CR/Résultats

Evan Turner comme chez lui

Score SIxers @ CavsFace à une équipe décimée plus encore qu’eux par les blessures (Irving, Waiters, Varejao), les Sixers se sont imposés sur le parquet des Cavs sous l’impulsion d’un Evan Turner qui a sorti le grand jeu pour son retour dans l’Ohio. Avec cette 29ème victoire, les Sixers confirment qu’ils se situent au milieu de nulle part. Trop loin des playoffs, mais sans l’envie de reconstruire avec un solide pick lors de la prochaine draft. Doug Collins et ses hommes remportent des victoires pour la fierté. On se demande où était cette fierté, ce sentiment de révolte et cette volonté de remporter chaque rencontre lorsque les Bucks étaient encore à portée de fusil.

Après un début de rencontre délicat, les Sixers s’en remettaient à Evan Turner qui aura porté la gonfle pendant une part substantielle de la rencontre. En terminant le second quart temps sur un 11-2 pour revenir à égalité, les hommes de Doug Collins se sont mis sur les bons rails pour aller chercher la victoire. D’autant plus qu’ils renouvelèrent l’opération au retour des vestiaires pour s’envoler au tableau d’affichage (56-47). Les 76ers faisaient remarquablement bien circuler la gonfle (26 passes pour seulement 9 pertes de balles) et se repliaient convenablement en défense. En limitant les Cavs à 42% aux shoots tandis qu’ils évoluaient près des 50%, les coéquipiers de Jrue Holiday maintenaient l’écart.

Face au très jeune secteur intérieur des Cavs (Zeller, Thompson), Spencer Hawes et Thaddeus Young luttaient pour la position préférentielle au rebond avec plus ou moins de succès. Les rares apparitions des joueurs du banc de Philly n’étaient pas des plus concluantes notamment celles de Dorell Wright, qui une fois n’est pas coutume était en délicatesse avec son shoot extérieur (1/5 derrière l’arc).

Face à une équipe valeureuse mais trop affaiblie par les blessures et entamée physiquement après une rencontre au cordeau la veille face à Boston, les 76ers ont rajouté une victoire à leur bilan. Evan Turner s’est régalé, Jrue Holiday s’est rappelé à ses souvenirs de jeunesse lorsqu’il évoluait au poste de second arrière, Spencer Hawes a fait ses stats. On n’a pas vu Moultrie ou si peu.

Les Sixers du soir

Décidément Evan Turner se sent à l’aise dans l’Ohio. Lors des deux premières rencontres entre les deux franchises l’ancien d’Ohio State tournait à 15 points, 7 rebonds et 7 passes face aux Cavaliers. Profitant d’un match-up favorable, il a augmenté ces standars cette nuit avec 23 points, 13 rebonds, 4 passes.

Les stats du jour

17. En compilant seize points et onze rebonds, Spencer Hawes a signé cette nuit son 17ème double-double de la saison.

6. Arnett Moultrie n’aura pas eu le droit à plus de temps de jeu que lors de la rencontre face aux Cavs. Malgré des entrées toujours intéressantes et un réel potentiel, le rookie chauffe le banc.

La Box-Score

Box score sixers @ cleveland

Les Highlights

Et maintenant? 

Les Sixers retrouvent le Wells Fargo Center ce soir avec la réception des Charlotte Bobcats pour une soirée Bobblehead en honneur d’Allen Iverson qui sera pour l’occasion présent à Philly.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top