alors croître avec deux seconds tours de la prochaine draft (celui de Dallas et celui de Boston que les texans ont acquis au soir de la dernière draft) ou un premier tour à compter de 2016.

Un vétéran capable de transmettre sa science du jeu et son expérience aux jeunes prospects et deux seconds tours d’une draft excessivement valorisée par les GM de la Ligue, seraient une contrepartie correcte pour un joueur qui n’a pas joué une seule minute avec un jersey de Philly sur les épaules.

Shane Larkin, drafté par les Mavericks le 27 juin dernier et qui avait été convié à des workouts pré-draft par les 76ers pourrait aussi être une contrepartie intéressante. Michael Carter-Williams n’a pas de back-up et les Mavs viennent de signer deux meneurs de jeu avec Calderon et Harris. Deux signatures qui viennent s’ajouter à celle du meneur israélien, Gal Mekel.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top