CR/Résultats

Very Bad Trip vol.14

Les 3 victoires en 4 rencontres au Wells Fargo Center auraient presque fait oublier que les Philadelphia Sixers restaient sur une série de treize revers consécutifs on the road. Sans victoire sur un parquet adverse depuis la nuit du premier janvier, les 76ers n’ont remporté que 6 victoires on the road. Personne ne fait pire dans la ligue et seuls les Bobcats et les Kings rivalisent. Le mini-road trip à l’Ouest qui amènera les 76ers de Los Angeles à Salt Lake City en passant par Denver et Sacramento ne laisse pas entrevoir une amélioration de ce bilan. Défendre avec honneur son parquet et laisser filer à l’extérieur semble être le crédo des hommes de Doug Collins en cette fin de saison.

Score Sixers @ Clippers

Et pour laisser filer, ils ont laissé filer face à des Clippers qui venaient de s’incliner lourdement la veille sur le parquet des Kings. Au Staples Center, les 76ers ont fait illusion un peu plus d’un quart temps avant de sombrer. Après un début de match réussi sous l’impulsion d’Evan Turner et de Spencer Hawes, les hommes de Doug Collins menaient 10-2. Puis, rien ou presque.  A 5 minutes à jouer dans le second quart, les Clippers menaient 36-33 avant d’enchainer un 10-3 portant l’avance de Lob City à 10 points à la pause.

Avec un Holiday dans un mauvais jour, le jeu des Sixers manque de fluidité et la défense a repris ses standards. Inexistante au cours des seconds et troisième quarts temps. Si les intérieurs luttaient, l’adresse générale était catastrophique tandis que les Clippers enchaînaient les paniers sans qu’ils soient contestés. Avec la défaite assurée, Doug Collins a appelé sur le parquet les joueurs du banc qui ne se sont pas montrés plus efficaces que les titulaires.

Au final, les Sixers n’auront pas contesté la victoire de leurs adversaires. Ils encaissent un revers de 29 points en étant limité à 72 petites unités.

Le sixer du match

Depuis que la saison des 76ers est terminée, Spencer Hawes a élevé son niveau de jeu. Son entame de partie avec 2 points, 3 rebonds, un contre sur Griffin et une interception en l’espace de quatre minutes donnait le ton. Hawes a tout fait dans cette rencontre. Il termine meilleur marqueur des 76ers avec 16 points, meilleur passeur avec 7 passes, second meilleur rebondeur avec 7 rebonds, meilleur contreur avec 4 blocks. Il mène également le tableau d’affichage au nombre des balles perdues et des shoots tentés. Bref, Hawes a été omniprésent et les 76ers ont…perdu largement.

Les stats du jour

2. Jrue Holiday n’était pas en réussite face à Chris Paul. Le meneur des Sixers signe une performance ridicule au scoring avec 2 petits points sur 8 shoots. Habitué à peiner face au meneur des Clippers, Holiday décidément peu inspiré à perdu autant de balle qu’il n’a réalisé de passes décisives (4).

11/11. Les onze joueurs des Clippers appelés sur le parquet par Vinny Del Negro présentent tous un +/- positif, signe de la domination sans partage des Clippers.

17. L’ancien sixer, Maalik Wayns a joué 17 minutes face à son ancienne équipe. L’ancien meneur de Villanova a marqué 9 points et délivré deux passes décisives. Il a plus joué qu’Arnett Moultrie qui a arraché 5 rebonds mais s’est montré moins adroit aux shoots qu’habituellement.

La Box-Score

Bos score 76ers @ LAC

Box-score LAC

Les Highlights

Et maintenant? 

Dès ce soir, les Sixers se déplacent à Denver pour affronter des Nuggets où évolue désormais Andre Iguodala. Les Nuggets n’ont concédé que trois défaites dans leur salle et restent sur une série de 13 victoires consécutives.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top