Rookies

Doug, fais jouer Arnett Moultrie !

Depuis le début de saison nous n’avons cessé d’attendre qu’Arnett Moultrie, l’unique rookie de l’effectif depuis le départ de Maalik Wayns, se voit accorder un temps de jeu substantiel. Si son début de saison a été perturbé par sa blessure à la cheville contractée lors des training camps de Sacramento, le jeune Moultrie est désormais en pleine possession de ses moyens physiques. Les 76ers n’ont plus rien à jouer, au contraire, il s’agirait davantage de ne pas remporter trop de victoires que d’éviter les défaites.

Mais quand bien même, Doug Collins voudrait améliorer son bilan personnel, donner des minutes à Arnett Moultrie ne serait pas une idée incongrue. L’ailier fort de 22 ans démontre sur le parquet des qualités qui font défaut au reste de l’effectif. Lorsqu’il est fait appel à lui, Moultrie démontre un sens du placement et de la lutte pour la position préférentielle au rebond offensif qui offrent un nombre considérable de secondes chances à ses coéquipiers. Toujours sur le plan offensif, ses qualités athlétiques lui permettent de finir ses actions au cercle, une lacune considérable dans le jeu des 76ers. Accessoirement il peut-être utilisé pour assurer le spectacle tant il s’apparente à une machine à alley-oop. La précision de son jump shot lui a ainsi permis de réaliser une série de paniers consécutifs sans le moindre échec sur 4 rencontres (Bulls, Warriors, Wizards, Celtics).

Mais son apport ne se limite pas à ses seuls points et rebonds, sa rapidité de déplacement l’autorise à venir poser des écrans efficaces pour ses arrières avant de replonger vers le cercle.

Si sa défense est supposée être sa faiblesse, il ne semble pas souffrir de la comparaison avec Spencer Hawes dans ce secteur. Toutefois, son absence au contre malgré ses longs segments interpelle. Comme en attaque sa vitesse d’exécution et une lecture du jeu intéressante lui permettent de voler quelques balles. Réputé pour avoir une faible caisse physique, le rookie a été plus que prometteur lorsque Doug Collins lui a donné 20 minutes ou plus.

Ainsi, nous avons retenu ci-dessous, les 7 rencontres où le coach lui a accordé un temps de jeu de 20 minutes ou plus. Son apport statistique plaide tout autant que l’oeil pour une plus grande utilisation de Moultrie. Doug, fais le jouer.

MatchsMinutesPointsFGLFRebondsContresPaDSteals
Pacers21126/9311
Clippers2684/562
Bucks1952/51/281
Celtics20105/541
Hawks2784/871
Nuggets2283/682
Jazz23146/112/281
Total1586530/493/444136
Par match22,59,361,2%75%6,30,86
Par 36 min14,861,2%75%10,41,37

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top