CR/Résultats

Cleveland Cavaliers @ Philadelphia Sixers (79 – 86 ). Sorry Uncle Drew

[dropcap]…[/dropcap]

Après leur bonne victoire face au Jazz et son impressionnant secteur intérieur, les 76ers recevaient les Cavaliers de Cleveland au Wells Fargo Center et un des backcourts les plus prometteurs de la ligue. Kyrie Irving arrivait à Philly fort d’une moyenne de 24,4 points, 5,8 passes, et Dion Waiters revenait dans sa ville natale fort d’un statut assumé de quatrième choix de la draft et un % mirobolant derrière l’arc. 48 minutes plus tard, les espoirs des Cavs étaient éteints. La défense de Jrue Holiday a été aussi impressionnante que sa prestation offensive de samedi face au Jazz.

Sous l’éteignoir de Jrue, Uncle Drew n’a scoré que 9 points à un piteux 4/14.  Dion Waiters n’a pas comblé les déficiences de son partenaire contraint à un 2/13. Sans Bynum, la réussite des 76ers passe par la défense et cette nuit les gars de Philly ont excellé en défense extérieure. En revanche, une nouvelle fois, les Sixers ont été dominé dans la peinture, où Anderson Varejao est un véritable aimant à rebond (15 prises). Et le brésilien a été bien épaulé dans son entreprise par Tristan Thompson, 13 rebonds dont 8 offensifs soit un de moins que l’ensemble des 76ers. Avec autant de seconde chance, les Cavs ont dominé les débats dans la peinture avec 44 points inscrits contre seulement 24 pour les locaux.

Ce qui a permis aux Cavs de rester dans le match jusqu’au quart quart où les Sixers sous l’impact d’un Spencer Hawes ultra efficace dans les dernières minutes de la partie ont pris jusqu’à 10 points d’avance. Jusqu’ici le match était particulièrement indécis, en attestent les 16 changements de leader. 

Cette victoire obtenue face à des Cavs toujours en difficulté en déplacement, 6 défaites en 7 rencontres, conforte le bilan positif de Philly avec 6 victoires pour 4 défaites, avant la réception de Toronto mardi. Elle amène également plusieurs remarques :

  • La défense extérieure des 76ers reste malgré le départ d’Andre Iguodala, une des plus efficaces de la ligue.
  • Jrue Holiday confirme qu’il est un de ces rares meneurs aussi précieux des deux côtés du parquet. Sa prestation défensive a écoeuré un Kyrie Irving éblouissant depuis le début de la saison. Et la présence du rookie de l’année passée, ne l’a pas empêché de délivrer quelques caviars à ses coéquipiers (9 passes) tout en scorant dans lorsque l’écart se réduisait dangereusement notamment dans le dernier quart.
  • Evan Turner est bien le facteur X des 76ers. Quand ce dernier est bon, Philly s’impose. Si seulement il pouvait être bon tous les soirs…Face aux Cavs, Evan Turner a livré une excellente prestation. D’entrée de partie, il a pris ses responsabilités au scoring marquant les 5 premiers points des 76ers. Il termine la rencontre avec 19 points, 9 passes et 6 rebonds. Avec une évaluation de 30.
  • Nick Young, sorti précipitamment suite à un coup reçu au visage laisse une feuille de stats comme on aimerait qu’il en livre plus souvent avec 13 points en 15 minutes passées sur le parquet, à 5/6 au shoot et 2/2 derrière l’arc.
  • En revanche le secteur intérieur des Sixers a été copieusement dominé par Varejao, Thompson et Zeller. Kwame Brown n’a passé que 9 minutes sur le parquet, laissant une feuille de stat vierge. Il n’a pas apporté la même intensité défensive que face au Jazz. Le constat est identique pour Lavoy Allen qui après deux matchs consécutifs à 10 points et plus a été inexistant offensivement. Plus inquiétant il a été copieusement dominé au rebond. L’efficacité de Spencer Hawes dans le dernier quart a assuré la victoire des Sixers mais pas rassuré sur la présence des hommes de Doug Collins dans la peinture.
On attend désormais des Raptors pour le dernier match d’une série de cinq rencontres à domicile au cours de laquelle les Sixers ont déjà concédé deux revers. Une nouvelle victoire est attendue.

Voir les highlights de la nuit

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top