CR/Résultats

Denver Nuggets @ Philadelphia Sixers (75-84)

Cette fois cela a commencé.

Le Wells Fargo Center a enfin pu assister à un match qui compte avec son nouveau roster mais sans celui que l’on annonce comme son Franchise Player. Andrew Bynum absent, la star sur le parquet n’était autre qu’André Iguodala parti à Denver dans le cadre du trade de Dwight Howard. Le champion olympique avait déçu certains fans de Philly par ses déclarations estivales. Sa lettre destinée à tous les amoureux de la Franchise, publié sur son site Internet n’aura finalement pas suffit à lui éviter un accueil sous les huées du Wells Fargo Center. On ne peut que regretter que le retour de celui qui a toujours tout donné pour la Franchise n’ait pas donné lieu à une standing ovation qu’il aurait pourtant méritée.

Pour l’entame de la saison, les 76ers se sont imposés sur les hommes de George Karl dans un match, qui n’aura pas atteint des sommets d’intensité. Des deux côtés on aura eu du mal à régler la mire (35/80 pour les Sixers et 33/88 pour les Nuggets). Sans surprise, en l’absence de son pivot all-star, Doug Collins a aligné Jrue Holiday – Jason Richardson – Evan Turner – Thaddeus Young – Lavoy Allen dans son cinq, laissant le double zéro Spencer Hawes sur le banc. Et comme l’an passé, c’est le sixième homme des 76ers qui a terminé meilleur marqueur de la franchise. Avec plus de 30 minutes passées sur le parquet en sortie de banc, Spencer Hawes a livré une prestation de très haut niveau. Hawes a permis à la raquette des Sixers de rivaliser avec celle des Nuggets au rebonds, avec 12 prises, Hawes a été plus efficace que Thad et Lavoy Allen réunis. Mais l’intérieur de Philly a aussi ajouté 5 contres, dont deux pour mettre fin à deux séries des Nuggets, bien décidés à ne pas laisser filer leurs chances. Avec 16 points, celui qui est amené à être associé avec Andrew Bynum a été particulièrement utile offensivement. Andrew Bynum a du apprécier de voir son coéquipier aligner 2 shoots à trois points certes bien ouverts par deux passes de grande qualité de Jrue Holiday. Il a du nettement apprécier, la domination des Nuggets dans la peinture. Les Sixers ont subi un 48-26 dans la couleur. On gage qu’avec le retour de Bynum, on ne reverra pas une telle faiblesse.

Le meneur des Sixers, a une nouvelle fois présenté un pourcentage douteux (5/16) pour 14 points, 6 rebonds et 11 passes. Une chose est certaine, celui qui vient de resigner pour 4 ans et 41 millions de dollars avec Philly a bien reçu le message de Doug Collins qui souhaite le voir prendre plus de shoots et conduire les rênes de la franchise. Après des débuts de second et quatrième quarts temps catastrophiques des 76ers qui ont relancé les Nuggets, Jrue Holiday a pris ses responsabilités au shoot et assurer à ses coéquipiers des positions ouvertes derrière l’arc ou a mi-distance. Prolongé également cette semaine, Evan Turner a vu sa production réduite en raison de 3 fautes cumulées trop rapidement.

Après avoir pris les commandes au score après 3 minutes, les 76ers n’ont plus lâché leur avance. Ils n’ont jamais laissé Denver reprendre l’avantage. Malgré un % faible eu égard aux qualités des joueurs mobilisés par Doug Collins et un nombre de pertes de balles bien trop conséquent eu égard au tempo imposé dans la rencontre, les 76ers commencent la saison par une solide victoire face à un adversaire annoncé comme un sérieux outsider à l’Ouest. Sans Bynum, et avec seulement 8 joueurs sérieusement sollicités, les 76ers ont confirmé leur belle pré-saison. Le prochain rendez-vous des Sixers est pris pour dimanche face aux Knicks, eux aussi privés d’un All-Star à l’intérieur. Si Sandy le permet, on voit bien ces Sixers s’imposer au Madison Square Garden. Et au Wells Fargo Center le lendemain?

 Les Highlights de la nuit

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top