CR/Résultats

Philadelphia Sixers @ Brooklyn Nets (106-96) Les choses sérieuses commencent.

Pour leur cinquième match de pré-saison, les Sixers se déplaçaient dans la nouvelle salle des Nets de Brooklyn. C’est fort d’une victoire obtenue à Atlantic City où le backcourt D-Will, Joe Johnson avait fait souffrir les  pennsylaviens, que les Nets accueillaient les Sixers. Le début de la saison régulière approche, et le moins que l’on puisse dire c’est que cela se ressent sur le parquet. Là où Doug Collins était habitué à laisser beaucoup de temps de jeu à sa second unit, il a lassé trois membres de son 5 de départ plus de 30 minutes sur le terrain.

  • Jrue Holiday est resté 33 minutes sur le parquet, et il a mis chacune d’entres elles à profit. Celui à qui on a confié les clés du jeu, a marqué 10 points à un douteux 4/14. Mais l’ancien des Bruins a ajouté 6 rebonds et 12 passes trouvant des positions ouvertes pour ses deux shooteurs extérieurs du jour, Jason Richardson et Dorell Wright.
  • Jason Richardson qui complètera le backcourt titulaire a bénéficié pour la première fois de l’intersaison d’un temps de jeu conséquent. Avec 32 minutes sur le parquet l’ancien Magic a fait peser la menace derrière l’arc sur la défense des Nets. Avec un 2/5 aux tirs primés, il a scoré 13 points cette nuit, et plutôt bien défendu sur un Joe Johnson qui a arrosé toute la nuit à l’instar de D-Will.
  • Thaddeus Young que Doug Collins alignera d’entrée si Bynum n’est pas revenu à temps pour le début de la saison régulière, a bénéficié du plus grand turnover sur le poste 4 des Nets pour terminer meilleur marqueur de la rencontre avec 24 points à 11/15 tout en prenant 9 rebonds. Son association avec Lavoy Allen a une nouvelle fois été concluante. Et le secteur intérieur des Sixers est prêt pour la bataille en attendant qu’Andrew Bynum revienne en forme.

Doug Collins avait décidé d’accorder du repos à Evan Turner, remplacé dans le 5 par Dorell Wright qui signe un double double avec 11 rebonds et 18 points. Face à une défense moins lâche que celle des Cavaliers, l’ex-warrior a a été moins efficace derrière l’arc mais a encore livré une prestation encourageante. Il est en voie de retrouver son niveau d’il y a deux saisons qui lui avait permis de tourner à 16,4 points et 5,3 rebonds. S’il a été nettement moins adroit que lors des nuits précédentes, Nick Young a planté un trois points décisif à 30 secondes du terme d’une rencontre que les Sixers auront dominé du début jusqu’à la fin. Maalick Wayns qui n’a eu que 18 minutes a marqué 10 points et fait trois passes tandis que Spencer Hawes continue de jouer comme un meneur avec 3 nouvelles passes (dont une pour un alley-oop de Wright), 3 interceptions, 5 rebonds et 13 points pour le big man de la second unit.

Pour la première fois depuis de début de la pré-saison, les Sixers se sont beaucoup appuyé sur ce qui ressemble de plus en plus à leur futur 5 de départ face aux Nuggets de Denver. Face à une opposition où les joyaux étaient de sortie, les 76ers remportent une victoire, dans un match maîtrisé de bout en bout, significative. Dimanche les Sixers retrouveront un autre pensionnaire de la Division Atlantique au TD Garden, et Jrue Holiday un autre meneur d’exception. Qu’elle commence cette saison.

Plus que deux semaines. Encore deux semaines.

Comments

Les plus populaires

Sixers-France se veut le lieu de rassemblement de la communauté des fans des Philadelphia 76ers. Site de référence sur la franchise, vous y retrouverez toute l'actualité concernant votre équipe favorite.

Fouillez dans les archives

Catégories

Facebook

Copyright - Sixers-France © 2012-2016

To Top