CR/Résultats

Detroit Pistons@ Phladelphia Sixers (97-104)

 

Après une défaite logique sur le terrain des C’s, les 76ers retrouvaient des Pistons qui les avaient humiliés lors de leur dernière rencontre au Wells Fargo Center. Le 14 novembre dernier les gars de Philly s’étaient fait marcher dessus par Greg Monroe et ses coéquipiers. Les Pistons avaient pris 19 rebonds de plus que les Sixers qui shootaient à 29,8%. C’est donc avec un fort sentiment de revanche que les hommes de Doug Collins abordaient cette partie.

Deux stats résument bien les raisons de la victoire des Sixers cette nuit. Sous l’impulsion d’un Evan Turner, une nouvelle fois en double-double (18 points, 11 rebonds, 7 passes) les locaux ont gagné la bataille du rebond 45 prises contre 40 aux Pistons. Par ailleurs, les Sixers ont shooté à 53,65%.

Toutefois la partie n’a pas été simple et la décision s’est faite dans les ultimes minutes de la rencontre. Les 76ers ont attaqué le dernier quart avec une avance d’un petit point (76-75), suffisant pour permettre aux hommes de Doug Collins de rester en tête à la fin du troisième quart. Et comme à chaque fois où ils ont terminé le troisième quart en menant au score, les 76ers se sont imposés. A 2 minutes 30 du terme de cette rencontre, les 76ers menaient de trois points. Ces 150 secondes furent alors un excellent résumé de ce que Philly nous a livré d’intéressant dans cette partie.

Sur la première possession des Pistons, la défense des Sixers contraint Rodney Stuckey à prendre un shoot derrière l’arc en fin de possession. Une tentative manquée dont le rebond est capté par Evan Turner. Jrue Holiday auteur de 25 points et 8 passes auxquels il faut ajouter 5 rebonds et deux interceptions, décide alors de faire tourner l’horloge. Il va alors se créer son shoot à mi-distance (98-93). Après avoir concédé un lay-up de Brandon Knight (98-95), les 76ers, Jrue Holiday et Spencer Hawes jouent le pick and roll. Le meneur des Sixers se trouve libre pour attaquer le cercle ligne de fond. Il subit alors une faute. Et l’ancien bruin va manquer ses deux lancers (les 76ers ont par ailleurs livré un détestable 12/23 (contre 28/33 aux Pistons) sur la ligne), permettant aux Pistons de rester à une possession. Ces derniers manqueront leur tentative et le duo Holiday Turner s’en alla arracher des mains de Greg Monroe un rebond précieux. Holiday fit tourner l’horloge une nouvelle fois et se créa de nouveau son shoot tout seul en tête de raquette (100-95). Avec 39,6 secondes à jouer, Detroit joua pour Monroe à l’intérieur. Ce dernier bien défendu par Hawes manqua sa cible et Evan Turner capta son troisième rebond consécutif dans le money time. En prime, Monore fit faute sur le point forward des 76ers qui ne parvint qu’à convertir un seul de ses deux lancers. Le match était toutefois plié.

Jrue Holiday et Evan Turner ont assumé leurs responsabilités dans le money time. On regrettera que les hommes de Doug Collins ne soient pas parvenus à réaliser un écart plus significatif au cours de la rencontre. En sortie de banc, Philly a pu compter sur l’apport d’un Spencer Hawes à qui l’ancien coach des Bulls donna pas moins de 31 minutes sur le parquet. Avec 15 unités, il a marqué 62,5% des points du banc de Philadelphie. Nick Young de retour sur le parquet a été plus que discret prenant seulement deux shoots derrière l’arc pour une réussite à 50%, exactement le même bilan que Dorell Wright. Les deux rookies n’ont bénéficié que de quelques secondes.

Face à des Bulls en back-to-back ce mercredi, il n’est pas certain qu’ils obtiennent beaucoup plus de temps de jeu. Les 76ers devront de nouveau prendre une revanche sur une des franchises de la division centrale qui les a battu lors du premier jour du mois de décembre. Actuellement quatrièmes à l’Est, les gars de Philly peuvent profiter de cette rencontre au Wells Fargo Center pour consolider un bilan positif qui sera mis à mal par la suite du programme du mois de décembre.

 

 

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top