Chroniques

Jrue Holiday, l’homme providentiel de Philadelphie

Alors que les 76ers traversent une mauvaise passe (8 victoires dont 2 OT en 27matchs), un seul joueur sort de ce médiocre bilan, c’est bien Jrue Holiday. Considéré comme le futur leader de l’attaque de Philadelphie en attendant le retour de Bynum, Holiday prouve à chaque match qu’il est devenu indispensable pour cette équipe. Du haut de ses 22 ans, il représente clairement l’avenir de l’équipe mais il semble pour le moment bien seul dans cette équipe…

Un secteur extérieur encore en construction…

L’intersaison promettait beaucoup… malheureusement, la confirmation semble encore très lointaine. Malgré un effectif homogène avec des joueurs de qualités, les 76ers ont vraiment des difficultés à passer la vitesse supérieure. Le poste 2 est le point faible actuel des extérieurs à Philadelphie. Alors qu’on attendait beaucoup de Jrich, ceci malgré un début de saison correct, il n’a pas été épargné par les blessures et lorsqu’il est sur le terrain, il n’apporte pas grand-chose (10.5pts/1.5ast/3.8rbs). Son remplaçant Nick Young est certainement le joueur le plus irrégulier de l’effectif, capable de fulgurances comme d’être invisible sur certains matchs. Le départ de Lou Williams n’est toujours pas remplacé pour le moment.

Si on est exigeant, on peut également se dire qu’Evan Turner n’est pas encore au niveau espéré. Malgré de bonnes stats (14pts/4.5ast/6.7rbs), il reste encore un peu irrégulier et n’arrive pas à être décisif. Il faudra être encore patient mais il a le potentiel pour devenir meilleur qu’un Andre Iguodala s’il continue sur cette voie. La difficulté du secteur intérieur de Philadelphie le force à être sur les 2 fronts, ce qui l’empêche d’être à 100% concentré sur ce qu’il doit faire sur le terrain.

Pourtant, Philadelphie n’a jamais été réellement ridiculisé lors de leurs défaites, il y a peu de défaites supérieure à 10,12pts et ceci en partie grâce à un seul joueur, Jrue Holiday…

Jrue le vrai franchise player ?

En attendant le retour de Bynum, on peut se demander si le vrai franchise player n’est pas Jrue après tout ? Holiday, drafté à la 17e position du 1er tour de la draft 2009 est monté en puissance depuis ses premières apparitions avec les 76ers. Dès sa 2e année, il a été un des artisans qui a emmené Philly en playoffs, rebelote la saison dernière.

Cette saison, il bat tous ses records personnels. Avec une fiche de stats digne des meilleurs PG de la ligue (19pts/9ast/4.2rbs/1.4stl/38min) il a toute la confiance de coach Collins et impressionne la plupart les meneurs et coachs de la ligue. Dernièrement Doc Rivers le coach de Boston a dit qu’il choisirait Jrue pour le All Star Game. Et visiblement il ne fut pas le seul.

Ses qualités de dribble et de pénétration sans parler de son shoot (.452 FG%) sont de vrais atouts pour cette équipe. Récemment il a réalisé des performances de choix comme contre Toronto avec 33pts et 14ast ou face à Houston 30pts et 9ast sans parler du triple double à Phoenix 16pts, 10ast, 10rbs ou de ses 35 points cette nuit face à New York.

Quand Jrue Holiday va, tout va à Philadelphie… Le dernier meneur drafté au premier tour qui s’est imposé s’appelait Allen Iverson…  Il faudra souhaiter à Holiday qu’il puisse réaliser le même parcours que son illustre prédécesseur

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top