Andrew Bynum

Bynum, premier mouvement des grandes manœuvres ?

En s’insérant des les tractations autour du trade de Dwight Howard, les Sixers ont saisi l’opportunité de participer à la redistribution des cartes dans la ligue. En récupérant Andrew Bynum en ne cédant « que » André Iguodala et Moe Harkless, les 76ers ont commencé les grandes manœuvres pour faire de Philly un sérieux candidat au titre lors des prochaines années. Commencé, parce que l’arrivée de Bynum ne sera pas suffisante. Andrew est l’appât pour ferrer d’autres gros poissons. Cette saison devra être mise à contribution pour identifier quelles seront les pièces qui entoureront le pivot de 24 ans à l’avenir. La décision de se séparer d’Iggy et de son contrat de 14 millions de dollars a été une décision difficile. Les prochains mois en appellent d’autres ne serait-ce qu’en raison de la situation contractuelle de plusieurs joueurs de l’effectif.  Revue d’effectif des joueurs dont les contrats appellent des mouvements.

Jrue Holiday

Le meneur des 76ers, à qui Doug Collins a confié les clés du jeu de la franchise et qui devrait développer une solide relation autour du pick and roll avec son nouveau co-équipier, est dans sa dernière année rookie. A l’issue de la saison 2011-2012, il sera restricted free-agent et ne manquera pas de susciter l’intérêt de nombreuses franchises. Au surplus avec l’apport d’Andrew Bynum qui devrait lui permettre de booster ses stats à la passe mais aussi lui créer des situations ouvertes, Jrue Holiday sera un des meneurs convoités cet intersaison avec Ty Lawson et Chris Paul.

Le dilemme pour les Sixers en ce qui concerne leur meneur réside dans la différence entre le niveau de jeu de l’ancien meneur des Bruins et son potentiel. Restricted free agent, Jrue Holiday pourrait eu égard à son potentiel convaincre de nombreuses franchises de lui proposer un contrat maximum. Les 76ers devront alors choisir entre surpayer leur joueur ou bien se résoudre à le laisser partir. A moins que ces derniers ne parviennent à le convaincre avant le 31 octobre de signer une prolongation.

Spencer Hawes

Plus encore que n’importe quel autre joueur des Sixers, l’avenir de Spencer Hawes à Philly dépend de l’efficacité de son association avec Andrew Bynum. Cette saison, Doug Collins a clairement fait le choix de positionner son joueur au poste d’ailier fort aux côtés de Bynum davantage que comme back-up de ce dernier. Ce rôle devant être dévolu à Lavoy Allen et en troisième choix à Kwame Browm. Face à l’indisponibilité de l’ancien Laker, Doug Collins a décidé d’utiliser la paire Lavoy Allen – Thaddeus Young dans son 5 de départ, préférant utiliser Hawes en sortie de banc. Repositionné au poste 4 où ses délicatesses en défense devraient être moins criantes, Spencer Hawes a beaucoup à jouer. Il a obtenu une prolongation de deux ans cet été…avant que Bynum n’arrive. Si son association avec Bynum venait à ne pas donner entière satisfaction, Spencer Hawes pourrait être échangé avec une équipe à la recherche d’un pivot de bon niveau. Philly libérerait alors de la place au poste 4. Un poste bien fourni à la prochaine free agency.

Jason Richardson

Arrivé à Philly comme monnaie d’échange d’équilibre dans le cadre des trade d’Howard aux Lakers, de Bynum à Philly et d’Igguy à Denver, Jason Richardson est amené à jouer un rôle important au sein du jeune effectif des Sixers, celui de vétéran. Comme il est un excellent shooter derrière l’arc et un défenseur de bon niveau, Jason Richardson composera aux côtés de Jrue Holiday le backcourt titulaire des Sixers cette saison. Néanmoins, Jason Richardson a été inclu dans le deal par le Magic parce que ces derniers souhaitaient se débarrasser de son salaire surévalué. Richardson émarge à 6 millions de dollars par an pour les deux prochaines années, à l’issue desquelles il disposera d’une option joueur pour le même montant. Malgré ses qualités, si une opportunité le trader se présente, les Sixers ne devront pas hésiter. D’autant plus, que l’effectif ne manque pas de menaces extérieures.

Thaddeus Young

 Drafté en 12ème position en 2008 par les 76ers, Thaddeus Young est un des joueurs les plus efficaces en sortie de banc de la ligue. Il est un attaquant polyvalent capable d’évoluer aux postes 3 et 4. L’an passé, Doug Collins pouvait compter sur lui et Lou Williams pour mener le scoring de la second unit. Lou Williams parti, Thaddeus Young était attendu comme l’impact player du second 5 des Sixers. L’indisponibilité de Bynum pour la pré-saison et certainement le début de la saison régulière, ainsi que sa complémentarité avec Lavoy Allen ont convaincu Doug Collins de lui accorder le statut de starter au poste 4, en attendant le retour d’Andrew Bynum.

Thaddeus Young est un des joueurs les plus appréciés du Wells Fargo Center, mais son contrat de 8 millions de dollars par an sur les deux prochaines années et 9 millions la suivante en font un candidat au départ sérieux. Si les Sixers veulent dégager du cap pour la free agency où les cas de Bynum et de Holiday devront être réglés, ils pourraient bien échanger Thaddeus Young au cours de la saison. Pour la plus grande tristesse des fans de Philly…jusqu’à l’arrivée d’une nouvelle star ?

Le cas d’Evan Turner semble réglé, les 76ers venant de lever l’option pour une quatrième année de contrat pour celui qui est amené à jouer au poste 3 cette saison. Ceux de Dorell Wright, Nick Young tous deux en fin de contrat, dépendront davantage encore que de leurs prestations sur le terrain, de l’identité de ceux que Philly sera capable d’attirer en Pennsylvanie…

La situation contractuelle des 76ers. 

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top