CR/Résultats

John Wall défait les Sixers

Capture d’écran 2013-03-04 à 12.46.55Après une victoire précieuse pour le moral des joueurs et des fans arrachée face à des Warriors qui ont compté jusqu’à 16 points d’avance, les Philadelphia Sixers ont laissé s’échapper une victoire qui leur semblait promise face au magicien John Wall. Les dernières minutes de la rencontre se sont résumées à un duel entre les deux premiers choix de la draft 2010 et comme à l’appel de David Stern, John Wall a devancé Evan Turner.

Le tournant du match. 

Les deux dernières minutes du match ont inversé une tendance que l’on voyait se dessiner. Après avoir effacé un retard de 10 unités, les Sixers prenaient les commandes de la rencontre au meilleur moment. Alors que Thaddeus Young donnait 3 points d’avance sur un joli mouvement de Jrue Holiday, Bradley Beal s’effondrait ligne de fond sans que l’on sache de quel type de blessure il souffrait. Sur la possession suivante, les Wizards perdaient bêtement la gonfle mais Evan Turner leur rendait la pareille avec une faute offensive. Néné glissait la balle à John Wall pour un jump shot qui ramenait les siens à un point (87-86). Puis Jrue Holiday manquait son jump shot longue distance dont le rebond était arraché par un John Wall parti en contre attaque que seule une faute stoppera. Le meneur des Wizards ne manquait aucun de ses deux lancers et DC reprenait la tête (87-88). Et John Wall poursuivit son show par un contre sur Evan Turner. Webster hérita de la balle de la gagne qui ne trouvait pas la mire, mais Néné donnait une nouvelle occasion à Washington. Avec une différence de 4.4 secondes entre la possession et celle de la fin du match, Doug Collins décidait de ne pas prendre la faute. John Wall réussit alors un nouveau jump shot en tête de raquette pour donner 3 points d’avance qu’une tentative désespérée de Dorell Wright ne combla pas.

Avec un rebond, un contre et 6 points en 120 secondes, John Wall venait de terrasser les Philadelphia Sixers.

Des Sixers émoussés.

En back-to-back et après quatre rencontres en l’espace de six jours, les titulaires ont semblé émoussés. Jrue Holiday n’a rentré que 4 des 19 tires qu’il a pris au cours du match, Evan Turner a aussi était maladroit mais s’est démené des deux côtés du parquet. Face au dense secteur intérieur de Washington, Thaddeus Young et Spencer Hawes ont bien lutté sans prendre l’ascendant sur leurs vis à vis.

Dorell Wright marque des points en ce moment. Sa polyvalence en faisait une pièce intéressante de l’effectif mais ses deux derniers matchs sont la preuve que l’ancien warrior peut apporter des deu côtés du parquet : une bonne défense, de la taille au poste 3, une belle capacité à faire tourner la balle dans des configurations small ball et naturellement un shoot extérieur. Damien Wilkins a une nouvelle fois fait la démonstration de sa motivation malgré des qualités intrinsèques inférieures à la moyenne. Enfin, l’apport du banc a bénéficié des 6 petites minutes de jeu accordées à Arnett Moultrie. Si le rookie n’a pris qu’un seul rebond il a converti ses 3 tirs pour un total de 6 points. Définitivement on désespère de ne pas le voir davantage sur le terrain.

La Box-Score

Box Score Sixers @ Wizards 3 mars 2012

Les Highlights

Et maintenant? 

Les Philadelphia Sixers viennent d’encaisser leur dixième défaite consécutive en déplacement. Après la réception des Celtics, ils auront trois occasions de mettre fin à cette série avec un mini-road trip à Atlanta, Miami et Orlando.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top