Chroniques

Philadelphie 76ers : Le titre pour quand ?

Intervenant régulier sur Débats Sports, Anthony Dubourg commet un nouvel article sur l’actu NBA. Draftologue confirmé, Anthony nous livre son analyse sur l’avenir des Philadelphia Sixers.

Andrew Bynum, clé de voute du projet

Le trade d’Andre Iguodala a annoncé la couleur en Pennsylvanie, la star de l’équipe sera désormais Andrew Bynum. Les 76ers se sont ainsi adjugés le (2e ?) meilleur pivot de la ligue.

Trois risques demeurent cependant.

La première inconnue réside dans les genoux du géant.

Titulaire d’un abonnement prestige à l’infirmerie, le baobab fait d’ailleurs valoir ce précieux sésame depuis son arrivée dans sa nouvelle équipe, arborant pendant son rétablissement de beaux costumes sur le banc…ainsi que des coiffures qui ne nous regardent pas.

Plus sérieusement, compte tenu de ses nombreux précédents en matière de genoux, une trajectoire à la Ralph Sampson ne peut être totalement écartée pour le moment. Très peu spectaculaire, la signature de kinés de renom pourrait être cruciale pour les ambitions de la franchise, tant ils peuvent faire des miracles. Si les plus brillants de la profession s’illustrent dans l’Arizona, les exemples à ne pas suivre sont encore plus éloquents. Greg Oden, qui n’a pas bénéficié d’un suivi suffisant lors de ses rééducations, en sait quelque chose. Ne réalisant pas les mouvements quotidiens correctement, celui qui devait devenir le nouveau pivot dominant de la NBA ne s’est jamais vraiment remis de ses blessures et c’est Portland qui s’en mord les doigts aujourd’hui.

Des doutes encore plus d’actualité depuis samedi, lorsque Bynum a révélé souffrir du deuxième genou en raison d’une partie de bowling mal négociée…

Le second point noir est d’ordre contractuel. L’ex-Laker n’a signé aucune prolongation avec sa nouvelle direction. Le statut tant convoité de franchise player attire sans aucun doute le géant aux dents longues mais encore faut-il qu’il l’expérimente et que la sauce prenne. Une seconde question étroitement liée à la première et dont les débuts de réponse ne surviendront pas avant le rétablissement de la nouvelle star de Philadelphie prévu en décembre janvier… pour le moment.

La dernière question qui agite la franchise du légendaire Dr J est la capacité du jeune Andrew à endosser le rôle de franchise player. Troisième option offensive aux Lakers, dans un système reposant largement sur le « pass to Kobe »,

le pivot va devoir s’affirmer dans une équipe qui va chercher à exploiter l’avantage qu’aura le néo-Sixer quasi-systématiquement sur ses adversaires directs en le gavant nourrissant de tickets-shoots. La première menace offensive attirant les défenses, Bynum devra améliorer sa qualité de passe et sa vision du jeu pour tirer profit des prises à deux, et plus généralement des systèmes défensifs, qui ne manqueront pas d’être utilisées pour le faire déjouer.

Lire la suite de l’article sur Débats Sports. 

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top