CR/Résultats

OKC Thunder @ Philadelphia Sixers (116 – 109). Les Sixers font jeu égal pendant 48 minutes avec OKC.

Le finaliste de l’an passé venait poser ses pieds et ses stars sur le parquet du Wells Fargo Center. Il en est reparti avec une victoire arrachée dans l’over time. Kevin Durant et Russell Westbrook ont marqué 67 points à eux deux et se sont montrés décisifs dans les quatre dernières minutes de la partie. Jusqu’alors, Philly avait rivalisé malgré un énième départ poussif.

Philly a laissé passer sa chance dans la prolongation. Ce shoot de Dorell Wright derrière l’arc alors que les locaux devancent de deux points OKC , qui voit la balle tourner autour du cercle avant d’en sortir, à 3 minutes du terme de la prolongation est un des tournants du match. Mais il y en a eu tant  d’autres. Les 76ers ont été maladroits dans l’extra time et ont laissé Durant et Westbrook mettre fin aux espoirs pennsylvaniens derrière l’arc. Alors qu’ils avaient tourné à 2-16 à trois points durant les 48 minutes du temps réglementaires, les hommes de Scott Brooks ont réussi un 4/5 derrière l’arc dans l’extra-time.

Dans le cours du match, on notera la sortie sur blessure de Jason Richardson. Ce dernier s’est de nouveau donné une entorse à la cheville en marchant non pas sur un caméraman mais sur le pide de Kevin Durant. L’arrière des 76ers n’a pu rejoindre les siens en seconde mi-temps. J-Rich a été coupé en plein vol, il avait alors scoré 13 points en 7 shoots dont 3 tirs primés. A l’issue de la rencontre l’ancien Magic ne se montrait guère optimiste sur ses chances de participer à la rencontre face aux Suns ce dimanche soir.

Sans leur vétéran, les Sixers ont quand même su réagir. On a notamment apprécié le quatrième quart où les hommes de Doug Collins ont intensifié leur défense, réduisant à 13 points le scoring du Thunder à qui on avait laissé planter 35 pions dans le troisième quart.

Sous l’impact d’un Thaddeus Young des grands soirs (29 points), les 76ers ont fait jeu égal au rebond (43 prises contre 42 pour le Thunder) et n’ont concédé que 6 points dans la peinture (44-38).

Les Sixers ne sont pas parvenus à compiler les 40 points souhaités par Doug Collins (aux lancers et derrière l’arc). Au contraire, l’ensemble des joueurs de Philly se sont présentés sur la ligne pour 17 lancers, soit autant que le seul Kevin Durant. Le Thunder aura marqué 32 points sur la ligne. Une grande partie de l’explication de l’incapacité des Sixers à remporter ce match malgré une adresse (49,5%) fort satisfaisante.

Une bonne adresse à laquelle n’a pas participé Jrue Holiday dont l’apport au scoring a été particulièrement faible (6 points à 3/11, 0/3 à trois points et aucun lancer). S’il doit faire l’objet d’un top 10 cette nuit cela sera à son désavantage, lors de cet enchaînement au milieu du second quart : contre monstrueux infligé par Westbrook, puis perte de balle sur une passe destinée à Young ligne de fond. Le meneur des Sixers a en revanche une nouvelle fois excellé dans la distribution du jeu (13 passes). Un secteur où il a été bien relayé par Evan Turner qui a livré une excellente partie. L’extérieur des 76ers s’en est allé d’une de ses meilleures performances au scoring (26 points) en prenant des shoots aux moments importants et pas nécessairement après un catch and shoot. Il a pu s’appuyer sur un Jump Shoot à l’efficacité retrouvée ainsi que sur des pénétrations qui lui ont valu quelques « and 1 ». Son rôle dans la distribution du jeu est précieux notamment lorsque Holiday doit se reposer. Maalick Wayns qui avait réalisé une pré-saison de feu reste bloqué à un seul panier en carrière.

Cette cinquième défaite à la maison n’est pas la plus honteuse mais le bilan est déjà lourd. Les Suns qui se présentent ce soir ne doivent pas profiter du back-to-back des Sixers pour s’en aller avec la victoire.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top