CR/Résultats

New York Knicks @ Philadelphia Sixers (110-88) Les jours se suivent et … se ressemblent !

Amoureux de Philly, Philo_Dox lui accorde ses nuits. Ce soir, il a partagé son temps entre les Sixers et les Eagles, et a trouvé le temps de vous proposer un compte rendu de la seconde opposition des Sixers face aux Knicks. 

Les jours se suivent et … se ressemblent !

Après la défaite sans appel contre les Knicks la veille au Madison Square Garden, les Sixers avaient une belle occasion de prendre leur revanche au Wells Fargo Center.

Avec la blessure de Jason Richardson, Doug Collins a décidé de remanier son cinq de  départ et on a eu quelques surprises avec le retour de Kwamé Brown qui remplace un Lavoy Allen décevant et la titularisation de Dorell Wright.  Jrue Holiday, Evan Turner en poste 2 et Thad Young en poste 4 complètent ce cinq majeur.

La grosse interrogation côté Philly a été de savoir si l’équipe pouvait retrouver la même solidarité défensive que contre les Nuggets, tout en espérant une meilleure gestion en attaque.

Dès le début, Philadelphie commence très fort en mettant une bonne pression sur l’adversaire et arrive à mener 9-0. La défense de Philly avait décidé de museler l’homme en forme des Knicks en mettant 2 hommes sur Carmelo Anthony, malheureusement cela n’a fonctionné que pendant quelques minutes… L’équipe de New York décide de contourner cette prise à deux en permettant aux coéquipiers de Melo de scorer grâce aux espaces crées. L’adresse des joueurs de Philadelphie n’étant toujours pas au point, les Sixers quittent ce 1er QT avec  4 points de retard (25-21)

Cette première mi-temps était à l’image du match de la veille contre les Knicks. L’équipe de Big Apple a réussi à très bien gérer leur avance et ont pu compter sur un bon pourcentage extérieur. La nouveauté a été le marquage très serré sur Jrue Holiday, homme du match côté Sixers au MSG.

De retour de la pause, les Knicks ont parfaitement su gérer leur avance créant les espaces pour les shooteurs extérieurs alors que Philly n’arrivait plus à rentrer de panier. La défense était complètement débordé et New York augmente son avance à +21 à l’aube du 4e QT. La traversée du désert des Sixers continue avec un petit 34% en FG% contre 49% aux Knicks.

La fin de match étant  anecdotique avec un chassé-croisé et une rotation des 2 équipes qui permettra de préserver leur force pour la suite des événements.

Une 2e défaite en 2 jours contre la même équipe et adversaire de division, c’est difficile à encaisser. Même si les Sixers étaient diminués, on pouvait s’attendre à mieux pour le match « retour » à la maison.

Un match dominé par de fortes lacunes offensives, trop de précipitations (36 FG%) et des attaques beaucoup trop prévisibles. Un manque de solidarité défensive et pour le coup, un manque d’expérience dans les moments clés. Certains joueurs ont surjoués (Nick Young, Dorell Wright), d’autres ont été transparent (Turner, Hawes) et l’équipe en général n’a pas été à la hauteur.

A part une raquette qui n’a pas été ridicule finalement, il y a peu de motifs de satisfaction…

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top